Musique
pub
Le quotidien indé qui ne sent pas des pieds!!
Login :


Mot de passe :


Se souvenir de moi


Mot de passe oublié?
Login :


Mot de passe :


Re-entrez le mot de passe :


E-mail :


Veuillez recopier le code sur l'image:
???


Erreur dans le login et/ou mot de passe

Vous n'êtes pas connecté car votre compte n'est pas activé.

Maupassant et son Horla au théâtre

Jusqu'au 17 juin, le théâtre des Feux de la Rampe profite du printemps pour présenter l'une des plus célèbres des histoires de Maupassant : Le Horla. Lecture obligatoire pour bon nombre de collégiens ou lycéens, la pièce est un chef-d’œuvre pour plusieurs raisons. Le thème abordé, celui de la folie, étai encore tabou à l'époque de Maupassant. Lui-même annonçait à sa sortie : "J'ai envoyé aujourd'hui à Paris le manuscrit du Horla ; avant huit jours, vous verrez que tous les journaux publieront que je suis fou. à leur aise, ma foi, car je suis sain d’esprit, et je savais très bien, en écrivant cette nouvelle, ce que je faisais". En fait, Maupassant lui-même était atteint de la maladie de son héros, il y succombera six ans après la sortie de son livre. La pièce est mise en scène par Slimane Kacioui et interprétée par Florent Aumaitre, dans un très bon rôle unique seul sur scène. Sous forme de journal intime, on suit la pensée de cet homme qui ne sait pas ce qu'il lui arrive, entre doute et craintes les plus folles qui le conduiront à la seule issue qui lui apparaît possible : la mort.

"Le Horla" aux Feux de la Rampe, jusqu'au 17 juin 2012, le samedi à 17h et le dimanche à 15h.


1 vote(s)
Votes
  
Veuillez patientez quelques instants...
Loading...

Merci de vous connecter pour poster un commentaire.


Login :     Mot de passe :     Se souvenir de moi


Mot de passe oublié?
   Pas encore inscrit?



Contacter la rédaction
NEWS DU MÊME THEME
Tags