Musique
pub
Le quotidien indé qui ne sent pas des pieds!!
Login :


Mot de passe :


Se souvenir de moi


Mot de passe oublié?
Login :


Mot de passe :


Re-entrez le mot de passe :


E-mail :


Veuillez recopier le code sur l'image:
???


Erreur dans le login et/ou mot de passe

Vous n'êtes pas connecté car votre compte n'est pas activé.

32e édition du Festival du Film Italien de Villerupt :
1er Clap ce vendredi 30 octobre

Le cinéma est un vecteur social important dans notre société et ce festival est une culturelle solide entre la France et l'Italie. A travers une rétrospective «Quand la classe ouvrière allait au paradis», le festival évoque le temps du travail .

Les origines du festival

Le festival de Villerupt est né en 1976 de l'initiative d'un groupe de jeunes passionnés de cinéma. A cette époque, la florissante région Lorraine voit son industrie sidérurgique péricliter. En 25 ans, 8000 emplois ont été détruits. Les mines, laminoirs, hauts-fourneaux, qui tournaient à plein régime depuis un siècle, pour lesquels de la main-d'oeuvre étrangère, principalement italienne, avait été recrutée, ferment les uns après les autres. Ces jeunes, enfants de l'immigration italienne, souhaitent valoriser leur région et rendre honneur à la culture de leurs parents et créent le Festival du Film Italien de Villerupt.

Un festival complet

Pendant ces 15 jours, les projections sont nombreuses à raison de 60 films programmés dans 7 salles, dont une au Luxembourg, des films à la fois issus du cinéma contemporain italien, que des inédits en France, des rétrospectives et des avant-premières.
Quatre jurys (jury cinéma, jury jeunes, jury presse et pour la première fois cette année le jury exploitants) seront chargés de départager les films en compétition.

En parallèle, le festival propose des débats, des rencontres avec les artistes et professionnels du cinéma, des expositions. Des hommages seront rendus et pour finir, instant fort du festival de Villerupt, la remise des Amilcars, trophées qui portent le nom de leur créateur, le sculpteur Amilcar Zanoni.

Le thème 2009

«Quand la classe ouvrière allait au paradis» est le thème de la rétrospective. En ces temps socialement boulversés, ce sujet fait un lien parfait avec le passé industriel de Villerupt et le "mal au travail" de notre époque. Le cinéma italien dépeint les réalités sociales, les changements que l'industrialisation et l'urbanisation imposent aux individus.

Dans une ambiance chaleureuse, propre aux Lorrains, agrémentée de pasta party (les pâtes, plat emblématique de l'Italie), les 200 bénévoles du 32e Festival du Film Italien de Villerupt s'annonce sous les meilleurs auspices. Allez-y!


0 vote(s)
Votes
  
Veuillez patientez quelques instants...
Loading...

Merci de vous connecter pour poster un commentaire.


Login :     Mot de passe :     Se souvenir de moi


Mot de passe oublié?
   Pas encore inscrit?