Musique
pub
Le quotidien indé qui ne sent pas des pieds!!
Login :


Mot de passe :


Se souvenir de moi


Mot de passe oublié?
Login :


Mot de passe :


Re-entrez le mot de passe :


E-mail :


Veuillez recopier le code sur l'image:
???


Erreur dans le login et/ou mot de passe

Vous n'êtes pas connecté car votre compte n'est pas activé.

Arnaud Le Gouëfflec,
l'ovni rock/baroque qui agite la rade de Brest !

Voici le 6ème album d'Arnaud Le Gouëfflec, écrivain, musicien et scénariste de bande-dessinée, qui écrit des chansons qu'il arrange et interprète avec l'Orchestre Préhistorique.


Après "A Dreuze", Arnaud Le Gouëfflec et son Orchestre Préhistorique cultivent leur mystérieux « disque vert »⦠Du rock au baroque, un ovni musical agite l'onde de la rade de Brest.
Du disque ou de son auteur, qui est le plus vert ? Débarqué de sa planète foutraque, Arnaud Le Gouëfflec a la couleur des petits hommes. Bien sûr, il a deux yeux, deux bras et même deux jambes. Mais son cerveau en ébullition baigne dans une étrange poésie cosmique, vouée à sonder les confins de notre univers musical. La tête dans les étoiles, toujours un pied dans l'âge tendre, vert comme les monstres, les bois ou l'espoir triste de ses comptines enfantines.

En convoquant Brigitte Fontaine, Boris Vian et Charles Trénet, Arnaud Le Gouëfflec dévoile son projet artistique.
« Retrouver l'esprit expérimental de la chanson, quand elle côtoyait le be-bop ou le rockabilly »â¦

Brute de décoffrage, sa démarche n'est pas dénuée d'humour, ni d'autodérision. «Ce disque vert n'est pas un album concept, porté par des arrières-pensées marketing. Le mystère nous fait rire, un point c'est tout », s'amuse son auteur. On le croit volontiers, lui qui enregistre encore des K7 à un seul exemplaire pour des inconnus de passage...

Compositeur, musicien, mais également romancier, poète, agitateur culturel⦠La carrière polymorphe de l'artiste s'est construite à petit pas dans l'underground. Auteur de « guides touristiques préhistoriques » pour valoriser la géographie du détail et de l'accident, à Barcelone ou en Pologne, il organise depuis trois ans l'indicible Festival invisible, à Brest. Fasciné par les génies méconnus et fétichistes du disque, il grave ses compositions sur CD-R, qu'il vend sous le manteau à trente exemplaires, parés d'une belle pochette manuscrite. Sa résidence à la Carène met aujourd'hui ses talents cachés en lumière. Arnaud Le Gouëfflec assume le paradoxe de ce grand écart « bipolaire ». Explorateur d'horizons inconnus, sa boussole n'a pas été conçue pour indiquer le Nord.

Sortie de l'album le 12 octobre


0 vote(s)
Votes
  
Veuillez patientez quelques instants...
Loading...

Merci de vous connecter pour poster un commentaire.


Login :     Mot de passe :     Se souvenir de moi


Mot de passe oublié?
   Pas encore inscrit?



Contacter la rédaction
NEWS DU MÊME THEME
Tags