Musique
Le quotidien indé qui ne sent pas des pieds!!
Login :


Mot de passe :


Se souvenir de moi


Mot de passe oublié?
Login :


Mot de passe :


Re-entrez le mot de passe :


E-mail :


Veuillez recopier le code sur l'image:
???


Erreur dans le login et/ou mot de passe

Vous n'êtes pas connecté car votre compte n'est pas activé.


Le Larron

Membre du groupe : Le Larron

Ne m'acquitte pas
Il faut m'oublier
Ne rien pardonner
Ne m'acquitte pas.

Cacher la suite

Commençons par l'évidence : Le Larron est un sale gosse. Un sale gosse qui aime la chanson et la malmène autant qu'il l'adore.

J'ai des aïeux pour tous les goûts
Des grands, des gros et des rouquins
Et je suis sûr qu'en cherchant bien
On trouverait même une chèvre gasconne.

Et Le Larron a de qui tenir. La chanson française n'a pas manqué de sales gosses magnifiques et inspirants : de Dutronc à Renaud, de Brassens à Nino, Vian, Arno, Katerine et tant d'autres qui ne se sont jamais empêchés de chanter avec beaucoup de sérieux des bêtises essentielles.

Il y a un truc vertigineux
Qui vient de me tomber sur la gueule…

Le Larron a fait ses classes en écrivant et en jouant pour d'autres, sur scène ou en studio, notamment Jane Birkin, le Comte de Fourques, Melle Rose et Ridan. Et puis au fil des années, les cahiers de chanson se sont remplis de petits bouts de trucs trop personnels, trop crus, trop cons ou trop absurdes pour les offrir aux autres, et l'envie est montée de prendre le micro. Premières maquettes et premiers concerts dans les cafés parisiens en 2006, et ce surnom qui colle à la peau depuis des années qui devient nom de scène. Juste pour voir…

S.I.D.A.
C'est un jeu facile et pas cher
Y a qu'à tirer en laissant le hasard faire

La suite est une histoire de belles rencontres : Jérôme Poulouin (réalisateur du premier album de BABX) qui entend les maquettes et décide de produire l'album ; toute une smala d'amis musiciens qui passent quand ils le peuvent, entre deux concerts, entre deux séances ; et l'équipe d'ANTICRAFT qui s'enthousiasme pour le projet, avant même qu'il ne soit terminé, et propose dans la foulée de le commercialiser.

Il va et vient,
Respectant la cadence
Des amants réunis
Par leur indifférence

C'est ainsi que prend forme ce petit musée des horreurs et de l'absurde au fil duquel Le Larron souille une grande chanson d'amour, crève d'ennui, propose de participer à un drôle de jeu « facile et pas cher », implore une dépressive de le jeter par-dessus bord, fait danser la valse à des amants qui ne s'aiment plus et se défile face aux conséquences de ses actes reproductifs.

Il n'y a personne qui t'aime
D'ailleurs même pas toi

Terminons par l'évidence : Le Larron est un sale gosse. Un sale gosse qui aime la chanson et la malmène autant qu'il l'adore.

Notulus
Notulus
0 vote(s)
Votes
  
Veuillez patientez quelques instants...
Loading...

Merci de vous connecter pour poster un commentaire.


Login :     Mot de passe :     Se souvenir de moi


Mot de passe oublié?
   Pas encore inscrit?