Musique
pub
Le quotidien indé qui ne sent pas des pieds!!
Login :


Mot de passe :


Se souvenir de moi


Mot de passe oublié?
Login :


Mot de passe :


Re-entrez le mot de passe :


E-mail :


Veuillez recopier le code sur l'image:
???


Erreur dans le login et/ou mot de passe

Vous n'êtes pas connecté car votre compte n'est pas activé.

©Yves Bottalico pour VSD

Cerrone,
le maître des dancefloors

Il est de ces hommes qui traversent le temps sans que celui-ci ne semble les affecter. Plébiscité par trois générations, musicien avant-gardiste, créateur d'événements musicaux, Marc Cerrone est de ceux-là.

Un artiste avant-gardiste

En 1977, il sortait le tube planétaire "Supernature", plusieurs fois disque d'or. 33 ans après, il réorchestre le titre en une version électrosymphonique de 50 minutes... une nouvelle création aussi novatrice et étonnante que son original, qui à l'instar de son créateur, n'a pas souffert des affres du temps. Le premier extrait "Supernature Project feat. Dax Riders" est un titre electro, résolument dancefloor et actuel, soutenu par un clip des plus innovants. Celui-ci est un voyage en 3D à l'intérieur du corps humain porté par des images scanners inédites, crées par le laboratoire du Dr Rodolphe Von Gombergh. Medecin et artiste, ce professeur de renom, utilise des nouvelles ondes, de nouveaux pinceaux et de nouveaux supports comme les hologrammes, la vidéo, la trans-apparence et la musique pour créer le Virtual Life Art (VLART).

Retour sur une carrière hors-normes

Producteur, compositeur, créateur de grandes mises en scène, Cerrone est un personnage multi facettes, qui a vendu plus de 30 millions d'albums à travers le monde, reçu une douzaine de trophées, 5 Awards et le Golden Globe comme «Best Producer of the year» en poche.
Pionner des plus influents des années 70, il a su traverser les modes et a participé à des succès internationnaux tels que Modjo, Bob Sinclar, Lionel Richie, Paul Mac Cartney, Daft Punk, Spiller, Groove Armada...
Il produit seul son premier Album "Love in C Minor" en 1976, qui le révèlera mondialement lors de sa sortie un an plus tard aux Etats-Unis. Dans la foulée, il sort "Cerrone's Paradise", album pour lequel il reçoit ses premières récompenses aux Etats-Unis : le prix du mérite, nouvel artiste de l'année et meilleur producteur de l'année.
1978 est l'année du sacre avec l'album "Supernature" : plus de 8 millions d'exemplaires vendus et 5 récompenses à la cérémonie des Billboard Awards :
- meilleur artiste masculin de l'année
- meilleur compositeur de l'année
- meilleur instrumentaliste de l'année
- meilleur arrangeur de l'année
- meilleur producteur de l'année

De 1978 à 1987, il sort 8 albums prend même le temps d'écrire deux romans "Névrose" et "Le Rat". Il produit des artistes comme Toto, Colonel Abrams et Latoya Jackson. Il est récompensé à maintes reprises pour ses albums mais aussi pour son activité de producteur.
1988 et 89 nous révèlent un Cerrone créateur de shows d'exception avec l'Opéra Rock «The Collector», mariage musical insensé des groupes Yes, Earth Wind and Fire, Art of Noise, de la soprano Mary Hopkins, et de la chorale de l'Opéra de Paris, et "Evolution", événement en hommage au Bicentenaire de la Révolution Française. Deux énormes succès populaires et musicaux.
Dans les années 90, il officie dans le cinéma avec "Dancing machine", puis crée un projet pour le Dalaï Lama "Human Nature" (transformé en 1996 en concert événement "Planet Opera"), "Dreamtime" une comédie musicale à Broadway, une inauguration au Japon...

©Jean Brice Lemal/W9
©malligatormusic

Il célèbre l'an 2000 à Los Angeles en produisant "The Los Angeles Millenium Celebration", avant de transformer l'Olympia en la plus grande discothèque de Paris avec "Hysteria Party" en janvier 2003.
Petite parenthèse littéraire avec "Pourquoi pas la lune ?", une biographie, qui nous replonge dans les années 70, suivie en décembre 2004 par la remise la distinction de "Chevalier de l'Ordre des Arts et des Lettres" pour la contribution émérite qu'il a apportée au rayonnement de la culture française, dans son Pays et dans le monde.
Le live, toujours le live, Cerrone organise en juillet 2005 la "Dance Party Live", qui enflamme Versailles puis se lance dans un exercice qui le positionne là où personne ne l'attendait : il met en musique "Orange Mécanique" pour le théâtre. Composition atypique et résolument moderne.
En 2007, il sort l'album "Celebrate", pour lequel il est le premier à recevoir un disque d'or numérique pour avoir vendu plus de 114 000 exemplaires. Joli cadeau pour ses 30 ans de carrière !
2008, sortie de l'album glamour "Love Ritual" et en mars 2009, celle de "Cerrone by Jamie Lewis", album de remixes.

Cerrone et le téléchargement gratuit

Grand visionnaire, Cerrone est le premier grand artiste français à avoir offert légalement, gratuitement et en intégralité son dernier album pendant une semaine entière sur internet. Résultat de plus de 50 000 téléchargements. De quoi trouver matière à réflexion dans un secteur musical en pleine mutation...

En attendant la sortie de l'album "Supernature Project" est prévue en février 2010, découvrez ce clip avec Notulus.




0 vote(s)
Votes
  
Veuillez patientez quelques instants...
Loading...

Merci de vous connecter pour poster un commentaire.


Login :     Mot de passe :     Se souvenir de moi


Mot de passe oublié?
   Pas encore inscrit?



Contacter la rédaction
Cerrone
Cerrone

Plus de 30 millions d'albums vendus à travers le monde, une douzaine de trophées, 5 Awards et le Golden Globe comme «Best Producer of the year» en poche, Cerrone est sacré maître des dancefloors devant plusieurs centaines de milliers de spectateurs...

Lire la suite
Site web lié à la news
NEWS DU MÊME THEME
Tags