Musique
Le quotidien indé qui ne sent pas des pieds!!
Login :


Mot de passe :


Se souvenir de moi


Mot de passe oublié?
Login :


Mot de passe :


Re-entrez le mot de passe :


E-mail :


Veuillez recopier le code sur l'image:
???


Erreur dans le login et/ou mot de passe

Vous n'êtes pas connecté car votre compte n'est pas activé.

• Inscription • Connexion

Zone Libre (Casey, Hamé / La Rumeur)

Membre du groupe : groupeHamé (La Rumeur) / Casey / Serge Teyssot-Gay (Noir Désir, Interzone) / Cyril Bilbeaud (Sloy, Versari, ScrapeProject, Maître-Chien) / Marc Sens (Scrape Project, yann Tiersen )

L'histoire de Zone Libre commence au Bataclan, en 1999.

Cacher la suite

Ce soir-là, Rodolphe Burger invite Serge Teyssot-Gay(Noir Désir, Interzone) et le guitariste Marc Sens, (avec Yann Tiersen depuis 2001) que les deux premiers albums solo n'ont pas laissé indifférent...
Si le battement d'ailes d'un papillon peut créer un ouragan à l'autre bout de la Terre, c'est le pare-brise moucheté que Serge Teyssot-Gay et Marc Sens se rencontrent : guitares incandescentes, jeux de larsen entre ruptures et lignes de fuite, riffs assassins comme autant d'ondes de choc, chacun reconnut en l'autre le son fuyant de sa caboche. Ne manquait plus qu'une batterie pour définitivement clouer la Terre au ciel : celle de Cyril Bilbeaud, ex Sloy.
Zone Libre sera le nom du trio.
Ils fondent alors, avec la complicité de Jean-Charles Versari, leur propre label, T-rec.
«Il y a du jeu entre l'Homme et le monde, comme entre le mur et l'armoire» disait le poète: à l'instar des trous noirs, cet espace n'est pas vide mais plein. A eux désormais de le remplir.
Le premier album de Zone Libre, «Faites vibrer la chair » sort en 2007, un rock expérimental comme un film en Cinémascope où la bobine prendrait feu vingt-quatre fois par seconde.
Vitalisé par cette énergie brute, le trio décide d'aller plus loin: d'abord en produisant, via leur label T-Rec, le troisième album solo de Marc Sens (Distorted Vision, septembre 2008), une compil de feu Sloy (sortie prévue en 2009), puis de donner une voix au corps électrique de Zone Libre. Deux voix, pour être plus précis : celle de la rappeuse Casey, et de Hamé (La Rumeur), que les trois musiciens écoutent depuis leur début.
Casey, à travers ses albums solo (notamment «Tragédie d'une trajectoire», 2007,), et Hamé avec La Rumeur (« Du cœur à l'outrage», 2007), sont des figures libres et radicales dans l'univers policé du rap français : refusant d'édulcorer leurs textes pour intégrer les play-list des radios moutonnières, méfiant vis-à-vis des médias consensuels, Casey et Hamé non seulement ne mâchent pas leur mots mais seraient bien le genre à vous les balancer dans les dents.
Hamé (par ailleurs titulaire d'un DEA de cinéma) et Casey, beauté noire et fine gâchette, figurent aujourd'hui parmi les grands auteurs de l'Hexagone. Son nouvel album «Libérez la bête» sortira deuxième trimestre 2009 chez Dooeen damage/Anfalsh.
Bref, les deux rappeurs étaient les fortes têtes qui manquaient pour donner corps au nouveau projet de Zone Libre. Premier alliage de rock expérimental et de rap en France, Zone Libre, Casey, Hamé enfoncent tous les codes.
A l'heure où le rien remplit les ondes, «L'Angle mort » sonne le glas du toc, des compromissions, des faux semblants télévisuels, des révoltes de supermarché.
Bling-bling foutez le camp.
Vite.

Notulus
Notulus
0 vote(s)
Votes
  
Veuillez patientez quelques instants...
Loading...

Merci de vous connecter pour poster un commentaire.


Login :     Mot de passe :     Se souvenir de moi


Mot de passe oublié?
   Pas encore inscrit?