Musique
pub
Le quotidien indé qui ne sent pas des pieds!!
Login :


Mot de passe :


Se souvenir de moi


Mot de passe oublié?
Login :


Mot de passe :


Re-entrez le mot de passe :


E-mail :


Veuillez recopier le code sur l'image:
???


Erreur dans le login et/ou mot de passe

Vous n'êtes pas connecté car votre compte n'est pas activé.

Cornflakes Heroes
, un troisième album frais et spontané

Le troisième album d'un des groupes indie pop les plus en vue de l'hexagone exhale fraîcheur et spontanéité. La confirmation d'un songwriting singulier et catchy, entre un folk désaxé à la Herman Düne, l'indie rock déjanté de Pavement et une certaine proximité pop qui fait des Cornflakes Heroes un régal sur scène et sur la platine.


Les Cornflakes Heroes sortent leur troisième album. Fin 2006, on les avait vu débarquer avec un premier album "Off with your heads!" qui avait mis d'accord en toute simplicité critique musicale rock avide de renouveau et un public qui n'attendait qu'eux pour ressortir Converse, T-shirt de Joy Division à trous et chemises de bucherons. A l'époque rapprochés de Sebadoh, Herman Düne ou encore Pavement, le groupe a rapidement sû se forger une identité toute singulière au fil de leurs très nombreux concerts dans toute la France, mais également en parvenant à distiller un son encore plus personnel sur leur second album paru en 2008 "Dear Mr Painkillers". Sur un format plus long et moins immédiat, les trois gars et une fille ont pu estampiller leur marque de fabrique : un son US vintage bardé de guitares frêles et virevoltantes, mais également l'ajout de touches de Moog et un sens de la composition à la fois aiguisé et libre. Le programme musical servant un propos toujours cerné de dualités entre moments de relâchement salvateur et une certaine lucidité sombre qui interpellera chacun dans son côté obscur...

A l'heure du troisième album, sobrement intitulé "Hum." force est de constater que dans le paysage musical indie-rock français, rares sont les groupes qui réussissent à se démarquer aussi bien de leurs influences en affinant un son si personnel.
Dans un format plutôt court (36 minutes au compteur), les Cornflakes Heroes reviennent avec 11 titres plus singuliers que jamais (enregistrés et mixés par Miguel Constantino, également aux manettes des albums de Marvin, Clara Clara ou Papier Tigre...) qui laisseront sans aucun doute les commentateurs en mal de comparaisons dans le doute. D'où viennent ces mélodies non identifiées si caractéristiques ? Quels sont les ingrédients qui rendent ce songwriting indie rock si addictif ?

"hum", sortie le 9 mai 2011 (Greed Recording / MVS Distribution)


0 vote(s)
Votes
  
Veuillez patientez quelques instants...
Loading...

Merci de vous connecter pour poster un commentaire.


Login :     Mot de passe :     Se souvenir de moi


Mot de passe oublié?
   Pas encore inscrit?



Contacter la rédaction
NEWS DU MÊME THEME
Tags