Musique
pub
Le quotidien indé qui ne sent pas des pieds!!
Login :


Mot de passe :


Se souvenir de moi


Mot de passe oublié?
Login :


Mot de passe :


Re-entrez le mot de passe :


E-mail :


Veuillez recopier le code sur l'image:
???


Erreur dans le login et/ou mot de passe

Vous n'êtes pas connecté car votre compte n'est pas activé.

Le cinéma russe au Festival International de Géographie

Il a connu une importante crise durant les années 1990 et compte de nouveau, depuis le milieu des années 2000, parmi les cinématographies européennes les plus prolifiques. La phrase de Lénine, « le cinéma est pour nous, de tous les arts, le plus important », a fait le tour du monde. Le film d'Eisenstein, «le Cuirassé Potemkine» (réalisé en 1925) et qui met en images la Révolution russe de 1905, figure toujours au premier rang au panthéon des historiens du cinéma. La libéralisation du cinéma russe offre une riche variété de styles et de films. Certes, les classiques de littérature russe servent encore de toile de fond au cinéma contemporain. Mais, grâce à une créativité cinématographique débordante, les cinéastes libérés des lourdeurs du passé montrent une société russe décomplexée aspirant à goûter aux joies de la vie. De l'action à la comédie sentimentale, Andrey Eshpay, Marius Vaysberg, ou bien Vera Storojeva. Le cinéma russe est donc sur la voie du renouveau.


1 vote(s)
Votes
  
Veuillez patientez quelques instants...
Loading...

Merci de vous connecter pour poster un commentaire.


Login :     Mot de passe :     Se souvenir de moi


Mot de passe oublié?
   Pas encore inscrit?



Contacter la rédaction
NEWS DU MÊME THEME
Tags