Musique
pub
Le quotidien indé qui ne sent pas des pieds!!
Login :


Mot de passe :


Se souvenir de moi


Mot de passe oublié?
Login :


Mot de passe :


Re-entrez le mot de passe :


E-mail :


Veuillez recopier le code sur l'image:
???


Erreur dans le login et/ou mot de passe

Vous n'êtes pas connecté car votre compte n'est pas activé.

Les Plasticines ce soir au Rack'Am (91),
l'interview

Marine, guitariste du groupe "Les Plasticines" a accordé une interview à Notulus. Les 4 filles n'ont pas laissé la rédaction indifférente et ont été le vrai "coup de cœur" du moment. Une série de questions où les réponses sont des plus naturelles, révélant leur motivation et leur ambition. Un groupe à découvrir sans hésitation !

Pourriez-vous commencer par me présenter les membres du groupe ?

Ok, il y a Anaïs à la batterie, Louise à la basse, Katty est au chant et à la guitare et moi-même, Marine, à la guitare.

D'où vient le nom du groupe "Plasticines" ?

Ca vient d'une chanson des Beatles, qui s'appelle "Lucy in the Sky with Diamonds". On a choisi le nom à l'époque quand on répétait. Il fallait trouver un nom de groupe... Il y a le mot "Plasticine" dans cette chanson, on l'avait déjà repéré donc on l'a pris pour pouvoir réserver une salle.

Comment définissez-vous votre style musical ?

C'est assez rock, assez énergique et ça reste un peu pop aussi parce que sur le nouvel album, on a plus de cœur. Mais bon on est un groupe de rock.

Comment travaillez-vous vos textes ? Partez-vous sur un thème en particulier ?

En fait, c'est assez spontané. Bien souvent quand on compose, c'est une mélodie qui arrive tout d'abord et c'est vrai qu'après, il y a toujours des mots qu'on entend plus ou moins... Enfin c'est un peu difficile à expliquer. C'est à partir des sonorités qu'on trouve l'idée d'un texte et c'est comme ça qu'on va aboutir à une chanson, en réfléchissant après.

Y a-t-il une personne en particulier dans le groupe qui écrit les chansons ?

Ben sur le deuxième album, c'est un travail assez collectif. C'est vrai que sur le premier album, c'est Katty et moi qui composions séparément. Mais maintenant, chacune arrive avec une idée et on se met toutes dessus donc... c'est beaucoup plus collectif finalement.

Quels sont vos inspirations musicales ?

On est surtout inspirées par les Ramones, Blondie, les B52's... plein de groupes américains en fait; ce sont les vieux groupes qui nous influencent depuis toujours. Et même si on écoute plein de choses récentes, c'est vrai que ça reste des influences pour le groupe, notamment les groupes des années 60, girls groups avec tous les choeurs... enfin plein de goupes comme ça.

Pouvez-vous me résumer l'aventure des Plasticines ?

Oula... (rires) en quelques mots... euh je dirais que c'est très intense. Il y a beaucoup de voyages en France ou à l'étranger. On a l'occasion de jouer un peu partout en Europe et notamment au Etats-Unis. Voilà, on fait des rencontres avec des gens et ... C'est un peu dur de résumer en quelques mots parce que on a vécu tellement de choses que je ne saurais même pas par où commencer.

Vous sortez d'une tournée aux USA et démarrez une tournée en France. Selon, vous y a-t-il une différence entre le public américain et le public français ?

Je dirai que... En général les deux publics sont bien, mais c'est vrai qu'on sent de la part des Français toujours un peu plus de timidité qu'aux Etats-Unis. C'est vrai que là-bas, il y a une vraie curiosité de la part des gens. Ils viennent même s'ils ne connaissent pas le groupe. Ils viennent pour passer une bonne soirée, voir un concert. Donc, ils vont être plus dedans alors que parfois, les Français, il faut un peu les décoincer. (rires)

Comment votre musique a-t-elle été sélectionnée pour la publicité du magazine "Envy" ?

Je sais que sa passe par notre label Because Music et je pense qu'ils ont vraiment eu un coup de coeur pour le groupe et donc voilà! Ils nous ont proposé d'utiliser notre musique pour le magazine. Nous, on trouvait que ça nous correspondait bien, que c'était un beau mélange parce qu'on reste des filles et qu'on aime bien la mode aussi. Donc, je trouve que c'est une bonne façon de collaborer avec le magazine.

De la même façon, comment êtes vous arrivées sur le tournage de la série "Gossip Girl" ?

Donc ça, c'est par notre label américain qui s'appelle Nylon Records. Le nouvel album est sorti aux Etats-Unis en août dernier. Ils ont eu l'album, l'ont écouté, et la programmatrice de la série a adoré le groupe. C'est vrai qu'elle a eu envie qu'on fasse une apparition. Il y a Sonic Youth qui a joué dedans, Lady Gaga donc du coup, ils commencent à faire apparaître des groupes et c'est comme ça que les chansons "Bitch" et "I'm Down" ont été retenues pour un épisode.

Actuellement, quel votre artiste, "coup de cœur" du moment ?

Euh... Actuellement... je vais parler en mon nom puisque c'est moi qui fait l'interview (rires). Moi j'adore un groupe qui s'appelle Eagles of Death Metal.

Quel est votre plus beau souvenir de scène ?

Le plus beau souvenir de scène... c'est assez dur, c'est toujours plein de moments... euh... je réfléchis 2 secondes... eh bien, notamment sur cette tournée américaine, où justement tous les jours on jouait dans une ville différente, on a fait un concert le 14 juin, c'est le jour de mon anniversaire. On était à Indianapolis et donc les filles m'ont fait une surprise avec tous les autres groupes avec qui on partageait l'affiche. Ils sont tous venus un moment donné sur scène avec un gâteau et ils m'ont souhaité un joyeux anniversaire ! Je ne m'y attendais vraiment pas, donc c'était un bon moment !

Donc c'était une bonne surprise.

Voilà une bonne surprise (rires)

Avez-vous un souvenir particulier avec l'un de vos fans à faire partager à nos lecteurs ?

Oui, je sais! Lors de la première tournée, avec le premier album, il y a un fan qui nous a offert un coffret. En fait, c'était des compilations justement de tous les groupes de filles des années 60. C'est un cadeau qu'on a vraiment apprécié, qu'on a écouté et qui nous a même inspirées pour le deuxième album.

Etant un groupe de 4 filles, vous entendez-vous toujours bien ? N'y a-t-il pas trop souvent de clash dans le groupe ?

C'est vrai que c'est dur d'être tout le temps ensemble mais ça nous apprend aussi à vivre en communauté et du coup, ça nous renforce. On est vachement liées, c'est un peu comme une deuxième famille finalement. Non c'est important de bien s'entendre sinon on pourrait pas rester comme ça 24h/24.

Qu'est ce que cela vous fait de travailler avec le même producteur que Pink, Katty Perry ou encore Avril Lavigne ?

Ben on est très contente ! On n'y croyait pas trop au début parce qu'on ne connaissait pas Butch Walker. On l'a rencontré alors qu'il était venu nous voir jouer au festival Coachella aux Etats-Unis. Quand on a su qu'on allait travailler avec lui, au début, on ne savait pas trop à quoi s'attendre? Ca a vraiment été une très belle rencontre. C'est quelqu'un de génial, qui nous a vraiment écouté et on est vraiment très chanceuse de l'avoir rencontré.

Pouvez-vous décrire une journée d'une "Plasticine" ?

Alors... une journée en tournée ou pas en tournée ? Parce que sa dépend (rires). On va prendre en tournée. Ben par exemple, la journée d'aujourd'hui. On avait rendez-vous à 11h00. Enfin, on se retrouve tous pour partir ensemble dans un van; on arrive à la salle il est 15h00. Là, on doit installer le plateau, faire nos balances pour le concert du soir, après on part. Souvent, on fait des dédicaces dans les Fnacs de chaque ville où on joue. Donc là, à 17h00, on a une séance de dédicaces avec les fans, après on rentre. On va manger avec toute la salle, les musiciens, et puis après, on se prépare et à 21h/22h, c'est le concert.

Vous avez toujours un peu le trac avant de jouer ?

Oui, mais c'est ça qui est bien ! On a toujours le trac et c'est important pour nous motiver. Et justement, c'est quand on n'a pas le trac que ça nous stresse encore plus parce ce qu'on se dit "Ah ! C'est mauvais signe de pas avoir le trac" (rires)

Avant de vous consacrer à la musique, quel type d'études suiviez-vous ?

En fait, on était au lycée. Moi, j'étais en section scientifique. On a toutes passé notre bac et on a arrêté les études. Louise, qui avait fait une fac de droit, a eu sa première année, et puis voilà. Mais c'est vrai que du coup, on n'a pas eu le temps de poursuivre.

Et vous ne souhaitez pas reprendre plus tard ?

Ben pour l'instant non, puisqu'on fait des études pour trouver un métier et j'ai le sentiment d'avoir trouvé un métier. Donc pour l'instant, je n'ai pas d'intérêt à reprendre mes études. Mais pourquoi pas plus tard... si on a envie... j'en sais rien.

Demain soir vous jouez à Bretigny sur Orge, au Rack'Am avec le groupe Ladylike Dragons en première partie ? Qu'est ce que vous aimez dans leur musique ?

Eh ben, je connais pas très bien parce qu'en fait... On a fait une date avec eux déjà, je crois que c'était... non ce n'était pas à Lille... je sais plus où mais on a fait une date avec eux, sur cette tournée justement, et on n'avait pas eu le temps d'aller les voir. Donc justement, j'attends cette date pour pouvoir mieux les découvrir. (rires)


Les Plasticines se produiront ce vendredi 19 mars à 20h00 sur la scène du Rack'Am à Brétigny sur Orge.
http://www.lerackam.com


2 vote(s)
Votes
  
Veuillez patientez quelques instants...
Loading...

Merci de vous connecter pour poster un commentaire.


Login :     Mot de passe :     Se souvenir de moi


Mot de passe oublié?
   Pas encore inscrit?


Alerter un message
Ecrit le 2010-03-19 à 17:26:32 par BadMoFû :
Girl Power !!!