Musique
pub
Le quotidien indé qui ne sent pas des pieds!!
Login :


Mot de passe :


Se souvenir de moi


Mot de passe oublié?
Login :


Mot de passe :


Re-entrez le mot de passe :


E-mail :


Veuillez recopier le code sur l'image:
???


Erreur dans le login et/ou mot de passe

Vous n'êtes pas connecté car votre compte n'est pas activé.

"Gipsy Trio",
où la guitare est un jeu pour Biréli Lagrène

La version allégée du Gipsy Project nous offre sans doute le meilleur album de Biréli Lagrène et ses compères.

©DR

Biréli Lagrène est un fervent disciple de Django Reinhardt. Contrairement aux nombreux intégristes obsessionnels du "divin manouche", il puise son inspiration dans la musique du maître sans la plagier mais en la réveillant grâce à son audace, son autorité et son indiscipline. Car Biréli est un jazzman d'instinct et d'instant, un improvisateur d'une exceptionnelle et permanente créativité. Sa musique élégante est forte de la fluidité de ses longues phrases sinueuses.

En compagnie de ses deux fidèles, Diego Imbert à la contrebasse et Hono Winterstein à la guitare, il publie "Gipsy Trio". Dans cet album, on est émerveillé de la complicité de Biréli avec sa guitare. Un album où le plaisir de jouer, au sens premier du terme, de la guitare nous saute aux oreilles. Car Lagrène s'amuse véritablement au fil des morceaux, et la formation allégée en trio, met en valeur toute la quintescence rythmique de ce swing qui leur semble chevillé aux cordes.

"Gipsy Trio", chez Dreyfus Musique.


0 vote(s)
Votes
  
Veuillez patientez quelques instants...
Loading...

Merci de vous connecter pour poster un commentaire.


Login :     Mot de passe :     Se souvenir de moi


Mot de passe oublié?
   Pas encore inscrit?



Contacter la rédaction
NEWS DU MÊME THEME
Tags