Musique
pub
Le quotidien indé qui ne sent pas des pieds!!
Login :


Mot de passe :


Se souvenir de moi


Mot de passe oublié?
Login :


Mot de passe :


Re-entrez le mot de passe :


E-mail :


Veuillez recopier le code sur l'image:
???


Erreur dans le login et/ou mot de passe

Vous n'êtes pas connecté car votre compte n'est pas activé.

Bomba Estéreo en Interview

A l'occasion des Eurockéennes de Belfort 2010, Notulus a voulu en savoir plus sur Bomba Estéreo ! Ils nous font part au travers de cette interview de leur musique et de leur ressenti. Le groupe à ne pas manquer le vendredi 2 juillet !

Pouvez vous nous parler un peu de vous ?

Bomba Estéreo est un projet né en 2005 avec l'idée de mélanger le folklore avec la musique électronique. Le projet, initialement un SoundSystem, évolue au jour le jour vers un groupe vivant. On souhaite prendre tout le folklore Colombien et le rendre contemporain.

D'où venez-vous ?

De Bogota, de Santa Maria, de Pereira... Bomba Estéreo réuni presque tout le pays en un groupe.

Pourquoi avoir choisi "BOMBA ESTEREO" ? Que signifie-t-il ?

C'est un hommage aux vieilles radios A.M., et aussi aux Picós costeños, qui sont des SoundSystem populaires qui montent dans les quartiers de la côte pendant les festivités, pour faire la fête et danser. Généralement, ils ont des noms de ce genre. Le mot Bomba renferme un contraste très Colombien : s'amuser et aussi manifester.

Comment definissez-vous votre style musical?

Ãlégance tropicale : Ãlever le folklore traditionnel à l'ambiance actuelle.

Quel sont vos influences musicales ?

L'AfroBeat, le dub Jamaïcain, la musique électronique, le folklore Colombien. On aime des groupes comme Balkan Beat Box, Buraka Som Systema, Nortec, Systema Solar.

Quels themes évoquez-vous dans vos musiques principalement ?

Amour, haine, sexe, relations, la fête, la politique, la musique et son pouvoir.

Vos origines colombiennes se révèlent à travers votre musique. Que pensez vous de la musique latine actuelle ?

Je pense qu'elle prend une direction très intéressante à chercher ses racines et à ne pas se référer toujours aux modes étrangères.

Comment se déroule un concert de Bomba Estéreo ? Travaillez-vous sur quelque chose en particulier ?

C'est focalisé sur la danse, mais aussi sur l'écoute et le voyage avec le pouvoir de la musique.

Qu'est-ce qui entraine le public à bouger?

En jouant une bonne «Champeta».

Cela fait quatre ans que le groupe est formé. Parlez-nous de ces quatres années, de vos aventures, des anecdotes...

C'était des années avec beaucoup de concerts, nous sommes allés jusqu'au Japon ! Le groupe a énormément grandi et il y a maintenant une fraternité musicale entre nous. Ces deux dernières années ont été principalement des concerts.

2 albums en quatre ans... Pensez-vous qu'il y a une évolution entre les deux ?

2 albums. Bien sûr, il y a une évolution. On est passé d'un premier album qui était un disque de musique instrumental principalement, à un second qui est un disque de groupe et de chansons.

Ressentez vous une différence entre le public européen et international ?

Le public européen est toujours ouvert à de nouvelles choses, mais il est généralement plus lent pour se mettre à danser, même si on ne peut pas faire une généralisation puisque nous avons été au festival Roskilde, où les gens ont été saisis immédiatement.

Pour vous, que représente la France ?

Un lieu historique d'où ont germé des aspects qui déterminent la vie d'aujourd'hui. En plus d'y trouver le meilleur vin au monde.

Plutôt ambiance festival ou concert ?

L'ambiance de carnaval, et si c'est celui de Barranquilla, c'est mieux.

Une derniere phrase pour nos lecteur notulus ?

Nous espérons qu'ils seront reliés avec notre musique qui vient d'un sentiment très profond où s'unissent les noirs, les indigènes et les blancs pour faire de la musique : le folklore de Colombie


2 vote(s)
Votes
  
Veuillez patientez quelques instants...
Loading...

Merci de vous connecter pour poster un commentaire.


Login :     Mot de passe :     Se souvenir de moi


Mot de passe oublié?
   Pas encore inscrit?



Contacter la rédaction
NEWS DU MÊME THEME
Tags