Musique
pub
Le quotidien indé qui ne sent pas des pieds!!
Login :


Mot de passe :


Se souvenir de moi


Mot de passe oublié?
Login :


Mot de passe :


Re-entrez le mot de passe :


E-mail :


Veuillez recopier le code sur l'image:
???


Erreur dans le login et/ou mot de passe

Vous n'êtes pas connecté car votre compte n'est pas activé.

Vadel,
l'histoire d'un passionné

"Quoiqu'il arrive je ferais toujours de la musique". Vadel est un amoureux fou de la musique il se dit même avoir "une relation limite amoureuse" avec elle. A travers une interview, le jeune homme nous fait part de son expérience musicale et de ses motivations pour conquérir le public.

Comment se sont passés tes premiers pas dans le monde musical?

Un jour je suis tombé sur un disque de Michael Jackson et depuis je ne l'ai pas lâché. J'ai eu une fascination pour lui. De l'âge de 6 ans à l'âge de 11 ans je n'écoutais que lui et entre temps je me suis biensûr intéressé à tout ce qui était autour de lui : Stevie Wonder, Ray Charles,… Pour moi ce mec montrait qu'en tant qu'être humain tu pouvais aller très haut. Ensuite j'ai découvert le rock, je me suis mis à la guitare. J'ai créé mon 1er groupe dès que je savais faire 3 notes à la guitare et on a fini par faire du rock'n roll. Mais finalement ça n'a pas marché car on était trop jeunes, les parents étaient terrorisés par le fait que leurs enfants allaient quitter leurs études pour faire de la musique. J'ai continué tout seul, j'ai eu mon bac et j'ai reformé un groupe il y a 3/4 ans.

Quels groupes t'ont influencé?

Les Beatles, Led Zeppelin, Les Who, Les Stones, Michael Jackson, Nirvana, David Bowie. Oui, cet artiste là m'a aussi marqué car chez moi personne ne fait de la musique mais mon père écoutait David Bowie dans la voiture et ça m'a vraiment marqué. Les musiques Bowie m'ont bouleversées. C'est ancré en moi. De toute façon je crois que ce que t'écoutes quand tu es petit ça te laisse une marque.

Que représente la musique pour toi?

La musique c'est ma vie. Je parlais l'autre jour à une amie qui fait de la musique également et qui vient de faire un album et elle me disait "Voilà, je viens de sortir mon 1er album, ça n'a pas marché, j'en ai vendu 800, j'ai envie d'arrêter la musique". Moi, même si j'en vends 2 je ferai de la musique toute ma vie, c'est indissociable. Je ne pense qu'en musique tout le temps. J'ai une sorte de relation limite amoureuse avec la musique. Pour moi c'est une sorte de refuge.

J'ai vu que tu voyage beaucoup, notamment aux Etats-Unis. Est-ce une source d'inspiration pour toi?

©Yann Orhan

Les voyages en général, oui. Je suis un anglais-iranien et quand ma famille a connu la révolution en iran ils sont tous partis vivre en Californie donc j'ai beaucoup de famille à Los Angeles. C'est un endroit d'où viennent beaucoup de musiques qui m'ont inspirés mais pas que. En fait quand je vais là bas c'est comme ci je me reposai. A Paris, quand j'ai envie d'écouter du Led Zeppelin il faut que je mette mon casque, que je m'enferme alors que là bas si tu vas t'acheter une paire de chaussette au marché, tu entendras du Stones,… et c'est naturel, c'est dans leur culture. En France, on a une histoire très riche, très ancienne et donc on est très attaché aux très vieilles valeurs alors qu'aux États-Unis, le rock c'est vraiment un pilier, ça a marqué un siècle entier et ça continue encore ! Quand je suis là bas je me sens dans mon élément. Mais j'adore aussi être à Paris, car chaque jour c'est un challenge, la musique ici, ce n'est pas l'une des plus évidentes à défendre. Aujourd'hui le rock en France ce n'est pas une musique qui est extrêmement populaire. Moi ce qui me plaît c'est de défendre cette musique qui est pour moi la plus directe et la plus franche.

Ton premier album sortira en octobre. Peux-tu nous en dire quelques mots?

L'album s'appellera "Vadel" et sortira le 29 octobre 2012. Comme c'est un 1er album, il y a toujours ce côté très spontané, assez brut qui plaît toujours chez d'autres artistes. C'est aussi une sorte de Best Of de tous les titres que j'ai pu écrire jusqu'à maintenant. Tout ce que j'ai trouvé cohérent, je l'ai mis dans cet album et c'est 100% moi, 100% honnête. Pour comprendre l'album il faut juste l'écouter !

As-tu une tournée de prévue?

Pour le moment on fait pas mal de plateaux-radios histoire de défendre l'album. On fait une grosse soirée concerts, le 20 octobre au Bus Palladium pour fêter la sortie de l'album.

Quel(s) souvenir(s) gardes-tu des tes 1ères parties de concerts avec Pink et Joe Cocker?

Avec le groupe on a fait 2 années de tournées avec Pink et Joe Coecker. On a fait une date aussi avec Izia et tout ça a été un grand bonheur. Quand tu sais ça tu te dis "Ouah c'est génial, je fais les première parties de concerts avec Joe Coecker !" mais d'un autre coté tu te rends compte que c'est un énorme challenge car les gens sont venus voir Joe Coecker et ils s'en moquent de le 1ère partie. Mais t'es là et il faut les conquérir. Ça m'a fait beaucoup évolué ! Tu te dis "fini les concerts dans les petits clubs parisiens devant la bande de copain !"

Que peux t-on te souhaiter pour la suite, si ce n'est qu'une longue carrière?

Je suis extrêmement motivé et quoiqu'il arrive je ferais toujours de la musique. Ma seule envie c'est de jouer en permanence. J'ai mes deux potes zikos pour ça, mon petit groupe et on apprécie chaque moment. On a juste envie de donner une bonne décharge électrique sur scène aux gens qui viennent nous voir.


1 vote(s)
Votes
  
Veuillez patientez quelques instants...
Loading...

Merci de vous connecter pour poster un commentaire.


Login :     Mot de passe :     Se souvenir de moi


Mot de passe oublié?
   Pas encore inscrit?



Contacter la rédaction
NEWS DU MÊME THEME
Tags