Musique
pub
Le quotidien indé qui ne sent pas des pieds!!
Login :


Mot de passe :


Se souvenir de moi


Mot de passe oublié?
Login :


Mot de passe :


Re-entrez le mot de passe :


E-mail :


Veuillez recopier le code sur l'image:
???


Erreur dans le login et/ou mot de passe

Vous n'êtes pas connecté car votre compte n'est pas activé.

Kid Bombardos,
leur premier album

"Il faut vivre vite, mourir jeune et faire un beau cadavre". Telle était la devise de James Dean, incarnation classe de la rébellion adolescente disparue à l'âge de 24 ans. C'était en 1955, alors que le rock'n'roll poussait ses premiers cris. Nous sommes en 2011 et les Kid Bombardos sortent leur premier album. Un album de rock'n'roll fait de premiers cris et de rébellion adolescente. Ils ont la classe de James Dean, ils sont jeunes, vivent vite, mais ne comptent surtout pas en rester là. Mourir, c'est tellement démodé quand on possède une telle fureur de vivre.

"Turnin'wrong" c'est donc un album qu'il faut écouter ; parce qu'il "envoie grave" ! Oui, les Kid Bombardos jouent vite, ils jouent comme si leur vie en dépendait... D'ailleurs, leur vie, c'est tout simplement ce que racontent leurs chansons. Leur pop rock biberonné à des tonneaux d'un peu toutes les rives de l'Atlantique, de New York à Rouen, de Liverpool à Boston, rit et pleure des joies et des doutes de l'adolescence, des bonheurs et des frustrations des histoires entre potes, ...et des filles... qui passent. Jeunes briscards de l'existence, Les kid Bombardos expriment comme personne l'insouciance de la jeunesse en jouant déjà du charme infaillible de leur expérience.


1 vote(s)
Votes
  
Veuillez patientez quelques instants...
Loading...

Merci de vous connecter pour poster un commentaire.


Login :     Mot de passe :     Se souvenir de moi


Mot de passe oublié?
   Pas encore inscrit?