Musique
Le quotidien indé qui ne sent pas des pieds!!
Login :


Mot de passe :


Se souvenir de moi


Mot de passe oublié?
Login :


Mot de passe :


Re-entrez le mot de passe :


E-mail :


Veuillez recopier le code sur l'image:
???


Erreur dans le login et/ou mot de passe

Vous n'êtes pas connecté car votre compte n'est pas activé.


Mass Hysteria

Membre du groupe : Mouss : chant / Yann : guitare / Nico : guitare / Stéphane : basse / Raphaël : batterie

1995 : 4 mecs s'érodent les tympans à force d'écouter et de réécouter le son de la révolution métal US. Prong, Helmet, KoRn, Deftones...

Cacher la suite

La France du rock à tendance bruyante s'éveille doucement et Le bien-être et la paix sera, en 1997, le premier acte d'un mouvement perpétuel. Pas de ceux qui ressassent et qui tournent en rond, non. Plutôt du genre tsunami, la vague qui se nourrit sans cesse jusqu'à devenir énorme et immanquablement dévastatrice.

Le groupe atteint d'ailleurs une dimension impressionnante en 1999 avec Contraddiction. L'album métal français qui a ravagé le plus d'oreilles à ce jour, a fait mal et pourtant on en redemande, surtout lorsqu'on se retrouve face à face avec le phénomène.

Le sol tremble, l'air gronde pour honorer ce mur du son, la vague engloutit tout sur son passage. Le live donc.

On y vient, pour beaucoup de formations, la scène est un besoin, une raison de vivre, l'accomplissement final, le moment tant attendu de la rencontre et du partage. Mass Hysteria y trouve tout cela, mais plus encore : quasiment un synonyme ou pour le moins une résonance harmonieuse à leur patronyme. Pour tous ceux qui ont eu la chance de les voir dans leur élément, le verdict est imparable. La claque, inéluctable. Slayer, KoRn et bien d'autres s'en rappellent encore. Depuis 10 ans et cela se confirme à chaque tournée, Mass Hysteria est LA référence scénique en matière de rock énervé. Une couronne légitime qui les pousse sans cesse à en faire plus.

4 ans s'écouleront alors entre De cercle en cercle en 2001 et Mass Hysteria en 2005. 4 ans d'une tournée interminable, à la fois fiévreuse et dangereuse.

En 2005, le groupe évite le split. A trop en faire, l'essoufflement guette parfois. Le doute aussi lorsqu'il faut bien se décider à reprendre le chemin du studio. La crise n'est pourtant pas pour tout de suite. L'éponyme sert de mise à plat, de recommencement. Il ouvre aussi de nouvelles perspectives.

2 ans plus tard, MH est plus que jamais sur la brèche. Ces gars-là ont tout vécu, tout connu, tout traversé toujours avec la même envie, la même hargne et la même passion. Indestructibles et prêts à se réinventer.

Sans Olivier parti avec AaRON, mais soutenu par un nouveau label, At(h)ome, plus en phase avec ce qu'ils sont. Des musiciens passionnés, indépendants, vrais, fragiles aussi mais incontestablement sures de leur force et de leur talent.

10 ans pile après avoir poussé son premier cri, Mass Hysteria nous livre ainsi Une somme de détails, son 5e album. Un opus lumineux façonné par un parcours sincère et exemplaire devant lequel on ne peut que s'incliner

Et si à l'heure des politiques sécuritaires et des bouleversements climatiques, l'hystérie collective n'est pas pour tout de suite ni pour demain d'ailleurs. Une somme de détails va pourtant changer quelque chose. Chez moi, chez vous, chez eux et tous ceux qui tendront l'oreille à cette perle bruitiste et consciente qui sonne comme une promesse, une embellie ou un fol espoir balancé sans prétention dans une mer décidément trop sombre et démontée. L'orage guette, mais l'éclaircie existe. Celle-ci en est une parmi d'autres. Trop courte certes, mais tellement belle. En 13 titres et 42 minutes, MH nous fait headbanger sur des riffs tranchants et aiguisés comme jamais, mais nous pousse toujours à lever la tête et à regarder ce qui se passe autour.

Plus dur, plus hardcore et plus tranché que les deux derniers opus, que ce soit dans le son ou les paroles, Une somme de détails parle de haine (l'Occident déshumanisé sur Babylone, mondialisation et politique sur Echec), d‘amour (le divin et gracieux Briller pour toi avec Manue de Dolly composé en hommage à Micka disparu le 25 mai 2005) mais surtout de liberté, d'égalité et de fraternité (L'espoir fou ou Une joie Kamikaze). Une devise clairement malmenée ces derniers temps.

Compacte, furieuse et énervée, cette cinquième pierre rend aujourd'hui l'Edifice un peu plus magnifique. Si l'on ne peut atteindre la perfection, on peut y tendre Mass Hysteria s'en rapproche encore un peu plus.

Notulus
Notulus
0 vote(s)
Votes
  
Veuillez patientez quelques instants...
Loading...

Merci de vous connecter pour poster un commentaire.


Login :     Mot de passe :     Se souvenir de moi


Mot de passe oublié?
   Pas encore inscrit?