Musique
pub
Le quotidien indé qui ne sent pas des pieds!!
Login :


Mot de passe :


Se souvenir de moi


Mot de passe oublié?
Login :


Mot de passe :


Re-entrez le mot de passe :


E-mail :


Veuillez recopier le code sur l'image:
???


Erreur dans le login et/ou mot de passe

Vous n'êtes pas connecté car votre compte n'est pas activé.

NSBL,
le conte urbain de Monsieur Z

La rue gronde, Monsieur Z s'en fait l'écho... Des atmosphères sombres et travaillées, des guitares tranchantes, un son massif. Ce premier chapitre aurait pu s'intituler La colère...


Voilà maintenant bientôt cinq ans que nos furieux bisontins scandent ce refrain lors de lives enragés. Plus de 200 concerts et deux albums plus tard, la volonté de réveiller les consciences à grands coups de décibels reste intacte et la foi en la fusion des genres toujours d'actualité. Constamment à la recherche de nouvelles expériences sonores, Monsieur Z manipule la musique avec des pincettes, en alchimiste il explore, assemble, décloisonne, pilonne et enfonce le clou dans des pamphlets ravageurs. Entre la caresse et les coups, entre le baiser et la gifle.
Lauréat du prix "musiques en ligne" en 2003, monsieur Z prépare son premier album courant 2004 et diffuse sa rage scénique sur une première série de concerts en région. 100% autoproduit, "D1g1tal Eq" sort en mai 2005 avec le soutien de l'Adami et sera retenu pour le prix "Bruno Coquatrix" 2007. Ce premier opus, plébiscité par les médias, permet à "cet orfèvre du son" de s'imposer comme un ténor du Do It Yourself.
En juin 2006, Monsieur Z entre au studio Pôle Nord sous la houlette de Fred Norguet (Ez3kiel, Sidilarsen, Lofofora...) pour enregistrer son nouvel album à nouveau soutenu par l'Adami : "Propagande de l'hybride". Plus rock, plus percutant, toujours aussi corrosif, "Propagande de l'Hybride" est salué dès son arrivée dans les bacs en novembre 2007.

Aujourd'hui, Monsieur Z revient battre le pavé musical avec "NSLB", conte urbain décliné en deux chapitres à paraître successivement courant 2011. Epuré, sensible et révolté, Monsieur Z retrouve l'essence de sa musique dans un mélange de couleurs sonores métissées et maîtrisées. La part belle faite aux voix féminines sur certains titres apporte une touche de sensualité fragile et saisissante, qui participe à la richesse de l'ensemble. Une nouvelle production Fred Norguet qui ne déçoit pas : un boulet de son dans lequel chaque influence trouve sa place !!!
Des atmosphères sombres et travaillées, des guitares tranchantes, un son massif. Ce premier chapitre aurait pu s'intituler La colère...

"NSLB" chapitre 1, sortie le 31 janvier 2011


0 vote(s)
Votes
  
Veuillez patientez quelques instants...
Loading...

Merci de vous connecter pour poster un commentaire.


Login :     Mot de passe :     Se souvenir de moi


Mot de passe oublié?
   Pas encore inscrit?



Contacter la rédaction
Monsieur Z
Monsieur Z

A la croisée de l'électro, du raggamuffin et du hardcore, la musique de monsieur Z est politique et poétique, entre la caresse et les coups, entre le baiser et la gifle.

Lire la suite
Site web lié à la news
NEWS DU MÊME THEME
Tags