Musique
Le quotidien indé qui ne sent pas des pieds!!
Login :


Mot de passe :


Se souvenir de moi


Mot de passe oublié?
Login :


Mot de passe :


Re-entrez le mot de passe :


E-mail :


Veuillez recopier le code sur l'image:
???


Erreur dans le login et/ou mot de passe

Vous n'êtes pas connecté car votre compte n'est pas activé.


Soulfly

Membre du groupe : Max Cavalera : Chant, guitare, berimbau, sitar / Bobby Burns : Basse / Marc Rizzo : Guitare / Joe Nunez : Batterie, percussions

La tribu SOULFLY est de retour sur le sentier de la guerre.

Cacher la suite

Le sixième album de SOULFLY, ‘Conquer' pourrait être l'équivalent musical idéal du film ‘Braveheart'. Les chansons - encore plus que les guerriers dans le film- dégagent une rage incroyable, à base de riffs bien thrashy, de rythmes tribaux et de ces vocaux toujours aussi rageurs du leader du groupe, Max Cavalera. Sur cet album, le groupe se déchaine comme il ne l'avait jamais fait auparavant. Il peut passer du speed metal au doom le plus sombre avec toute l'aisance qu'on lui connaît. Les parties lead de Marc Rizzo s'accordent parfaitement avec la batterie plombée de Joe Nunez, tandis que Bobby Burns nous scotche l'estomac avec ses lignes de basse. Mais une fois de plus, c'est Max Cavalera que l'on retrouve dans l'œil du cyclone, arrivant à unifier l'ensemble et à mener la barque à sa guise. Sa voix et sa guitare dirigent la bataille à chaque parole et chaque riff. Sortez vos peintures de guerre le combat va commencer !

Depuis leur premier album (certifié platine) en 1997, SOULFLY reste le leader d'un genre dont il a lui-même posé les bases. Malgré son départ de Sepultura, Max est resté prolifique en montant SOULFLY. Après quatre albums acclamés par les critiques et des dizaines de tournées à travers le monde SOULFLY continue de tracer sa propre route. En 2008, Max s'accorde une pause le temps de renouer les liens avec son frère et de fonder Cavalera Conspiracy. Au même moment il a déjà en tête le nouvel album de SOULFLY, ‘Conquer' qu'il enregistrera peu après. Produit par Max et Andy Sneap (Machine Head, Arch Enemy), cet album a eu impact très fort sur ‘Conquer'. Max a déclaré : « Après Cavalera Conspiracy, je voulais que le prochain album de SOULFLY soit plus fort, plus violent, sans compromis. Ce que j'ai fait sur cet album était ce à quoi j'aspirais. C'est l'album de SOULFLY que j'avais envie de faire depuis très longtemps ». Tout cela devient évident lorsque l'on écoute des brûlots tels que ‘Enemy Ghost' ou ‘Rough'.

Avec ‘Conquer', SOULFLY ne fait pas de prisonnier. Max annonce que c'est l'album parfait pour partir en guerre. « Il me rappelle des films comme ‘Gladiator' ou ‘300'. La source d'inspiration n'a pas du tout été la même que d'habitude ». L'assaut démarre dès les premiers accords de ‘Blood Fire War Hate' et ne s'arrête qu'une fois ‘Soulfly VI' terminé. Comme le veut la tradition depuis quelques albums le titre au nom du groupe, clôture l'album. Le choix de mettre le morceau ‘Blood Fire War Hate' en ouverture de l'album n'est pas anodin. Max savait que ce titre était idéal pour ouvrir les portes qui mènent au front. « J'adore l'idée de commencer un album par un titre aussi rapide. D'habitude on commence par des titres mid tempos, mais cette fois-ci ca me rappelle l'album ‘Beneath the remains'. C'est aussi l'un des titres les plus accrocheurs que j'ai jamais écrit. Quand je ferme les yeux, je m'imagine des foules immenses le chanter. Quand des titres comme celui là commencent, c'est la guerre. »

Les précédents albums de SOULFLY avaient vu défiler des invités prestigieux comme Chino Moreno, Sean Lennon ou encore Corey Taylor. ‘Conquer' ne fait pas exception à la règle puisque Dave Peter de Throwdown et David Vincent de Morbid Angel sont aussi de la partie. Le premier participe à ‘Unleash' et le second à ‘Blood Fire War Hate'. Sur ‘Unleash' Peter et Max sont parvenus à écrire un refrain qui devient vite entêtant. Max déclare : « c'est la chose la plus proche de Pantera que j'ai faite. Peter a écrit des textes qui déchirent. La partie rapide à la fin du titre est ma préférée de tout l'album. » Quand on lui demande de parler de sa collaboration avec LE chanteur de death metal, Max s'exclame : « ses vocaux ont fait trembler les murs ! C'est génial de bosser avec lui. Ce titre est un véritable assaut, mais il est très naturel et détient cette attitude totalement contradictoire ».

L'artwork de ‘Conquer' a influencé le titre de l'album et a une signification très particulière pour Max. « Généralement les titres des albums sont liés à des choses diverses, comme les films. La première ébauche que l'artiste m'a envoyée était fascinante. On y voyait ce drôle de gars qui avait 6 bras et un flingue dans chaque main. Chaque flingue représente un de nos albums. Quand j'ai eu cette image entre les mains, le mot conquer m'est venu de suite. » Maintenant, ‘Conquer' est un choix personnel et chaque auditeur pourra trouver un sens beaucoup plus profond à ce titre. « Pour moi, ca n'a rien avoir avec conquérir le monde. Mon idée avec cet album, c'est de conquérir ses peurs. C'est pourquoi ce titre a autant de signification ».

SOULFLY est un groupe dont la musique est le fruit de multiples influences, notamment les voyages de Max aux quatre coins du globe. Pour l'album ‘Dark Ages' Max avait fait le choix d'enregistrer dans 5 pays différents. Pour ‘Conquer' max a enregistré dans un seul pays, l'Egypte. « J'aime mélanger les cultures. Les précédents albums étaient plus inspirés par l'Europe de l'Est. Sepultura l'était par le Brésil. L'Egypte a exercé une grosse influence sur ‘Conquer'. Nous avons visité la Cité des morts lors de notre séjour là bas. C'est un cimetière dans lequel les familles continuent de vivre aux côtés des autres membres de leur famille qui sont décédés. C'est fou, effrayant et sauvage. Je ne savais pas que ce voyage au Caire allait autant affecter l'album ». La sinistre tribale outro du titre ‘For Those About To Rot' découle directement de cet événement que Max a enregistré en live sur les bords du Nil. « C'est un sentiment étrange que l'on éprouve qui accentue les moments de tension qui transpirent de ce titre. Sur les bords du Nil il y avait un groupe de gitans complètement taré qui jouait une musique géniale. Comme j'avais mon magnéto sur moi je l'ai enregistré et je l'ai utilisé comme outro. Je trouve que ca sonne très authentique, un peu comme le vieux Sepultura. Je préfère utiliser ces sons live plutôt que de prendre des sons dans une bibliothèque sur internet. Cette outro est subtile. Ca fait un moment que j'enregistre des disques et cette fois j'ai su trouver l'équilibre parfait entre brutalité et expérimentation. Conquer est vraiment une expérience sonore organique ».Max a également fait un tour du côté du métal psychédélique avec le titre ‘Touching The Void'. C'est un retour en arrière de plus de 30 ans dont on parle ici, puisque l'on sent clairement l'influence de Black Sabbath sur ce morceau qui s'est vu agrémenté de touches dub. Aux yeux de Max ce titre est très important. « Honnêtement c'est un hommage à Black Sabbath pour les remercier d'être ce qu'ils sont. C'est un titre assez lent (!) de doom métal». Sur ce titre, Max a collaboré avec un artiste français (cocorico !), en la personne de Fedaya Pacha, musicien de dub reconnu. Max tient à lui rendre hommage : « Il fait un dub très sombre, très lourd, rien à voir avec le dub commercial. Il a fait l'outro de ‘Touching The Void' en jouant de pleins d'instruments bizarres. Toutes ces petites choses rendent le titre très spécial lorsqu'on l'écoute ».Pour finir, ‘Conquer', comme tout ce qu'a composé Max auparavant, vient directement du cœur de ce grand artiste. Il ne triche jamais et se contente d'expérimenter. « Je fais tout ca par amour de la musique. On pourrait utiliser des ficelles pour faire des albums commerciaux et vendre plus mais je ne serais pas heureux en procédant de cette manière. J'ai fait mes choix même si ca n'a pas toujours été facile. On ne changera pas notre manière de faire, c'est la seule qu'on connaisse ».

Avec autant de sincérité, il n'y a aucun doute que Max et sa bande mettent le monde à leurs pieds.

Notulus
Notulus
0 vote(s)
Votes
  
Veuillez patientez quelques instants...
Loading...

Merci de vous connecter pour poster un commentaire.


Login :     Mot de passe :     Se souvenir de moi


Mot de passe oublié?
   Pas encore inscrit?