Musique
Le quotidien indé qui ne sent pas des pieds!!
Login :


Mot de passe :


Se souvenir de moi


Mot de passe oublié?
Login :


Mot de passe :


Re-entrez le mot de passe :


E-mail :


Veuillez recopier le code sur l'image:
???


Erreur dans le login et/ou mot de passe

Vous n'êtes pas connecté car votre compte n'est pas activé.


The Bishops

Membre du groupe : Mike : guitar, vocal / Pete : bass, vocal / Chris : mad scottish drummer

Le trio des jumeaux londoniens se prépare enfin à vous présenter son deuxième album "For Now", succédant au remarqué premier album éponyme "The Bishops" sorti en 2007.

Cacher la suite

De leur première apparition, empreinte de noir et blanc, d'une vision richement rétro, chaussés de boots et serrés dans leurs costumes 60's, il reste leur harmonie parfaite de frangins. Avec "For Now", un choix délibérément plus moderne s'opère et la magie perdure : le trio reste toujours impeccablement équilibré autour du sempiternel "Guitare, Basse, Batterie" mais saupoudre ses nouveaux morceaux d'harmonica, de piano et de slide guitare. Si le premier album fût confectionné chez Toe Rag, "For Now", produit par Brian o'Shaughnessy (Primal Scream, The Long Blondes, Denim), emporte leur musique vers le 21ème siècle.

"Je ne nous vois pas comme un groupe rétro et plein de nostalgie, nous vivons pleinement dans notre époque" affirme Mike Bishops qui aime à citer Last Shadow Puppets comme une influence incontestable dans l'écriture et les arrangements de ce nouvel album.

The Bishops ont probablement écumé les salles et les festivals avec une régularité bien supérieure à n'importe quel autre groupe, plus de 450 concerts en Angleterre, France, Espagne, Allemagne, Italie et au Japon dont la première partie de la tournée de James Blunt en Europe en 2008. Logique donc que "For Now" ait été écrit en tournée. Leurs inspirations sont directement puisées sur la route, dans toutes les villes traversées explique Peter Bishop.

Le premier single anglais "City Lights" illustre parfaitement les propos de Peter, sans doute le titre le plus lourd enregistré par le groupe à ce jour, un peu comme si les Kings slamaient avec AC/DC, l'ensemble enveloppé par une touche de synthé. A noter la belle reprise de la douce ballade "He was a friend of mine" (Bob Dylan, The Byrds, Dave Van Ronk, Bobby Bare, Cat Power...), "Rain dance" et sa touche Ennio Morricone. Johnny Cash n'est pas loin non plus avec "Train won't stop".

Notulus
Notulus
0 vote(s)
Votes
  
Veuillez patientez quelques instants...
Loading...

Merci de vous connecter pour poster un commentaire.


Login :     Mot de passe :     Se souvenir de moi


Mot de passe oublié?
   Pas encore inscrit?