Musique
Le quotidien indé qui ne sent pas des pieds!!
Login :


Mot de passe :


Se souvenir de moi


Mot de passe oublié?
Login :


Mot de passe :


Re-entrez le mot de passe :


E-mail :


Veuillez recopier le code sur l'image:
???


Erreur dans le login et/ou mot de passe

Vous n'êtes pas connecté car votre compte n'est pas activé.


Yeah Yeah Yeahs

Membre du groupe : Karen O. : Chant / Nick Zinner : Guitare / Brian Chase : Batterie

Yeah Yeah Yeahs est un groupe de rock américain.

Cacher la suite

ROCK'N'ROLL ? ART-PUNK ? DISCO-PORNO ?
Pour faire court, Yeah Yeah Yeahs s'est formé en l'an 2000 à Williamsburgh, un quartier de Brooklyn, quand Karen O (chant) et Nick Zinner (guitare) sont tombés par hasard l'un sur l'autre dans un bar de New York. Ils ont écrit ensemble quelques belles chansons folk acoustiques avant de réaliser, comme frappés par l'éclair, qu'ils pouvaient devenir le meilleur groupe de rock'n'roll, d'art-punk, de disco-porno ou de quel-que-soit-le-nom-que-vous-voudrez-donner-à-cette-musique de la ville. Ils ont appelé un vieux copain de collège de Karen dans l'Ohio, Brian Chase (batterie), pour qu'il se joigne à la fête et en devienne la colonne vertébrale avec un son proche du grondement du tonnerre. Avec Nick jouant sur deux amplis simultanément, ils n'avaient pas besoin de bassiste.
Au début de l'année 2001, les Yeah Yeah Yeahs ont enregistré leur premier EP éponyme de cinq titres (généralement connu sous le nom du "Bang! EP") aux studios Teel's Funhouse de Manhattan.
Si le EP ou leurs concerts de plus en plus bruyants (comme par exemple leur première apparition en première partie des White Stripes) n'avaient rien eu de spécial, personne ne s'en serait soucié. Mais le buzz autour des YYYs alimentait une excitation mystérieuse dans le c¿ur des fans de musique et des journalistes. Le groupe a publié le EP fin 2001 sur son propre label, Shifty, et cette excitation est ainsi devenue quelque chose de tangible, qu'on pouvait posséder et écouter. Peu de temps après, Kill Rock Stars a sorti la compilation Fields and Streams qui contenait un des premiers enregistrements du "Modern Things" des YYYs.
En mars, le groupe a joué à Austin, durant le célèbre festival South By Southwest, où leur show électrisant et les margaritas ont valu à Karen et à son amie styliste Christian Joy (fauteuse de troubles en chef et créatrice des robes de Karen) de se retrouver à la une de la presse locale.
C'est à la fin du mois de mars 2002 que l'Angleterre a découvert les YYYs sur scène pour la première fois, lorsque le groupe est venu tourner en Europe avec le Jon Spencer Blues Explosion. Les Yeah Yeah Yeahs ont donné leur premier concert en tête d'affiche à Londres au Metro sur Oxford Street avant d'effectuer la première partie de Jon Spencer à la Brixton Academy (avec Karen O faisant des cabrioles tout autour de l'immense scène vêtue d'une robe rose de lycéenne allant au bal et d'une petite culotte à dentelles). Un enregistrement dérangé de "Our Time" réalisé durant un show Trash à The End est apparu sur la compilation Trash Companion. Leurs mignons pins en forme de lapin, leurs t-shirts avec le logo "Wanna Fuck ?" ("Tu veux baiser ?") et leurs sacs faits main en série limitée (les sacs à mains YYYs sont créés et réalisés par Rachel Hawkins) sont devenus les derniers accessoires de mode à posséder absolument pour tout fan voulant ressembler à Karen O et se sont vendus comme des petits pains.
Le EP avait précédemment été récupéré par Wichita Recordings qui l'a sorti en Angleterre en avril 2002 (plus tard, cette même année, il a été repris et republié aux Etats-Unis par Touch & Go). Malgré la phrase au deuxième degré "Comme bon coup, mon fils, tu crains !" répétée sans cesse dans le refrain, "Bang!" a échappé aux censeurs et s'est retrouvé diffusé dans la journée sur les radios. Cet EP de cinq titres aurait du se retrouver classé dans le Top 30, mais il ne rentrait pas officiellement dans cette catégorie ¿ il était trop long de quelques minutes. Les YYYs sont revenus en juin pour jouer au Meltdown programmé par David Bowie, au Mardi Gras et au Garage. A la fin de l'année 2002, le NME a classé le EP en deuxième position dans sa liste des "Singles de l'Année".
De retour à Brooklyn, les YYYs ont commencé les sessions d'enregistrement de leur album. Comme ils se retrouvaient face à la réalisation de leur premier disque, le processus a pris plus de temps que prévu, ce qui les a conduit à prendre la douloureuse décision d'annuler leurs apparitions aux festivals de Reading et de Leeds. Ils sont de nouveau repartis en tournée en Amérique en septembre/octobre avec le Jon Spencer Blues Explosion et Sleater-Kinney, et ont ensuite retrouvés leurs amis proches, The Liars (Karen sort avec le chanteur, Angus), pour d'autres dates américaines et une virée en Australie en décembre.
Le second single, "Machine" (avec "Graveyard" et un remix de "Pin" en face B) est sorti sur Wichita Recordings en septembre et, sans vidéo, sans que le groupe ne donne beaucoup d'interviews, mais avec quelques passages radios bien choisis, a atteint la 33e place des classements des singles. Il faut rendre hommage aux fans, puisque ce succès est largement dû au bouche à oreille et à d'incessantes chroniques enthousiastes. Le single a été choisi par Kerrang! comme "Single de la Semaine" et par X-Ray comme "Single du Mois".
Les YYYs ont bouclé l'enregistrement de leur premier album, qui a été mixé avec Alan Moulder à Londres au début de l'année 2003. Il ne contient que des nouvelles chansons, toutes inédites. Après un peu de lèche-vitrines, les YYYs ont signé un contrat avec Polydor en Angleterre et sortent leur album Fever To Tell sur leur propre label.

Notulus
Notulus
0 vote(s)
Votes
  
Veuillez patientez quelques instants...
Loading...

Merci de vous connecter pour poster un commentaire.


Login :     Mot de passe :     Se souvenir de moi


Mot de passe oublié?
   Pas encore inscrit?



Contacter la rédaction Vignette_artiste
Site internet / Myspace

Vignette_artiste