Musique
Le quotidien indé qui ne sent pas des pieds!!
Login :


Mot de passe :


Se souvenir de moi


Mot de passe oublié?
Login :


Mot de passe :


Re-entrez le mot de passe :


E-mail :


Veuillez recopier le code sur l'image:
???


Erreur dans le login et/ou mot de passe

Vous n'êtes pas connecté car votre compte n'est pas activé.


Les Szgaboonistes

Membre du groupe : John Szgabounian, dit Le Szgab : guitare, accordéon / François Hégron : guitare / Jeff Hallam : contrebasse

De Django aux Clash, nos 3 mousquetaires du musette, punk, manouche de Belleville sont 4 depuis qu'ils ont rajouté la puissance de la batterie à la gouaille du chant et de l'accordéon, au swing de la contrebasse et à la classe de la guitare manouche.

Cacher la suite

Après un premier album très remarqué (France Inter, Oui FM, Férarock, Radio Néo, Rock Sound…), ils reviennent avec Cynodrome, inscrivant leur musique dans une lutte acharnée contre la concurrence des individus et la course au profit. Les lévriers de la chanson engagée continuent donc ce qu'il savent faire le mieux : inscrire leur musique dans un dialogue avec l'actualité. ET eux ne tournent pas en rond. Véritables tempêtes sonores, leur énergie et leur générosité ont rythmé des centaines de manifs et plus de 600 concerts à travers la France. Leur musique est à l'image de leur engagement, généreuse et joyeuse. Des mobilisations des salariés de Mac Do jusqu'au Mark's & Spencer, les Szgaboonistes répondent toujours présents pour distiller leurs messages de solidarité et poursuivre les luttes dans la joie et la bonne humeur. Et comme le dit Patrick Le Hyaric, directeur de l'Humanité, « Quelques mots, un refrain, une mélodie… un swing ! Cela suffit pour faire éclore la colère et l'espoir dans l'incessant tumulte des nouvelles du monde ». Sensibles à l'actualité, « les Szgaboonistes entraînent les plus réfractaires dans des danses infernales par leur engagement indéfectible et une virtuosité époustouflante (…). Ajoutons à ces rythmes endiablés, ska ou valse, des reprises partisanes ou loufoques » Zurban. Avec leurs compositions accrocheuses, ces saltimbanques organiques du mouvement social invitent à regarder le monde dans un voyage festif en chansons enragées/engageantes. Dans « Paris brûle-t-il ?», ils sillonnaient l'histoire de France. Ici, leurs 12 chansons s'écoutent et se vivent comme des chroniques du Monde, autant de croche-pieds à la dictature du capital. Et le quatuor continue de se jouer des genres et des coutumes. Ils osent une version française du « Guns of Brixton » des Clash. Et à l'image de ce que leur idole Django Reinhardt avait fait de la Marseillaise, ils font revivre « l'Internationale » sur un arrangement swing. Une plume virtuose, un humanisme généreux et un regard acerbe sur la mondialisation libérale, voilà ce qui caractérise les textes de ce nouvel album. De l'impérialisme américain et la guerre en Irak dans « Terror is me », aux manifs contre le CPE dans « l'hiver va finir », les Szgaboonistes ne laissent passer aucune injustice. Mieux que ça, loin du défaitisme ambiant, ils imposent « la dictature de la joie » et ravivent la mémoire collective en invitant à « l'inauguration de la place Henri-Krazucki ». Mais les histoires d'amour ne sont pas en reste car « tel épris qui croyait prendre ».

Notulus
Notulus
0 vote(s)
Votes
  
Veuillez patientez quelques instants...
Loading...

Merci de vous connecter pour poster un commentaire.


Login :     Mot de passe :     Se souvenir de moi


Mot de passe oublié?
   Pas encore inscrit?



Contacter la rédaction Vignette_artiste
Site internet / Myspace / Acheter le cd

Vignette_artiste
Vignette_artiste

Guerre d'Espagne
Guerre d'Espagne - (2008)
Cynodrome
Cynodrome - (2006)