Musique
pub
Le quotidien indé qui ne sent pas des pieds!!
Login :


Mot de passe :


Se souvenir de moi


Mot de passe oublié?
Login :


Mot de passe :


Re-entrez le mot de passe :


E-mail :


Veuillez recopier le code sur l'image:
???


Erreur dans le login et/ou mot de passe

Vous n'êtes pas connecté car votre compte n'est pas activé.

L'ovni Cabadzi

Révélation du Printemps de Bourges 2010, Cabadzi est un quatuor inclassable qui mélange une multitude d'influences pour produire un nouveau style musical.

"Digère et recrache" porte bien son nom. Le premier album de Cabadzi ne s'avale pas comme ça, c'est une déflagration sonore et lyrique qui ne laisse pas indifférent et qui dérange. Le style du groupe est fait d'électro et de slam, de beatbox et de cuivres, ou encore de hip-hop et de baroque. Un défi musical que le groupe relève à la perfection, définissant son style comme "un joyeux bordel qui se fout des codes et des cadres". Un bordel bien maîtrisé, dans ce cas.
Cabadzi naît de la rencontre de Lulu, Vikto, Camille et Jo. Le premier a délaissé ses études de langues modernes et use de sa prose pour composer des textes acérés. Vikto apporte la touche de Beatbox, tandis que Camille et Jo jouent les multi-instrumentistes. Avec un passé dans l'univers de la musique baroque et symphonique, les deux musiciens apportent une touche très particulière au son du groupe.

Dans leurs chansons, il n'y a pas de gaîté, mais ce n'est pas le but. Cabadzi se veut dérangeant, éveilleur des consciences. Les chansons parlent d'échappatoire, de rêves de vie meilleure, en restant critique envers tout : "Quand on donnera à la pensée ce qu'on donne au ballon rond, on aura sauvé la nation", "A quoi bon défiler dans les rues quand on vote comme un con", tous tombent sous les balles assassines de Lulu sur "Avant eux". La société de consommation, les politiques, les grandes marques, le foot, les gens, le tout servi dans une poésie rythmée et argumentée. La force des textes choque, irrite et à ceux que le coté révolté du groupe dérangeraient, Lulu répond simplement sur "Piscines et gamines en string" : "franchement, à quoi ça servirait d'écrire des paroles creuses, y'a bien assez de politiques, de médias et de belles-mères pour ça."
"Digère et recrache", le 27 février dans les bacs. Retrouvez les dates de la tournée sur leur MySpace.


1 vote(s)
Votes
  
Veuillez patientez quelques instants...
Loading...

Merci de vous connecter pour poster un commentaire.


Login :     Mot de passe :     Se souvenir de moi


Mot de passe oublié?
   Pas encore inscrit?



Contacter la rédaction
NEWS DU MÊME THEME
Tags