Musique
Le quotidien indé qui ne sent pas des pieds!!
Login :


Mot de passe :


Se souvenir de moi


Mot de passe oublié?
Login :


Mot de passe :


Re-entrez le mot de passe :


E-mail :


Veuillez recopier le code sur l'image:
???


Erreur dans le login et/ou mot de passe

Vous n'êtes pas connecté car votre compte n'est pas activé.


Chinese Man

Membre du groupe : Zé Mateo / Sly / High Ku

« SI L'ESPRIT ZEN TU ÉCOUTES, L'ESPRIT ZEN TU ENTENDRAS »

Cacher la suite

Qui sont-ils, d'où viennent-ils ? Pourquoi les disciples du Chinese Man veulent-ils répandre le bon son ? Pour les membres de la confrérie de l'homme chinois, le beat est au centre de toutes les préoccupations, à la base de tous les Katas… C'est nourri de ces pensées que Zé Mateo, High Ku et Sly fondent en 2004 entre Aix en Provence, Marseille et le Mont Wu Tang, le label indépendant Chinese Man Records afin de pouvoir créer une école suffisamment groovalistik et regrouper producteurs, beatmakers, djs, graphistes, videomakers et vidéastes.
Porté par le label Chinese Man records, le groupe Chinese Man est créé en 2005 à l'occasion de la sortie de son premier maxi vinyl « The Pandi Groove EP », tiré à 500 exemplaires. Suivront en 2006 et 2007, « The Bunni Groove EP » et « The Indi Groove EP » pressés chacun à 1.000 exemplaires. Symbole des multiples influences du collectif, ces premiers vinyls ouvrent la voie d'un Hip Hop instrumental puisant dans de multiples influences : Funk, Dub, Musiques Traditionnelles…
Le groupe Chinese Man voit l'un de ses titres « I've Got That Tune » sollicité par Mercedes pour la musique d'une de ses campagnes publicitaires. Profitant de cette visibilité et de cette reconnaissance subite, le label Chinese Man Records produit « The Groove Sessions Vol.1 », un premier CD regroupant les précédents maxis de Chinese Man et dont les 10.000 exemplaires seront vendus en moins de 6 mois. Aujourd'hui Chinese Man records assure la production et le management de cinq compositeurs et de trois DJs. Il collabore également avec un grand nombre d'artistes en France et aux USA. En 2008, le label produit trois nouveaux maxis vinyls (Small City Music by Sly - Le Pudding by Leo le bug - Hong Kong Dragon Speaking by Chinese Man). Aboutissement de ces rencontres et de ces différentes sorties, le label produit en 2009 « The Groove Sessions Vol.2 » , second opus très attendu des aventures des disciples de l'esprit zen. Soutenu par le magazine Vibrations, coup de coeur du réseau FNAC, porté et playlisté sur les antennes de Radio Nova, cette nouvelle sortie connaît rapidement un succès critique, public et commercial retentissant. Depuis ses débuts, le collectif Chinese Man Records se charge également de la production et de la réalisation de ses propres vidéos clips. En 2008, Fred & Annabelle, deux de ces réalisateurs sont ainsi récompensés pour leur travail au sein du label en réalisant le clip de Bjork « Innocence ». En 2009, Fred & Annabelle réalise le clip 7th Street, petite perle d'animation 3D. L'esprit zen part en live ! Depuis ses débuts, Chinese Man c'est aussi une formule live autour de deux DJs et de quatre platines. En quatre ans, les 2 Djs du groupe se sont produits près d'une cinquantaine de fois entre Paris et Marseille, au côté des plus grands noms des musiques actuelles (Sharon Jones, Asian Dub Fondation, RJD2, Amp Fiddler, DJ Qbert…) et sur les plus belles scène, du Printemps de Bourges, au Bataclan en passant par les 10ans de Solidays. En 2009, le groupe Chinese Man s'attèle à une ré-orchestration en profondeur de ses compositions et propose au public un nouveau show Live où machines, platines, vidéos et 3D s'entrecroisent et permettent aux trois artistes de créer sur scène un espace d'improvisation propice à retranscrire la complexité et l'éclectisme de la musique de l'homme chinois.

Notulus
Notulus
1 vote(s)
Votes
  
Veuillez patientez quelques instants...
Loading...

Merci de vous connecter pour poster un commentaire.


Login :     Mot de passe :     Se souvenir de moi


Mot de passe oublié?
   Pas encore inscrit?