Musique
pub
Le quotidien indé qui ne sent pas des pieds!!
Login :


Mot de passe :


Se souvenir de moi


Mot de passe oublié?
Login :


Mot de passe :


Re-entrez le mot de passe :


E-mail :


Veuillez recopier le code sur l'image:
???


Erreur dans le login et/ou mot de passe

Vous n'êtes pas connecté car votre compte n'est pas activé.

Shaka Ponk,
le phénomère alternatif et pugnace

Nominé aux Victoires de la Musique dans la catégorie "Révélation Scène", Shaka Ponk n'a pas fini de faire parler de lui ! A cette occasion, l'album "Bad Porn Movie Trax" paraîtra le 01 mars enrichi de deux inédits : "Stop the Bot" (inédit studio) et "French Touch" (inédit live).


Volontairement inclassable, ce collectif dont les membres sont originaires de Paris, Berlin, Etats-unis... puise son inspiration de sa diversité et sa mobilité géographique et propose un concept associant musique, images et activisme.

L'origine

Fin 2003, deux parisiens, le guitariste CC et le web designer Frah, rencontrent Stan, un hacker (pirate informatique) californien qui met à leur disposition la plus subversive de ses créations : le singe Goz. Celui-ci devait initialement être la voix du groupe mais un incident technique lors d'un premier concert en décide autrement. Frah prend alors le micro pour ne plus jamais le quitter et interpréter ces paroles portées par un son issu du rock'n'roll (guitares crades, beats cardio-stimulants ) et des nouvelles techniques, comme celle du vj-ing (mixage de sons et images).

Paris-Berlin, premier album

Installé dans leur squat parisien, Shaka Ponk fédère graphistes, vidéastes, alter penseurs et "filousophes", pour devenir un véritable collectif, utopiste et carrément fêtard, d'où émergent des idées innovantes et des individualités résolues à les mettre en pratique. Mathias le bassiste, Steve, qui joue des claviers, pratique le sampling, et Bob, ancien batteur d'un groupe de métal français, Sortilège, s'impliquent d'avantage.

Fin 2004, le noyau dur du groupe (CC, Frah, Bob et Mathias) s'installe à Berlin, ville en pleine ébullition et en phase avec la démarche du groupe, qui est de mélanger les disciplines (graphisme, musique, vidéo), aux antipodes du cloisonnement parisien. Face à l'adversité berlinoise, le groupe trouve sa véritable cohésion et avec elle, une identité sonore et visuelle aujourd'hui totalement affirmée. Isolés, ils se concentrent sur l'écriture et la vidéo, largement soutenus par les visites de Steve, resté à Paris. Puis un beau jour, un manager s'intéresse à eux; début 2006 sort leur premier album : "Loco con the frenchy talking".

Berlin-Paris, deuxième album

Suite à cette sortie, ils assureront la première partie de nombreux artistes. A l'occasion de l'une de ces tournées, ils reviennent à Paris en 2007. Certains membres quittent le groupe, remplacés par de nouveaux : Ion remplace Bob à la batterie. Mathias cède la basse à Mandris, frère de Steve. Comme à leur arrivée à Berlin, ils auront beaucoup de difficultés à se réadapter à Paris mais ce nouveau dépaysement les stimule et les morceaux d'un second album naissent de ce contre-choc culturel. Leur matériel de studio rappatrié, ils se mettent à travailler les nouveaux titres chantés dans un esperanto de leur invention, mélange d'anglais et espagnol, et dont les thèmes tournent volontiers autour de l'écologie.
"Bad Porn Movie Trax" est un véritable album composé de 14 chansons dotées d'une agressivité qui séduit, faisant parfois le lien entre hard core et french touch, et parfois cherchant à le dynamiter. Shaka Ponk ne perd jamais de vue que sa musique descend du bon, du seul, du vrai rock'n'roll aussi sûrement que l'homme descend du singe.

"Bad Porn Movie Trax" Nouvelle version sera disponible le 01 mars 2010
En attendant, Notulus vous propose de découvrir le nouveau clip "DO" :


0 vote(s)
Votes
  
Veuillez patientez quelques instants...
Loading...

Merci de vous connecter pour poster un commentaire.


Login :     Mot de passe :     Se souvenir de moi


Mot de passe oublié?
   Pas encore inscrit?



Contacter la rédaction
NEWS DU MÊME THEME
Tags