Musique
Le quotidien indé qui ne sent pas des pieds!!
Login :


Mot de passe :


Se souvenir de moi


Mot de passe oublié?
Login :


Mot de passe :


Re-entrez le mot de passe :


E-mail :


Veuillez recopier le code sur l'image:
???


Erreur dans le login et/ou mot de passe

Vous n'êtes pas connecté car votre compte n'est pas activé.


Porcupine Tree

Membre du groupe : Steven Wilson : chant, guitare, basse, claviers; principal compositeur et producteur / Richard Barbieri : claviers, piano / Colin Edwin : basse / Gavin Harrison : batterie, percussions

Porcupine Tree est sans aucun doute l'un des groupes les plus innovants du moment mais difficiles à définir. Musicalement le groupe n'a aucun équivalent, évoluant entre trip-hop psychédélique et métal progressif.

Cacher la suite

Porcupine Tree est emmené par Steven Wilson, connu pour son travail de production avec Opeth, groupe de death-metal progressif suédois, ou encore avec la chanteuse norvégienne Anja Garbarek. Il a d'autre part plusieurs autres projets musicaux, dont No-Man, Bass Communion et Blackfield, collaboration fructueuse avec le musicien israélien Aviv Geffen. Porcupine Tree a tout d'abord existé en tant qu'exutoire créatif personnel de Steven, avec un premier méfait intitulé « On the Sunday of Life... » en 1992, album psychédélique de délires de studio qui n'a pas grand-chose à voir avec ce qu'est le groupe aujourd'hui. A partir de là, Steven a fait évoluer le son de Porcupine Tree, créant une transe fusion progressive rock/ambient sur le maxi de 30 minutes « Voyage 34 ». Une des seules constantes chez Porcupine Tree est la façon dont le groupe évolue sans cesse et déstabilise les fans d'un album à l'autre. Fin 93, le projet solo de Steven devient un groupe, lorsque Colin Edwin (basse), Chris Maitland (batterie) et Richard Barbieri (claviers) sont recrutés pour permettre à Porcupine Tree de se produire en live. Richard était auparavant membre d'un des groupes les plus expérimentaux des années 80, Japan. Le premier véritable album de Porcupine Tree est « Signify » en 1996, suivi par « Stupid Dream » (1999), qui a marqué une étape dans l'évolution du groupe vers des compositions plus structurées. « Lightbulb Sun » a suivi le même chemin, mais, ne se reposant jamais sur ses lauriers, Porcupine Tree a une fois de plus changé d'orientation sur l'album suivant, modifiant son line up pour la seule et unique fois à ce jour. Chris Maitland quitte le groupe et est remplacé par Gavin Harrison en 2002, tandis que le groupe se retrouve signé sur Lava/Atlantic Records. Depuis, le groupe a accru sa renommée en sortant deux albums: « In Absentia » et « Deadwing ». Plus métal que les précédents, ces albums ont permis au groupe de renouer avec les fans des débuts tout en intéressant un nouveau public. Le groupe s'est également solidement imposé en précurseur pour tous les amateurs de son surround: en 2004 et 2005, « In Absentia » et « Deadwing » sont sortis en DVD-Audio 5.1 chez DTS Entertainment et ont gagné le Surround Music Award pour le Meilleur Mix Surround en 2004 et 2005 respectivement. Fin 2005, Porcupine Tree renouvelle son contrat chez Atlantic Records aux Etats-Unis mais décide de signer avec Roadrunner pour l'Europe. En septembre 2006, Porcupine Tree sort son premier DVD, « Arriving Somewhere... », un concert filmé à Chicago lors de la tournée mondiale Deadwing. Ce DVD a été très apprécié autant pour son esthétique que pour le mix 5.1: le magazine Sound and Vision conclut sa chronique du DVD par : « quand il s'agit de son surround, Porcupine Tree est au top de tout ce qui se fait actuellement. » En décembre 2006, l'enregistrement du neuvième album studio du groupe débute. « Fear of a Blank Planet » est l'œuvre la plus ambitieuse et cohérente du groupe à ce jour. La presque intégralité de l'album a été présentée en live au public en novembre dernier et accueillie avec un grand succès par les fans du groupe, lors des tournées à guichets fermés en Europe et aux Etats-Unis pour la sortie de « Arriving Somewhere…. ». Le titre « Fear of a Blank Planet » fait référence au concept des paroles de l'album: un cocktail très 21ème siècle fait de l'omniprésence de la chaîne MTV, de sexe, de drogues médicamenteuses, de jeux vidéo, d'internet, d'ennui maximum et d'échappatoire. A partir d'avril 2007, Porcupine Tree sera en tournée mondiale pour six mois, et traversera l'Europe, les Etats-Unis, le Japon et l'Australie. Le nouvel album sera joué en intégralité et des films et images imaginées par le créateur visuel du groupe, Lasse Hoile, seront projetées.

Notulus
Notulus
0 vote(s)
Votes
  
Veuillez patientez quelques instants...
Loading...

Merci de vous connecter pour poster un commentaire.


Login :     Mot de passe :     Se souvenir de moi


Mot de passe oublié?
   Pas encore inscrit?