Musique
pub
Le quotidien indé qui ne sent pas des pieds!!
Login :


Mot de passe :


Se souvenir de moi


Mot de passe oublié?
Login :


Mot de passe :


Re-entrez le mot de passe :


E-mail :


Veuillez recopier le code sur l'image:
???


Erreur dans le login et/ou mot de passe

Vous n'êtes pas connecté car votre compte n'est pas activé.

Pigeon John lance sa Bombe

Le rappeur américain revient avec un album différent des précédents et réalisé avec l'aide de General Elektriks.


Pur produit de l'Amérique post-raciale d'Obama et surtout du Good Life Café (haut lieu historique du hip-hop underground de la côte Ouest), Pigeon John est un jeune homme charismatique et élégant. Même s'il collabore régulièrement avec des crews underground légendaires tels que L.A. Symphony et Brainwash Projects, c'est sa présence scénique ahurissante lors de ses shows live qui fait sa réputation.

Avec une discographie solo impressionnante - "Pigeon John is Clueless" (2002), "Pigeon John Is Dating Your Sister" (2003), "Pigeon John Sings The Blues" (2005) et "Pigeon John and the Summertime Pool Party (2006)" - le rappeur de Los Angeles s'est lancé à corps perdu dans la composition de "Dragon Slayer" qui, selon lui, "n'est pas si différent de mes autres disques, c'est seulement que la fréquence est un peu différente". "C'est un peu risqué", dit-il, "mais bon, qu'est-ce que je risque de toute façon ?"

Pour cet opus aux mélodies classes, flow pas fadasse, beats qui tabassent et rimes croulant sous la caillasse, Pigeon John s'est offert le génie de Hervé Salters, aka General Elektriks. Ce dénicheur de talents ne cesse d'enrichir la musique, de la métisser, de casser les formats, de faire imploser les frontières : le hip hop devient pop, le funk glisse vers le rock, la soul se fait électronique.
C'est exactement ce qui est mis en valeur dans Elektriks Collection, une série d'albums dont trois sorties sont prévues pour le premier semestre 2011 : Pigeon John, Antonionian et Honeycut.

Pour la première fois de sa carrière, Pigeon John a utilisé de vrais instruments. Il les a lui-même enregistrés et mixés, ce qui donne à "Dragon Slayer" toute sa singularité, à l'image de "The Bomb", le premier single.

"Dragon Slayer" - Elektriks Collection, sortie le 7 mars 2011 (Discograph)




0 vote(s)
Votes
  
Veuillez patientez quelques instants...
Loading...

Merci de vous connecter pour poster un commentaire.


Login :     Mot de passe :     Se souvenir de moi


Mot de passe oublié?
   Pas encore inscrit?



Contacter la rédaction
Pigeon John
Pigeon John

Dans les bacs et disponible en téléchargement le 7 mars 2011, Dragon Slayer, le second album de Pigeon John pour Quannum Projects, est aussi énergique et spirituel que ses précédentes œuvres, mais d'une certaine manière et plus que jamais, c'est son album.

Lire la suite
Site web lié à la news
NEWS DU MÊME THEME
Tags