Musique
pub
Le quotidien indé qui ne sent pas des pieds!!
Login :


Mot de passe :


Se souvenir de moi


Mot de passe oublié?
Login :


Mot de passe :


Re-entrez le mot de passe :


E-mail :


Veuillez recopier le code sur l'image:
???


Erreur dans le login et/ou mot de passe

Vous n'êtes pas connecté car votre compte n'est pas activé.

Journée Punk Rock au Festival Lez'arts scéniques !

Après 8 éditions en intérieur et une pause d'un an, l'association Zone 51 est de retour pour la 9° édition du festival et pour la première fois en plein air avec une programmation alléchante pour les fans de musiques alternatives.


Arrivée au camping vers 14h30. Nous montons la tente et prenons le temps de siroter une petite bière puis direction le site du festival. Après une longue marche, nous arrivons sur le site et on apprend avec tristesse que les 4 filles survoltées de Civet ne monteront pas sur scène à cause d'une panne de bus.
Mark Foggo est déjà en train de jouer lorsque l'on arrive et on se dirige tout doucement devant la scène pour voir tout ça de plus près. On y voit un groupe de ska punk bien dynamique avec un public qui commence à se déhancher sous les riffs endiablés et les cuivres entrainants du groupe hollandais.

On se dirige ensuite sous le chapiteau pour découvrir la jolie main stage qui accueille le premier groupe old school de la journée, The Undertones . Un très bon concert pour un groupe que je découvre et pour les fans du son anglais de 1977 qui semblent être très nombreux sous la tente.
Soldat Louis se prépare sur la deuxième scène et commence le set, on s'approche tout doucement avec un peu d'appréhension au vu de la « réputation » du groupe. Une chose est sur, le groupe divise l'opinion, les fans au premier rang chantent les refrains et les moins fans sont soit loin derrière et parient sur l'ordre de passage de la chanson phare du groupe « Du rhum, des femmes », soit en train de siroter une bière bien fraiche. Pour ma part, ce sera une bonne bière, les premières chansons ne m'auront pas convaincues.

Le Bal des Enragés que j'avais déjà vu en février chez Narcisse au Val d'Ajol sont prêts à en découdre avec leurs reprises et le public sur la main stage et on se dirige directement sur le devant la fosse. Les tubes s'enchainent et le plaisir d'écouter des tubes chantés et joués différemment pendant 75min motive le public. La chaleur sera omniprésente tout au long du concert avec en poing d'orgue, « ce soir c'est Noël » chanté avec Didier Wampas, « Réveille le punk » et le final « Vive le feu » qui mettra le feu sur scène et dans le public.

Les Buzzcocks enchainent rapidement sur la petite scène et j'en profite pour aller choisir dans quel stand j'irai me restaurer et siroter une petite bière en attendant Bad Religion, n'étant pas un grand fan du groupe anglais.

Le groupe américain se met en place ainsi que la foule présente sous la tente venue acclamer le légendaire groupe américain. N'étant pas un grand fan du groupe sur album, j'étais tout de même très impatient de voir le groupe sur scène, vue leur réputation très flatteuse. Le concert en lui-même a été énorme, un gros son, des tubes qui s'enchainent, un public qui bouge bien. Jay Bentley, le bassiste des Bad Religion, affiche un sourire qui fait plaisir à voir mais il manque ce petit grain de folie que le public aime tant pour faire de ce concert un moment mythique. Il n'empêche que cela reste un groupe mythique que tout amateur de punk rock qui se respecte se doit de voir au moins une fois !!


Les Wampas prennent le relais et je me dirige rapidement vers le devant de la scène pour voir (ou revoir) Didier pour la 8° fois (on est fan ou on ne l'est pas hihi) en se disant que n'étant plus en tournée pour promouvoir son dernier album, il va faire un set un peu plus varié que d'habitude. Mais grosse déception… Peu de morceaux joués, leurs grands classiques (et encore…), aucune originalité… Bref les fans qui le voyaient pour la première devaient être aux anges mais pour un habitué des singeries de Didier, la déception l'emporte malheureusement. Mais bon, me connaissant, je serai sans aucun doute toujours présent sur le devant de la fosse pour chanter « Les Bottes rouges » !!

Entre ensuite sur scène Ska-P, pour 1h30 de ska-punk entrecoupé de scènes jouées magnifiquement par le chanteur PulPul, notamment un sketch parodiant le pape avant d'entonner « Crimen Sollicitationnis ». En tout cas, une furieuse énergie viendra tout emporter dans le public avec un pogo et des slams qui useront les dernières forces du public pourtant encore bien présent. Encore une réussite pour ce soir !!

Le catcheur et la pute viendront clôturer la journée avec un set techno-remix qui commence d'ailleurs par « New Noise », ce pourquoi je m'attarde un petit peu devant le groupe et leur danseuse aux formes alléchantes. Cependant, entre la techno et moi ce n'est pas le grand amour, je me dirige donc tranquillement vers le camping où je retrouve un ami en train de danser à la boom du camping et où je finirai une longue et belle journée.

Pour résumer, je dirais que cette journée fut marquée par un beau site, une organisation au poil, de nombreux stands pour se restaurer et se désaltérer, de très bons groupes, un public présent et bien motivé et un camping avec une ambiance bien marrante !!
Les seuls points noirs seront l'annulation de Civet, la prestation un peu fade des Wampas et un trajet camping - site un peu long (bon ok il y avait des navettes !)
Bref, vivement l'annonce de la prog' de la prochaine édition !!





1 vote(s)
Votes
  
Veuillez patientez quelques instants...
Loading...

Merci de vous connecter pour poster un commentaire.


Login :     Mot de passe :     Se souvenir de moi


Mot de passe oublié?
   Pas encore inscrit?


Alerter un message
Ecrit le 2010-08-09 à 07:57:18 par grospaulo :
Super journée !!!

Contacter la rédaction
NEWS DU MÊME THEME
Tags