Musique
pub
Le quotidien indé qui ne sent pas des pieds!!
Login :


Mot de passe :


Se souvenir de moi


Mot de passe oublié?
Login :


Mot de passe :


Re-entrez le mot de passe :


E-mail :


Veuillez recopier le code sur l'image:
???


Erreur dans le login et/ou mot de passe

Vous n'êtes pas connecté car votre compte n'est pas activé.

Les Jeudis du Port,
jamais deux sans trois

Troisième soirée du festival "Les Jeudis du Port" qui, chaque jeudi de l'été, anime la ville de Brest grâce à une succession de spectacles, animations et concerts gratuits.


Au programme de ce jeudi 5 août :
Scène Grand Large :
21h00 : Les Maitres Tambours du Burundi / Makebuko : Les bergers royaux du
Burundi sont considérés comme les meilleurs tambourinaires du monde
22h20 : Zak Laughed : Folk, rock, blues

Cabaret Main d'Oeuvre :
20h00 : Who are you Lutra Lutra ?? : Folk aquatique (Challenges musicaux)
21h45 : Fanfare du Belgistan : Musiques balkaniques cuivrées et rythmées, la transe
invite à la danse

Arts de la Rue :
19h12 : Puzzle Théâtre "Le passant" : Clown et théâtre invisible
20h02 et 22h02 : Acidu "Aggripine" : Déambulation burlesque
21h03 : Tony Clifton Circus "Rubbish Rabbit" : Clown de l'extrême

Eclairage sur Les Maitres Tambours du Burundi :

"C'est en Afrique Centrale, dans la région des Grands lacs (Burundi, Rwanda, Kenya, Ouganda) que l'on trouve les percussions africaines les plus emblématiques et les plus connues internationalement. Les tambours du Burundi sont devenus les représentants de cette musique percussive et festive où le tambour a tout pouvoir. Habillés de blanc, rouge et vert - les couleurs du Burundi ont remplacé les vêtements en écorce de ficus - les musiciens (12 percussionnistes)
arrivent sur scène, leurs énormes tambours au-dessus de la tête. A gauche, les tambours (amashako) battent le rythme continu. A droite, les percussions (ibishikiso) suivent la cadence donnée par le tambour central. Le concert est une suite haute en couleur de battements étourdissants, de sauts, de danses, de rires, de mimes et d'explosions de joie. L'ensemble peut tenir de la transe, de la danse guerrière, des coutumes et même de l'humour burundais."


0 vote(s)
Votes
  
Veuillez patientez quelques instants...
Loading...

Merci de vous connecter pour poster un commentaire.


Login :     Mot de passe :     Se souvenir de moi


Mot de passe oublié?
   Pas encore inscrit?