Musique
pub
Le quotidien indé qui ne sent pas des pieds!!
Login :


Mot de passe :


Se souvenir de moi


Mot de passe oublié?
Login :


Mot de passe :


Re-entrez le mot de passe :


E-mail :


Veuillez recopier le code sur l'image:
???


Erreur dans le login et/ou mot de passe

Vous n'êtes pas connecté car votre compte n'est pas activé.

©Vincent Delerm

L, la voix de la poésie

L, un nom d'artiste aussi discret et élégant que l'est l'artiste elle-même.Auteur-compositeur-interprète, L a séduit autant Brigitte Fontaine, Mathieu Chedid, Higelin que la presse. Le grand public devait à son tour succomber à son écoute.


L est un nom d'artiste tellement simple et discret et pourtant tellement évocateur de la personnalité de l'artiste : féminité, lettre deux fois présente dans son nom, initiale des noms de tous ses grands-parents. Parce que Raphaële Lannadère n'a besoin d'aucun artifice, sa voix et ses textes poétiques se suffisent à eux-mêmes, soutenus par le strict minimum d'accompagnement musical. Il y a plusieurs années, L est tombée en arrêt sur la poésie de Bataille, Artaud, Michaux, Genet... Leur influence est incontestable dans l'écriture de l'artiste, dont la liberté, les mots crus et justes, donne toute sa singularité à l'album "Initiale" à venir.
Raphaële a fait ses débuts en étudiant l'ethnomusicologie avec Martina A. Castella puis découvre le monde lusophone (Portugal, Cap Vert, Brésil) grâce à un jeune artiste et ami Ricardo Tete, avec lequel elle se produira sur des scènes parisiennes et rencontrera Téofile Chantre, auteur de Cesaria Evora.
Retour aux sources, L, nourrie de Brel, Ferré et Barbara commence à composer et écrire ses propres chansons, période pendant laquelle elle rencontre Babx. Ensemble, ils adapteront les poèmes de Baudelaire, Prévert, Quéneau et Albertine Sarrazin. L fait alors les premières parties de son ami sur les petites salles indé de Paris.

C'est à la sortie en 2008 de son premier EP six titres, que le programmateur de FIP tombe sous le charme de la voix et des textes de L. Fait rare, il le diffuse dans son intégralité et retient l'attention de Brigitte Fontaine. Patiemment mais surement, L poursuit son chemin et passe dans différentes émissions radiophoniques et télévisuelles, participe aux Chantiers des Francofolies, renforçant à chaque étape son image d'artiste singulière, au talent authentique.

©Vincent Delerm
©Vincent Delerm

Car les chansons de L ne sont pas celles qui séduisent l'oreille formatée aux mélodies dites commerciales. D'abord, il y a la voix qui, sans tomber dans le cliché, fait penser à Barbara. Une vraie voix, posée, non forcée. Ensuite, il y a la poésie, des textes ciselés abordant des sujets brûlants comme l'expulsion d'une prostituée sans papiers (Petite). Puissants, ils pourraient être simplement déclamés qu'ils n'en perdraient pas leur force. Quant à l'instrumentalisation, Raphaële et Babx l'ont taillée à la mesure de chaque texte pour ne pas l'étouffer car ce sont les mots qui font la musicalité de la chanson, la musique ne venant qu'en appui. Claviers, guitares, cordes, rythmiques, quelques touches d'électroniques trouvent leur place et accentuent l'épure de la voix.

Les onze chansons de L sont rassemblées dans l'abum "Initiale" qui sortira le 4 avril en digital et le 11 avril 2011 physiquement (Tôt ou Tard).


1 vote(s)
Votes
  
Veuillez patientez quelques instants...
Loading...

Merci de vous connecter pour poster un commentaire.


Login :     Mot de passe :     Se souvenir de moi


Mot de passe oublié?
   Pas encore inscrit?



Contacter la rédaction
NEWS DU MÊME THEME
Tags