Musique
Le quotidien indé qui ne sent pas des pieds!!
Login :


Mot de passe :


Se souvenir de moi


Mot de passe oublié?
Login :


Mot de passe :


Re-entrez le mot de passe :


E-mail :


Veuillez recopier le code sur l'image:
???


Erreur dans le login et/ou mot de passe

Vous n'êtes pas connecté car votre compte n'est pas activé.


Redbong

Membre du groupe : Crayon : Mc / Dan : Mc / Lodubang : Live Set / Selecta Passtoug' : Live Set

"La France Qui Se Lève Tard (Et Qui T'Emmerde)". Ainsi se nommait le 2° album de REDBONG.

Cacher la suite

Tout est dit. A la fois potaches et provocateurs, les stéphanois avaient à l'époque marqué l'auditoire du Printemps de Bourges en envoyant des micros HF par caisses entières dans la mare saumâtre du rap français, asphyxiée par les clichés.
REDBONG déboule donc à pas pachydermiques, met le velours et les pattes d'eph, et balance un son brut, chaud, et percutant, avec un talent d'écriture indéniable.
Auto baptisé électro hip hop, le rap rentre-dedans du quartet est bien celui d'un Assassin dans l'âme à la conquête du nouveau siècle, s'initiant à la poésie sur un ring de boxe !
Car s'ils sont toujours terriblement drôles et décalés, les REDBONG ont parfait leur acuité visuelle sur la res publica qui nous entoure et en deviennent aujourd'hui des témoins pertinents, convaincus, et convaincants. Si Poulidor avait écouté REDBONG, il aurait dépassé Anquetil.

REDBONG - NOUVEL ALBUM CONCEPT :

REDBONG sort son 3ème Album, et après onze ans d'existence, les "Poulidor" du Rap se sont lancés dans l'écriture d'un album concept… En effet, ce nouvel opus n'est peut être pas « celui de la maturité », comme il est coutume de le dire, mais plutôt une escapade dans des contrées à cent lieux des précédentes créations du groupe.
Les 4 membres de Redbong ont toujours été de grands amateurs de Cinéma, et c'est donc naturellement qu'ils se sont tournés vers l'écriture d'un scénario pour instaurer les bases de ce nouvel album concept.
C'est donc une fiction qu'ils nous proposent, où l'enjeu et la difficulté de l'exercice résidaient dans le fait d'y intégrer une réalité commune au groupe, sans interférer dans la compréhension et l'avancement de l'histoire. A l'écoute, il est complexe de discerner la fiction du réel et cette ambiguïté s'observe tout au long de l'album, d'où la particularité qui en fait toute son originalité.
Le concept général de l'album veut qu'au gré de l'avancement de l'histoire, l'auditeur puisse suivre aisément le synopsis, et pourquoi pas se reconnaître dans des situations que traversent les personnages : un disque dont vous êtes (ou non) le héros en somme!
Car le pitch est simple à la base : Deux individus lambda partagent un appartement et la passion de la musique qu'ils pratiquent à un niveau semi professionnel. Malheureusement, on ne vit pas que d'amour et d'eau fraîche et, il faut bien manger….
L'un fait de l'alimentaire dans diverses missions d'intérim pendant que l'autre emprunte des chemins détournés pour survivre.
Ce point initial de convergence entre les deux personnages principaux pose ici les bases du thème de la « division ». Ils cohabitent et se complètent malgré leurs différences …
En pleine désillusion face à la société qui les entoure et qui les oppresse, ils essayent de résister avec leurs petits moyens. Mais à force de jouer avec le feu, ils finissent par payer les frais de leur désinvolture : arrestations, règlements de comptes divers, et confrontations aux hautes sphères du banditisme s'enchaînent dans un déferlement de haine, de violence et de folie.
Dévoiler plus de détails mettrait en péril le twist final qui n'est pas sans surprises….
Sachez malgré tout que l'issue est inattendue même si elle rentre dans les classiques du cinéma du genre de ces années. L'inspiration est identifiable tout au long de l'album, et chacun pourra retrouver l'influence d'un film qu'il (re)connaît.
Le thème de la « Division » a été scrupuleusement respecté puisque même au niveau de l'ordre des morceaux de l'album, on retrouve une première moitié plutôt axée sur le second degré, l'auto dérision, et la parodie, et une seconde plus 1er degré, déchaînée et violente : on sombre alors dans la folie, la violence, voire l'horreur. La passerelle entre ces deux univers est représentée par le morceau « Rupture ».
Au niveau instrumental on observe forcément le même phénomène : la 1ère partie est plus groove avec un Hip Hop Old School signant un retour aux sources certain même si l'électro reste prépondérante, la 2ème partie elle, virant vers l'abstract, l'emo Hip Hop, la noise, et l'électro sombre et violente…
Cet Album éclectique aussi bien sur le plan musical qu'artistique, saura rassasier les amateurs du style tout en proposant un contenu original, novateur et efficace.
Bon film ...
(By Milka / Jerkov)

Notulus
Notulus
0 vote(s)
Votes
  
Veuillez patientez quelques instants...
Loading...

Merci de vous connecter pour poster un commentaire.


Login :     Mot de passe :     Se souvenir de moi


Mot de passe oublié?
   Pas encore inscrit?



Contacter la rédaction Vignette_artiste
Site internet / Myspace

Vignette_artiste