Musique
pub
Le quotidien indé qui ne sent pas des pieds!!
Login :


Mot de passe :


Se souvenir de moi


Mot de passe oublié?
Login :


Mot de passe :


Re-entrez le mot de passe :


E-mail :


Veuillez recopier le code sur l'image:
???


Erreur dans le login et/ou mot de passe

Vous n'êtes pas connecté car votre compte n'est pas activé.

Inconnu à cette adresse au théâtre

L'adaptation théâtrale d'un roman épistolaire "Inconnu à cette adresse" rassemble chaque mois deux monstres sacrés du cinéma sur les planches. Adapté du roman de Kathrine Kressmann Taylor, l'histoire est celle de Max Eisenstein, un juif Américain, et de son ami Allemand Martin Schulse, qui correspondent pendant la montée du nazisme. Très proches depuis l'enfance, les deux amis s'envoient au début des lettres denses, riches en émotions et très touchantes. Mais petit à petit, les échanges s'échauffent. L'Allemand est pris dans la machine infernale du gouvernement nazi et son ami juif n'entend parler de l'Allemagne qu'à travers la presse Américaine, son ennemi durant la guerre. Plus qu'une simple roman épistolaire, ce texte est un parfait tableau de la façon dont les transformations sociales et l'apologie de la haine raciale peuvent amener à détruire une amitié forte de plusieurs années. Les textes sont tellement réalistes qu'on en oublierait qu'ils sont en fait fictifs, car cette histoire à été montée de toute pièces par l'auteur du roman. On subit un suspense insoutenable jusqu'à la fin, magnifique et terrible à la fois.
La pièce est en représentation jusqu'à la fin du mois de mai, avec chaque mois un nouveau duo d'acteurs célèbres. Après Lhermitte et Timsit en mars, c'est donc Nicolas Vaude et Thierry Fremont qui prennent le relai en avril, puis Bruno Solo et Samuel Le Bihan en mai.


1 vote(s)
Votes
  
Veuillez patientez quelques instants...
Loading...

Merci de vous connecter pour poster un commentaire.


Login :     Mot de passe :     Se souvenir de moi


Mot de passe oublié?
   Pas encore inscrit?



Contacter la rédaction
NEWS DU MÊME THEME
Tags