Musique
Le quotidien indé qui ne sent pas des pieds!!
Login :


Mot de passe :


Se souvenir de moi


Mot de passe oublié?
Login :


Mot de passe :


Re-entrez le mot de passe :


E-mail :


Veuillez recopier le code sur l'image:
???


Erreur dans le login et/ou mot de passe

Vous n'êtes pas connecté car votre compte n'est pas activé.


Anna Ternheim

Membre du groupe : Anna Ternheim

Il suffit d'écouter ce Leaving on a Mayday d'Anna Ternheim pour prévenir tout funeste présage, et surtout faire taire ceux qui seraient tentés d'évoquer un "troisième album difficile".

Cacher la suite

Il suffit d'écouter ce Leaving on a Mayday d'Anna Ternheim pour prévenir tout funeste présage, et surtout faire taire ceux qui seraient tentés d'évoquer un "troisième album difficile" (les deux premiers sont disponibles en Suède). En effet, avec la collaboration du producteur Björn Yttling Anna vient d'enregistrer une collection de chansons d'une évidence et d'une autorité que peu d'artistes sont capables d'atteindre. Rejetant les chemins sécurisants, Anna et Björn abordent cette musique sans compromis: les chansons sont limpides, cristallines, directes, et refusent de se dissimuler derrière des arrangements majestueux ou autres astuces sonores. Avec des instruments clairsemés, Anna reste au centre de l'attention.
Leaving on a Mayday voit le jour pour la première fois pendant l'été 2007 lorsque la chanteuse prend contact avec Björn pour lui parler de la possibilité d'une collaboration sur un nouveau projet. Elle vient de terminer la tournée qui avait suivi la sortie de son album Separation Road, tournée qui culmine devant une salle comble à l'Annexet de Stockholm. A cette époque, Anna ne sait qu'une chose: avec ce nouvel album elle doit amorcer un virage, et construire sur une base faite de chant et de textes. Björn a compris ce qu'elle recherche… Son conseil? »Ecoute Nina Simone, Bob Marley et Cornelis Vreeswijk. Prends-en de la graine et rappelle-moi dans six mois!»
»Puisque j'avais foulé la scène de l'Annexet en jouant de la pop - c'était noir et pompeux - il m'a semblé naturel de prendre un chemin différent cette fois," dit Anna. "Pour moi, terminer l'enregistrement d'un album a toujours signifié un commencement aussi, celui du suivant, comme une sorte de réaction contre tout ce que je viens de creuser, tout ce que j'ai rêvé et travaillé fanatiquement avec… jusqu'au jour où tu t'ennuies et tu finis par te dire, 'je ne veux plus rien à voir avec ça'."
En octobre 2007, après un show à New York, Anna et Björn se retrouvent; Björn Yttling aime beaucoup les nouvelles compositions qu'elle lui montre. Après Noël, commencent les répétitions: ils travaillent la musique avec le batteur Fredrik Rundqvist… Selon Anna, "Travailler avec Björn est une inspiration incroyable. Il m'oblige à me rappeler comment je chantais quand j'étais enfant, laissant les mélodies et la voix vagabonder librement…"
Un peu plus tard, ils réservent des séances au fameux studio Atlantis à Stockholm; les fondations de l'album sont posées: des enregistrements 'live', y compris les cordes.
Musique de théâtre
Pendant que Björn et Anna passent l'hiver à travailler sur l'album, Anna est contactée par Anna Takanen, directrice artistique du Théâtre de Goteborg. Pour sa production de la pièce »Storstadsljus», le metteur en scène à réputation internationale Stefan Metz avait beaucoup écouté l'EP d'Anna Ternheim (publié en 2007), »Lovers Dream». Anna accepte son offre et écrit la musique de scène pour cette pièce en faisant appel au producteur et vieux complice Andreas Dahlbäck, qui l'assiste dans l'écriture des arrangements et pendant l'enregistrement de toute la musique. La première de »Storstadsljus» a lieu en mars 2008, et la musique et la pièce sont très chaleureusement accueillies.
Sortie de l'album aux USA, tournée et fin des enregistrements à New York
Les affaires se compliquent un temps, car il y a ce besoin d'écrire des musiques d'album et de théâtre simultanément... La sortie américaine des deux premiers albums d'Anna (chez Decca U.S.) rajoute à la pression. Au printemps 2008, Anna doit programmer plusieurs voyages pour faire des interviews, des concerts, et préparer la sortie à venir. Elle part en tournée avec El Perro Del Mar et Lykke Li. Peu de temps après, elle retourne aux USA pour assurer la première partie des concerts du chanteur folk Joseph Arthur. Anna se rend compte que passer sa vie sur la route pose bien des problèmes, et décide de s'installer à New York. Elle explique:
"Surtout, c'était une coïncidence. J'aurais déménagé à Helsinki s'il y avait eu le besoin que je travaille en Finlande. Chez moi, tout changement libère de l'énergie et de la créativité. Ça a toujours été comme ça. Changer mon environnement est un moyen de trouver de nouvelles idées."
L'album Leaving on a Mayday est donc terminé dans les studios de Sear Sound à New York City. Le résultat est un album qui réussit son objectif initial - des chansons fondées sur le chant et des textes - tout en portant le raffinement de la main délicate de Björn Yttling: l'album est nu dans son approche, sans recours à un son 'plaisant'. Quant aux textes, ils se retrouvent aux premières loges, et l'écriture d'Anna Ternheim prend un nouveau sens:
"Plusieurs chansons dans ce nouvel album ont un caractère plutôt 'raconteur'," dit Anna. "J'ai passé beaucoup de temps en tournée seule à l'étranger, et sur un plan acoustique, je pouvais m'appuyer seulement sur ma propre voix, et sur mes paroles. C'est un progrès naturel s'ils racontent une histoire."
Deux musiciens américains participent à cet album: à la batterie, Steve Shelley (Sonic Youth), en compagnie de la guitare de Matt Sweeney, dernièrement le guitariste 'maison' chez Rick Rubins. Sweeney a déjà participé à des albums signés Johnny Cash, Neil Diamond, Cat Power, Bonnie Prince Billy et Dixie Chicks, entre autres.
Laissons à Anna Ternheim le soin de résumer son album: "Le dernier était comme une pierre noir, lourde et vernie. 'Leaving on a Mayday' est un petit peu comme une plume blanche sale, mais austère."
L'album - deux 'Grammy Awards'
Leaving on a Mayday est aujourd'hui disponible en Suède où il a été certifié disque d'or au bout de quelques semaines seulement. Il est entré au N°1 du Top albums en Suède.
Lors d'une cérémonie à Stockholm le 7 janvier 2009, l'album Leaving on a Mayday a été récompensé par l'équivalent suédois de deux 'Grammy Awards': on lui décerne le trophée prestigieux de «Album de l'Année», alors qu'Anna Ternheim est reconnue comme «Artiste Féminin de l'Année». En même temps, Anna reçoit une nomination dans la catégorie "Artiste de l'Année" aux 'P3 Guld Awards' (récompenses attribuées par la radio nationale suédoise.)
Après la sortie d'un deuxième single No, I Don't Remember, Anna partira en tournée en Suède et en Norvège entre janvier et mars 2009 avant de repartir à travers l'Europe au mois d'avril.
Visuels - Helena Blomkvist, artiste renommée
Le visuel de Leaving on a Mayday est signé par l'artiste réputée Helena Blomkvist. Anna avait vu certaines de ses photographies à l'exposition The Dark Planet et avait immédiatement souhaité travailler avec Blomkvist sur l'album. Une coïncidence: cette dernière avait beaucoup écouté la musique de Ternheim alors qu'elle préparait sa propre exposition de photos. Selon Anna:
"J'étais attirée par la tonalité de ses images; elles manifestent quelque chose de sombre et de surréel qui me venait droit au cœur. Je l'ai contacté cet été, et j'étais ravie quand elle m'a donné son accord pour travailler avec moi."
Discographie, récompenses
- Le premier album Somebody Outside est publié en Suède en 2004 et devient disque de platine. Anna Ternheim est récompensée par des prix »Meilleur Nouvel Artiste" décernés par les 'Grammies' en Suède et par la P3 Guld.
- Son deuxième disque Separation Road sort en 2006 et Anna Ternheim est confirmée comme l'une des plus grandes artistes suédoises. Trois récompenses: »Meilleure Artiste Féminin" et »Meilleur Auteur" (aux 'Grammies' suédois) et »Meilleure Artiste Féminine» (aux 'P3 Guld Awards').
Le Producteur
Björn Yttling fait partie du célèbre groupe suédois Peter, Bjorn & John. Récemment il a réalisé des albums en collaboration avec, entre autres, Lykke Li, Primal Scream, Shout Out Louds, Sahara Hotnights et Taken By Trees (Victoria Bergsman de The Concretes).

Notulus
Notulus
0 vote(s)
Votes
  
Veuillez patientez quelques instants...
Loading...

Merci de vous connecter pour poster un commentaire.


Login :     Mot de passe :     Se souvenir de moi


Mot de passe oublié?
   Pas encore inscrit?