Musique
pub
Le quotidien indé qui ne sent pas des pieds!!
Login :


Mot de passe :


Se souvenir de moi


Mot de passe oublié?
Login :


Mot de passe :


Re-entrez le mot de passe :


E-mail :


Veuillez recopier le code sur l'image:
???


Erreur dans le login et/ou mot de passe

Vous n'êtes pas connecté car votre compte n'est pas activé.

©SND

"Prisoners",
un thriller bouleversant

Après "Wolverine : le combat de l'immortel", Hugh Jackman se met dans la peau d'un père de famille dont sa fille alors âgée de 6 ans est portée disparu. Cet homme très religieux va alors tout mettre en oeuvre pour retrouver le coupable et ira même jusqu'à la torture. Trois ans après le long métrage "Incendies", qui a reçu de multiples récompenses, le réalisateur Denis Villeneuve créé à travers "Prisoners", une immense vague d'émotion, de révolte mais aussi de haine. Un scénario très travaillé et réfléchi, pour lequel Aaron Guzikowski s'est inspiré de sa situation en tant que père de famille. Il confit "Au départ, mon intention n'était pas d'écrire une histoire aussi sombre. Tout est parti d'une banale impression, celle que l'on ressent lorsqu'on égare quelque chose d'aussi trivial que ses clés de voiture ou son téléphone portable, de cette légère panique qui nous étreint lorsqu'on est persuadé d'avoir laissé quelque chose à un endroit et qu'on ne l'y trouve plus. Mais ça, c'était avant que j'aie des enfants… Une fois père, j'ai à nouveau essayé d'imaginer cette sensation, sauf que cette fois-ci j'ai pensé à mon enfant, et j'ai ressenti quelque chose de complètement différent. Comment l'esprit humain réagit-il face à cela ? Dans quelle mesure est-on transformé ? Peut-on transgresser toutes les limites ?" (source allociné)

"Prisoners" est un véritable condensé d'émotions, qui durant plus de deux heures et demi, nous entraîne dans un suspens sans limite.

Synospis :

Dans la banlieue de Boston, deux fillettes de 6 ans, Anna et Joy, ont disparu. Le détective Loki privilégie la thèse du kidnapping suite au témoignage de Keller, le père d'Anna. Le suspect numéro 1 est rapidement arrêté mais est relâché quelques jours plus tard faute de preuve, entrainant la fureur de Keller. Aveuglé par sa douleur, le père dévasté se lance alors dans une course contre la montre pour retrouver les enfants disparus. De son côté, Loki essaie de trouver des indices pour arrêter le coupable avant que Keller ne commette l'irréparable… Les jours passent et les chances de retrouver les fillettes s'amenuisent…

Interdit aux moins de 12 ans.


"Prisoners" dans les salles le 09 octobre 2013.


1 vote(s)
Votes
  
Veuillez patientez quelques instants...
Loading...

Merci de vous connecter pour poster un commentaire.


Login :     Mot de passe :     Se souvenir de moi


Mot de passe oublié?
   Pas encore inscrit?



Contacter la rédaction
NEWS DU MÊME THEME
Tags