Musique
pub
Le quotidien indé qui ne sent pas des pieds!!
Login :


Mot de passe :


Se souvenir de moi


Mot de passe oublié?
Login :


Mot de passe :


Re-entrez le mot de passe :


E-mail :


Veuillez recopier le code sur l'image:
???


Erreur dans le login et/ou mot de passe

Vous n'êtes pas connecté car votre compte n'est pas activé.

M.O.P.A aux Eurock's,
l'Interview post-concert

Notulus a eu la chance d'interviewer MOPA dès leur sortie de scène lors du festival des Eurockéennes, le dimanche 4 juillet. Yohan, le batteur du groupe a répondu à nos questions avec la plus grande sympathie. Il nous fait part de ses sensations récentes, de leur journée aux Eurock's et surtout de leur concert que la rédaction qualifie de grandiose et exceptionnel !

Tout d'abord, quelles sont tes premières impressions après ce concert ?

C'était monstrueux, c'était génial... on a l'impression que les gens sont arrivés en masse, sont restés, on a vraiment tout donné et c'était beau ! On s'est senti super bien, c'était vraiment un point d'orgue par rapport à tout ce que l'on a fait. Les premières fois que l'on est venu ici, c'était dans les micros club. Là, tu joues devant 5000 personnes, à bloc. C'était totalement fou et nous sommes très très fiers et très heureux.

Appréhendiez-vous ce moment ?

Non, on avait hâte ! Si tu veux, ce festival-là, la premières fois que j'y suis allé, j'avais 14 ans, c'était pour voir Marylin Manson et Metallica. J'étais tout petit, ça m'a fait une impression démente, tant d'éclectisme. J'ai découvert un milliard de trucs que j'ai retrouvé après, qui me fait une carrière monstrueuse. Ca m'attirait énormément, j'avais absolument envie d'y jouer. Le fait d'y jouer aujourd'hui avec M.O.P.A, c'est vraiment un aboutissement.

Qu'est ce que vous vous êtes dit, avant de monter sur scène, pendant, vos sensations, vos impressions, beaucoup de choses je pense...

Oui énormément ! Tu penses à tout le chemin parcouru, à toute l'histoire, la genèse du projet et tu profites quoi. Tu donnes tout ce que tu as parce que les gens te renvoient tellement de positif, c'était beau. Les mecs étaient vraiment sur-réceptifs, sur-réactifs et ça nous a filé encore plus de jus sur scène. Après, il y a tellement de pensées qui se mélangent à cet instant ! Tout va super vite, on a fait plein d'interviews avant, on va en faire encore après. On n'a pas le temps de réaliser, de se poser deux secondes, c'est... on comprend rien, c'est fabuleux, des moments énormes qui te marquent à vie.

Comment avez-vous trouvé le public ?

Merveilleux, sur-réceptif, très attentif, très à l'écoute. Ils nous ont envoyé beaucoup d'énergie et ça a donné quelque chose de chouette, je pense. C'était merveilleux.

Allez vous profiter du festival encore ce soir ?

Là, on aimerait bien voir Health. J'ai joué avec eux pour "Impetus", ça nous a beaucoup marqué. Des mecs très intéressants, une démarche artistique très poussée, un peu mythique, très punk. Si Andy Warhol était encore vivant, je pense qu'il aurait adoré ce groupe. On va donc essayer d'aller les voir. On va voir Massive Attaque et les Bloody. On a écouté le dernier album dans le camion pendant la tournée russe et ça nous pose, ça nous transporte. Il y a vraiment une superbe prog cette année ! Ils ont vraiment du goût et ils poussent de jeunes artistes ainsi que beaucoup d'artistes confirmés. Tout cela se mélange, c'est très éclectique. "Tu ne te fais pas chier quoi !". A mon avis, tu passes trois jours là, tu ne sais plus où donner de la tête et en même temps t'es vachement enrichi par tant de diversités et tant de bel art.

Quand êtes-vous arrivés, hier ou aujourd'hui ? Comment cela s'est passé ?

On est arrivé ce matin, direction interview. On était à Montpellier la veille, on a fait quelques shows, et moi dans mon projet, j'ai fait un concert le jour d'avant et encore avant. Malheureusement on n'a pas pu profiter des trois jours du festoche mais comme on les aime bien et qu'ils nous aiment bien, on passera pour le prochain et on y passera un peu plus de temps.

Retourneriez-vous sur la scène là maintenant ?

A oui sans soucis... la grande, la petite, dans un bar, où tu veux.

Qu'avez-vous de prévu pour les semaines à venir ?

Pas mal de truc. Précisément, je ne pourrais pas tout te dire. On va retourner en Russie. Ca marche beaucoup là-bas. On va aller pour la première fois en Ukraine parce qu'on n'avait pas pu entrer pour la dernière tournée ukrainienne. On s'est fait refouler par l'armée donc cette fois, on y va pour de vrai, en avion. On est très attendu là-bas apparemment. On passe à la télé et tout, bref c'est la fête ! On fait pas mal de festoches aussi. On en fait un en Suisse avec Gojira, Ez3kiel, ça va être monstrueux. On va tourner en Angleterre en août. On fait une date très très belle chez nous avec mes deux groupes, MOPA et Cats on Tree dans la salle classique de Toulouse, la "Halle aux grains", une sale magnifique. En septembre, on va aux Etat Unis...

Vous faites une tournée là-bas ?

Oui on va tourner sur les Côtes Est et Ouest. Un peu au Portugal, pas mal de festoches français et de dates françaises, allemandes aussi. Chine et Japon, Malaisie, des projets par dessus la tête... beaucoup de choses.


Merci à Yohan, au groupe et bonne continuation, revenez vite!!


2 vote(s)
Votes
  
Veuillez patientez quelques instants...
Loading...

Merci de vous connecter pour poster un commentaire.


Login :     Mot de passe :     Se souvenir de moi


Mot de passe oublié?
   Pas encore inscrit?



Contacter la rédaction
M.O.P.A - My Own Private Alaska
M.O.P.A - My Own Private Alaska

Parfois violent, parfois apaisé, toujours rédempteur, jamais gratuit.

Lire la suite
Site web lié à la news
NEWS DU MÊME THEME
Tags