Musique
Le quotidien indé qui ne sent pas des pieds!!
Login :


Mot de passe :


Se souvenir de moi


Mot de passe oublié?
Login :


Mot de passe :


Re-entrez le mot de passe :


E-mail :


Veuillez recopier le code sur l'image:
???


Erreur dans le login et/ou mot de passe

Vous n'êtes pas connecté car votre compte n'est pas activé.


Ghostface Killah

Membre du groupe : Dennis Coles

Qui va reprendre le flambeau ? Voilà une question qui, pour plusieurs raisons, en taraude plus d'un ces derniers temps. Si jamais le doute subsistait encore pour certains, la réponse est, bien entendu, Ghostface (aussi appelé Ghostface Killah ou GFK, par ses amis).

Cacher la suite

Armé de Fishscale, son dernier album, où il s'est entouré à la production de MF DOOM, Pete Rock, J. Dilla, MadLib, et bien d'autres, Ghost n'a pas peur de reprendre sur ces larges épaules le flambeau du Wu Tang et de remettre le rap dans le droit chemin. "Face à tous ceux qui n'hésitent pas à nous débiter leurs saloperies", explique-t-il en évoquant les nuées grandissantes d'imposteurs, "il fallait vite revenir aux bonnes vieilles bases ¿ la drogue, le sexe, l'argent et le crime ¿ pour montrer à tous ces petits jeunes comment il faut faire."
Et qui, mieux que Ghost, aussi universellement connu que l'American Express, était en mesure d'assumer cette fonction auprès des jeunes générations ? "Je sais qu'on m'aime", dit-il. "Où que j'aille, du nord au sud ou de l'est à l'ouest, on me le montre, parce que les gens me respectent comme un vrai artiste." Dans une industrie où règne les frimeurs et les plagiaires, Ghost a toujours incarné l'intégrité et l'innovation, comme en témoignent ses quatre albums solos (Ironman, Supreme Clientele, Bulletproof Wallets, The Pretty Toney LP), truffés de jeux de mots uniques et de beats imparables, de même que ses contributions aux quatre albums du Wu Tang Clan et, peut-être surtout, à l'incontournable et encensé Only Built For Cuban Linx de Raekwon. "Avant on rivalisait d'originalité et on n'arrêtait pas de se renvoyer la balle", dit-il. "Maintenant tout le monde emploie les mêmes mots, mais comme je viens de la génération de Slick Rick, de Biz Markie, où personne n'avait le même son, mon son ne ressemble à aucun autre."
De fait, Ghost, né Dennis Coles, aujourd'hui âgé de 34 ans, ex-gamin de la fameuse cité de Stapleton à Staten Island, a toujours été un pionnier, même au sein de son propre clan. Si RZA était réputé comme le cerveau du Wu Tang Clan lors de sa formation en 1992, Ghostface en était indéniablement le corps. "Lorsque RZA a décidé de former le Wu Tang, je connaissais tout le monde", raconte Ghost, "C'est donc moi qui ai fait le lien et qui les ai tous rassemblé, c'est d'ailleurs pour ça que je suis producteur exécutif sur 36 Chambers." Un album qui sera certifié trois fois platine et qui va définitivement changer la scène rap.
Tandis que la plupart des rappeurs se contenterait aisément d'un bon palmarès, Ghost, lui, enchaîne, à peine deux ans après 36 Chambers, avec Cuban Linx et fait découvrir le crack à toute la scène rap. "Avec l'idée des boîtiers de cassettes et de CDs de couleur violette, Rae et moi avons aussi lancé la mode des chemises en soie, du champagne Cristal, des Clarks Wallabee", confie-t-il. "On a montré à tout le monde ce que c'était que le rap des dealers de came, le vrai rap, si tu vois ce que je veux dire." Depuis, considéré comme un incontestable classique des classiques, Cuban Linx a donné le ton pour les dix années à venir et imposé Rae et Ghost comme le duo hip hop le plus incisif, cru et habile. L'année suivante, GFK sort son premier album solo, Ironman, et prouve que, même s'il forme un duo extraordinaire avec Rae, il est aussi très brillant en solo.
Ce sera pourtant Supreme Clientele, son deuxième opus sorti en 1999 alors que le Wu est en perte de vitesse, qui lui vaudra le plus de reconnaissance en tant qu'artiste solo et lui permettra de se démarquer de ses frères du Clan. Considéré comme l'un des dix meilleurs albums de tous les temps par le magazine VIBE, ce sera aussi celui qui lui permettra de battre des records d'airplay sur les ondes avec "Cherchez LaGhost". Depuis cinq ans, Ghost a sorti deux autres albums salués par la critique et s'est aussi largement investi dans les derniers projets du Wu Tang Clan.
Tandis que le hip hop demeure un genre musical en perpétuelle évolution, et au terme de quelque dix années de bons et loyaux services, Ghost reste l'une de ses figures les plus respectées et inébranlables. "Dans Fishscale, je montre simplement que je suis toujours capable de rivaliser avec les meilleurs d'entre eux", déclare Ghost. "Comme j'apprends à chaque nouvel album, le dernier en date est forcément le plus maîtrisé", comme en témoigne de façon éloquente des chansons telles que "Kilo" et "Be Easy". Désintoxiqué ("Ça fait plus de deux ans que je n'ai pas fumé", déclare celui qui fut autrefois un gros consommateur de substances psychédéliques), Ghost a un flow carré et fluide. "Avec cet album, je vais me replacer sur le devant de la scène", dit-il. "Personne d'autre que moi n'apporte autant de soin à sa musique ¿ jusqu'au sequencing."
Comme toujours, c'est ce souci du détail qui permettra à Ghostface de se démarquer et haut la main, à l'instar du super héros dont il porte le nom.

Notulus
Notulus
0 vote(s)
Votes
  
Veuillez patientez quelques instants...
Loading...

Merci de vous connecter pour poster un commentaire.


Login :     Mot de passe :     Se souvenir de moi


Mot de passe oublié?
   Pas encore inscrit?