Musique
pub
Le quotidien indé qui ne sent pas des pieds!!
Login :


Mot de passe :


Se souvenir de moi


Mot de passe oublié?
Login :


Mot de passe :


Re-entrez le mot de passe :


E-mail :


Veuillez recopier le code sur l'image:
???


Erreur dans le login et/ou mot de passe

Vous n'êtes pas connecté car votre compte n'est pas activé.

Save Our Soul,
le street à l'assaut des galeries

Le Laboratoire de la Création accueille du 3 mai au 5 juin les oeuvres de Christophe Compiano, qui s'auto-qualifie modestement de "gribouilleur". Sacré coup de gribouillage, dans ce cas ! L'artiste a choisi d'adopter dans son style de nombreux codes du graffiti et du street-art, la peinture par spray, le pochoir... Le monde de Christophe Compiano peut, au premier abord, paraître joyeux et enfantin, mais lorsqu'on y réfléchit, est en fail très critique. "Un bonbon qui pique", comme dirait les enfants, d'ailleurs très présents sur les toiles de l'artiste. Il semble aimer jouer du contraste entre l'innocence de l'enfance et l'hostilité du monde adulte, si complexe et désillusoire.
Rendez-vous au Laboratoire de la Création, 111 rue Saint Honoré à Paris.


1 vote(s)
Votes
  
Veuillez patientez quelques instants...
Loading...

Merci de vous connecter pour poster un commentaire.


Login :     Mot de passe :     Se souvenir de moi


Mot de passe oublié?
   Pas encore inscrit?



Contacter la rédaction
NEWS DU MÊME THEME
Tags