Musique
pub
Le quotidien indé qui ne sent pas des pieds!!
Login :


Mot de passe :


Se souvenir de moi


Mot de passe oublié?
Login :


Mot de passe :


Re-entrez le mot de passe :


E-mail :


Veuillez recopier le code sur l'image:
???


Erreur dans le login et/ou mot de passe

Vous n'êtes pas connecté car votre compte n'est pas activé.

Internacional,
le nouveau Kana

Fermez les écoutilles, ouvrez grand vos esgourdes et plongez dans votre canapé. Avec ce quatrième album, Kana propose 14 titres aux saveurs épicées et un bonus de 6 titres dub.


C'est avec un premier album tout vert, éponyme, enregistré à l'île Maurice que le public découvre Kana en 2000. Coup de coeur de la Fnac, gagnant du tremplin MCM et Garance (ils ouvrent le reggae Festival Garance à Bercy la même année). Zip, Mat, Arthur, Brice, Victor, Al et Skalpa se produisent sur toutes les scènes de l'hexagone. Avec des titres prônant l'écologie active et la tolérance, pratiquant un ton décalé et second degré, Kana s'impose en quelque mois comme l'un des groupes phare du reggae Français. Le petit album vert se vend à plus de 45 000 exemplaires.

2003, nouvelle escale, nouvel album "Entre frères", enregistré à Dakar chez Yousou N'dour. Avec le très médiatisé "Plantation", mais aussi des titres comme "Pas de problèmes" ou "L'escargot", Kana fait parler de lui dans les médias et trace sa route sur les scènes de France, Belgique, Suisse et Allemagne, partageant l'affiche avec des artistes comme Burning Spear, Israël Vibration, Jimmy Cliff, Lee Perry, Alpha Blondy, Touré Kounda, L.K.J, Capleton, Gladiators, Morgan Heritage, Femi Kuti, Fishbone, Buju Banton, Luciano, Terence Trent D'Arby, Amadou et Mariam, Pierpoljak, Tryo, Sinsemilia, Zebda... "Entre frères" se vend à 55 000 exemplaires (avec un single qui atteint les 350 000 ventes) et donne au groupe une véritable audience.

"Les fous, les savants et les sages", sorti en 2008, leur a permis d'asseoir leur réputation avec des titres comme "Samourai" ou "Terrorisés". Si l'inspiration Jamaïcaine paraît évidente, Kana a toujours transgressé les lois du genre en fusionnant au fil de ses albums les différents courants musicaux qui influencent le combo. Atypique, en marge, jamais là où on l'attend, dans les petites salles (où le groupe a fait ses armes) comme sur les grandes scènes mais aussi sur les ondes des grandes radios nationales, le groupe s'affranchit des modes sans renier ses origines et poursuit son voyage vers de nouveaux horizons.


2 vote(s)
Votes
  
Veuillez patientez quelques instants...
Loading...

Merci de vous connecter pour poster un commentaire.


Login :     Mot de passe :     Se souvenir de moi


Mot de passe oublié?
   Pas encore inscrit?



Contacter la rédaction
Kana
Kana

Si l'inspiration Jamaïcaine paraît évidente, Kana a toujours transgressé les lois du genre en fusionnant au fil de ses albums les différents courants musicaux qui influencent le combo. Atypique, en marge, jamais là où on l'attend, dans les petites salles où le groupe a fait ses armes comme sur les grandes scènes, mais aussi sur les ondes des grandes radios nationales, il s'est toujours affranchi des modes et poursuit sa route depuis 10 ans.

Lire la suite
Site web lié à la news
NEWS DU MÊME THEME
Tags