Musique
Le quotidien indé qui ne sent pas des pieds!!
Login :


Mot de passe :


Se souvenir de moi


Mot de passe oublié?
Login :


Mot de passe :


Re-entrez le mot de passe :


E-mail :


Veuillez recopier le code sur l'image:
???


Erreur dans le login et/ou mot de passe

Vous n'êtes pas connecté car votre compte n'est pas activé.


Dizzee Rascal

Membre du groupe : Dylan Mills

Dizzee Rascal, la référence du Hip Hop Grime anglais

Cacher la suite

On n'aurait pas pu rêver mieux pour marquer la prochaine étape de la carrière déjà brillante de Dizzee Rascal : la première sortie officielle, en 2008, de son propre label Dirtee Stank (le single «Dance Wiv Me» featuring Calvins Harris) se plaça directement N°1 des charts anglais, et trusta le haut du classement pendant 4 semaines, imposant ainsi Dizzee comme figure de proue d'une nouvelle génération. Single de la semaine dans les émissions radio de la BBC1 de Zane Lowe, Jo Whiley et Scott Mills, le morceau déboula en tête des playlists des radios nationales et régionales, et cet hybride hip hop / pop / dance permit au label de se positionner parfaitement dans un créneau de musique commerciale de qualité.
Désormais émancipé de XL Recordings, avec qui il a vendu plus d'un million d'albums, Dizzee a su tirer profit de toutes ses expériences et déjouer les règles du mainstream. Rascal est parvenu à maintenir sa particularité en mixant le son de ses débuts avec une variété de genres et d'influences, attirant ainsi un large public, des jeunes de la rue aux lecteurs plus âgés des magazines spécialisés. Il a su exporter sa touche britannique aux quatre coins du globe, avec des concerts récents donnés à New York, Los Angeles, en Nouvelle-Zélande et en Australie. Lors de sa prestation aux MTV Awards australiens, Wyclef Jean a même déclaré considérer Dizzee comme «l'un des meilleurs rappeurs au monde».
Ayant d'ores et déjà laissé une empreinte dans l'histoire de la musique avec les déjà classiques «Jus'a Rascal» et «Fix Up Look Sharp», Dizzee, récompensé du prestigieux Mercury Prize, a inscrit profondément son style original dans le hip hop, avec son album Maths and English notamment (acclamé par la critique et son plus gros succès commercial à ce jour). Le single «Sirens» - avec sa lead guitare sous influence hardcore, véritable cousin anglais du «99 Problems» de Jay Z, «Old Skool» et «Flex», ou encore la collaboration avec les rappeurs gangsta américains Bun B et Pimp sur «Where's Da G's», sont autant de pépites urbaines qui définissent les contours du genre «grime», ce hip-hop britannique au flow si particulier.
Dizzee Rascal et son manager/producteur Nick Cage avaient créé le label Dirtee Stank bien avant que le succès soit au rendez-vous. Nous étions alors en 2002 et le single «I Luv U» - un énorme hit indie - affolait les majors. Six ans et 3 disques d'or plus tard, Dizzee revient à ses premières créations, en retrouvant sa position de producteur.
Le style de Dizzee a évolué, progressé, et de récentes collaborations avec des artistes aussi divers que les Arctic Monkeys ou Fatboy Slim, prouvent le caractère visionnaire de Rascal, ainsi que son génie musical.
Citant des influences allant du hip hop old school à la jungle en passant par l'électro ou le rock, Dizzee incarne un artiste au talent unique dont la démarche pionnière ne peut que garantir la longévité. En fusionnant sa culture musicale avec un large panel de sons, le label Dirtee Stank et son artiste phare sont en train de révolutionner le hip-hop, proposant une version transgenres totalement mutante et décomplexée, à la fois urbaine et moderne, sexy et aventureuse : tout simplement pop.

Notulus
Notulus
0 vote(s)
Votes
  
Veuillez patientez quelques instants...
Loading...

Merci de vous connecter pour poster un commentaire.


Login :     Mot de passe :     Se souvenir de moi


Mot de passe oublié?
   Pas encore inscrit?



Contacter la rédaction Vignette_artiste
Site internet / Myspace

Vignette_artiste
Vignette_artiste

Tongue'n'cheek
Tongue'n'cheek - (2009)