Musique
pub
Le quotidien indé qui ne sent pas des pieds!!
Login :


Mot de passe :


Se souvenir de moi


Mot de passe oublié?
Login :


Mot de passe :


Re-entrez le mot de passe :


E-mail :


Veuillez recopier le code sur l'image:
???


Erreur dans le login et/ou mot de passe

Vous n'êtes pas connecté car votre compte n'est pas activé.

Expo 'Burning Hearts' et bien plus encore à la galerie MathGoth

Cette fin d'année 2010 est bien chargée et pleine de belles surprises chez MathGoth , galerie spécialisée en arts urbains. Cope2, vente privée et Zloty, un joli point d'orgue pour cette première année d'existence !

Expo "Burning Hearts" - Graffiti & Art Urbain : Visite Royale à Paris

Le king de la ligne 4 de New-York n'a jamais exposé en France. Dès aujourd'hui, COPE2 et sa compagne INDIE184 exposent pour la galerie MATHGOTH à l'espace "In My Room" et ce jusqu'au 27 novembre.
Lorsque l'on évoque Paris, l'image de la tour Eiffel s'impose, lorsque l'on évoque New-York, on imagine la Statue de la Liberté, et lorsque l'on évoque le Bronx, les aficionados du graffiti pensent à COPE2. Depuis les années 70, ce quartier new yorkais et les peintures de "Kingcope" sont intrinsèquement liés.
C'est en 1978, que COPE2, comme tous les gamins en quête d'identité, bombe son surnom sur les murs du métro et du quartier. De tag en tag, ils font les débuts du graff, écrivant les prémices de l'art urbain. Aujourd'hui, il est l'un des rares à vivre de son art et il bénéficie d'une belle notoriété : ses oeuvres se retrouvent dans "Shrek" et le jeu vidéo "Grand Theft Auto IV", lui-même figure dans le jeu "Marc Ecko's Getting Up : Contents Under pressure", Life Time l'a courtisé pour une campagne publicitaire dans le quartier de Soho; il a dessiné une édition limitées de Converse et une ligne complète pour Adidas...

Sa compagne Indie184, originaire de Washington Heights, a débuté dans les années 90, frappée par une toile de Tracy168. Elle fréquente alors les graffeurs, s'imprègne du milieu et rencontre Cope2. Très connue pour son style ludique, coloré, très féminin et son lettrage simple, elle bénéficie depuis 2001 d'une large production graphique qui s'étend jusqu'à sa toute récente marque de vêtements "Kweenz Destroy".

Pour l'un comme pour l'autre, cette exposition est une première en France ; l'occasion pour le public de découvrir les toiles de deux monstres sacrés du graffiti, et notamment des pièces rares, réalisées à quatre mains.

La Vente Privée de la Galerie MathGoth

Aider et soutenir les artistes, offrir l'envie et les moyens de collectionner, tel est le but de MathGoth . D'où leur décision de réaliser, en cette fin d'année, leur première vente privée.
Elle se déroulera dans un espace unique et atypique de plus de 450 m2 et réunira de nombreux artistes comme Gérard Zlotykamien, Tom Tom, Taki183, Jean Faucheur, Surfil, Seize HappyWallmaker, Sack, Dominique Larrivaz, Jace, Indie184, Epsylon Point, Cornbread, Cope2...

Zloty chez MathGoth.com

©MathGoth

Précurseur de l'art éphémère, Gérard Zlotykamien marche droit dans ses bottes. Lorsqu'en 1963, l'état lui achète deux toiles à la Biennale de Paris, il aurait pu céder à l'appel mercantile du circuit galerie-marchands. Né dans la nébuleuse historique du second conflit planétaire, Zloty préfère bombarder ses atomes crochus créatifs dans la rue. Les «éphémères», silhouettes noires rappelant les irradiés d'Hiroshima, sont nées.
Son œuvre fait le tour monde et s'affiche essentiellement dans des lieux voués à la rénovation ou à la destruction. L'osmose entre l'appellation de son art et son mode d'exposition est totale.
Reconnu universellement par ses pairs, Gérard Zlotykamien vit aujourd'hui en région parisienne à l'abri des mondanités artistiques.
Découvrez sans plus attendrece graffeur hors pair !

Espace "In My Room" - 32 rue Rodier / PARIS 9ème (métro Cadet ou Anvers) du mardi 16 au samedi 27 novembre 2010.
Vernissage le mercredi 17 à partir de 17 heures, en présence des artistes.

31, rue Gambetta - 93100 MONTREUIL (RER A Vincennes ou Métro Robespierre) du 27 novembre au 5 décembre 2010.
Vendredi, samedi et dimanche de 15 à 20 heures, ou sur rendez-vous.
Vernissage en présence d'artistes, le 27 novembre à partir de 16 heures.


0 vote(s)
Votes
  
Veuillez patientez quelques instants...
Loading...

Merci de vous connecter pour poster un commentaire.


Login :     Mot de passe :     Se souvenir de moi


Mot de passe oublié?
   Pas encore inscrit?



Contacter la rédaction
NEWS DU MÊME THEME
Tags