Musique
pub
Le quotidien indé qui ne sent pas des pieds!!
Login :


Mot de passe :


Se souvenir de moi


Mot de passe oublié?
Login :


Mot de passe :


Re-entrez le mot de passe :


E-mail :


Veuillez recopier le code sur l'image:
???


Erreur dans le login et/ou mot de passe

Vous n'êtes pas connecté car votre compte n'est pas activé.

Skip The Use,
les enfants du punk

"Un cri, un flash, un battement" c'est ce que devrait toujours être la musique aux yeux de Skip The Use. Interdiction pour eux de limiter les émotions, c'est ainsi que paraît leur nouvel album "Little Armagedon".


©Romain LEVICES

"Avant, on n'aurait pas été capable d'écrire des titres comme ça" c'est ce qu'affirme Mat Bastards lorsque l'on parle des chansons de ce dernier projet. Avec "Little Armagedon", Skip The Use dessine une nouvelle histoire. Treize titres qui dévoilent une autre facette, une identité plus affirmée du groupe. Les punk lillois nous font découvrir une aventure inédite en mariant des sonorités et des mélodies que l'on ne pensait associer jusqu'à présent. Ce projet apparaît alors comme un disque rempli de générosité et d'énergie ne perdant pas leur objectif premier : surprendre. Ils aiment surprendre le public mais avant tout se surprendre eux mêmes. Fruit d'un travail acharné et de rencontres boulerversantes, ce nouvel album imparable et populaire n'est autre que le témoignage d'une "envie de vivre plus forte que tout". Bercé par des riffs et des basses enragés, l'équipe "Bastards" bouscule les frontières musicales et emporte le public là où il ne s'y attendait pas. Ici tout se croise, pop, rock, électro, punk, ballade et on l'accepte tout simplement. Leur premier titre "Nameless Word" à l'ambiance ska est tout sauf la définition de leur album. Non, avec Skip The Use un titre ne suffit pas pour décrire leur univers. Alors si on creuse un peu plus loin on y découvre une pop synthétique avec des claviers eigthies sur le titre "The Story Of Gods And Men", du groove et un rock fédérateur sur les tracks "Second To None" et "30 Years" ou encore la présence d'une chorale d'enfant sur le morceau "The Taste". Mais ce qui surprend agréablement c'est la ballade que nous offre Mat sur le titre "Etre Heureux". Guitare acoustique et mélancolie en plein coeur, le chanteur nous transporte dans un moment rare et précieux. Skip The Use nous a séduit et l'effet perdure.

Skip The Use sera en concert le 04 avril 2014 au Festival Les Artefacts (Strasbourg)


0 vote(s)
Votes
  
Veuillez patientez quelques instants...
Loading...

Merci de vous connecter pour poster un commentaire.


Login :     Mot de passe :     Se souvenir de moi


Mot de passe oublié?
   Pas encore inscrit?



Contacter la rédaction
NEWS DU MÊME THEME
Tags