Musique
Le quotidien indé qui ne sent pas des pieds!!
Login :


Mot de passe :


Se souvenir de moi


Mot de passe oublié?
Login :


Mot de passe :


Re-entrez le mot de passe :


E-mail :


Veuillez recopier le code sur l'image:
???


Erreur dans le login et/ou mot de passe

Vous n'êtes pas connecté car votre compte n'est pas activé.


Albert Magister

Membre du groupe : Albert Magister : chant, guitare / Willy Rouger : accordéon, clavier / Manu Le Riboter : guitares / Mihail Trestian : cymbalum / Jérôme Cahagnier : basse, contrebasse / Meivelyan Jacquot : batterie / textes de Marat

A bicyclette ou à dos de licorne, Albert Magister vogue de décors imaginaires en réalisme du quotidien avec une bande infernale de musiciens magiciens.

Cacher la suite

Un univers entre bestiaire farfelu et cour des miracles, une énergie présente et renouvelée à chaque morceau, comme hantée par les animaux du Magister Rock Circus, on s'imagine aisément sous un chapiteau, face aux figures inventées par l'artiste. Et le résultat ne peut que s'applaudir : un style unique et percutant, bouffi de contes abracadabrants. La voix rocaille et le propos ferraille sur des écrits usinées par son fidèle et mordant Marat, qui propose des textes engagés, ancrés dans la réalité de notre société.
Albert Magister, figure nantaise depuis deux décennies, a expérimenté le rock (K.O Tchouk), le café théâtre (Bon débarras), les enregistrements studio en tant qu'ingénieur du son, réalisateur, compositeur ou arrangeur pour de nombreux artistes (Klactonclown, Matthieu Bouchet, Yachamak, Erick Sanka...). Sa vie nourrie de voyages en musique (Brésil, Cuba, Kénya, Sénégal...) lui permet aujourd..hui de se poser derrière le micro pour illuminer la piste aux étoiles et nous raconter en chansons le Magister Rock Circus.
En 2006/08, Albert Magister s'est produit sur plus de 80 concerts, notamment sur les festivals du Chainon Manquant (Figeac), Alors Chante (Montauban), Mars en Chansons (Charléroi), Chant'appart' (Vendée), Vibrations (Flers), Nuits de Champagne (Troyes), festival de Travers (Orléans)... Il a aussi assuré les 1ère parties de Tom Novembre, Charlélie Couture, Bernard Lavilliers et Arthur H. et partagé les scènes avec Amélie-les-Crayons, Mes souliers sont Rouges, Vaguement la Jungle, Jeanne Cherhal...
En 2009, Albert Magister se lance sur scène avec sa guitare, accompagné de son compère Mihaï Trestian au cymbalum.
« Hâte toi de faire tes totaux, de compter le temps qu'il te reste, est il trop tard, est il trop tôt, ton temps sur terre était-ce un test ? »
C'est sur ces dernières paroles de Marat, qu' Albert Magister règle ses comptes sur scène. Seul avec sa guitare avec parfois des invités surprises, Albert transforme en essais les chansons de son tout nouveau répertoire. Chansons réalistes à dimensions sociales présentées comme de minuscules court- métrages, Albert sous son air faussement absurde ne mâche pas ses mots avec une énergie présente et renouvelée à chaque morceau.

Notulus
Notulus
0 vote(s)
Votes
  
Veuillez patientez quelques instants...
Loading...

Merci de vous connecter pour poster un commentaire.


Login :     Mot de passe :     Se souvenir de moi


Mot de passe oublié?
   Pas encore inscrit?