Musique
Le quotidien indé qui ne sent pas des pieds!!
Login :


Mot de passe :


Se souvenir de moi


Mot de passe oublié?
Login :


Mot de passe :


Re-entrez le mot de passe :


E-mail :


Veuillez recopier le code sur l'image:
???


Erreur dans le login et/ou mot de passe

Vous n'êtes pas connecté car votre compte n'est pas activé.


Lulendo

Membre du groupe : Lulendo : Likembés, Guitares, Voix, Harpe / Claude Samard : Guitares / Claude Dibongue : Guitares / Lameck Makada : Guitares / Fabrice Drigues : Percussions, Batterie

Aussi féru de musique traditionnelle qu'électronique, chantant en quatre langues (*), ce virtuose du likembé (**) partage avec son public un amour profond et éternel pour son pays, l'Angola.

Cacher la suite

Découvert en première partie de Yannick Noah et de Bebel Gilberto, auréolé par sa première tournée en Angola aux côtés de Manu Dibango, Lulendo séduit autant par sa musique, originale et prenante, que par sa voix limpide et douce. Hommage vibrant à ses ancêtres, porteur d'un message et d'une sagesse qui embrasse l'avenir avec un optimisme lumineux, "Soul of Africa" son troisième album studio (***) vient de sortir chez Vox Terrae. Il constitue un véritable virage artistique, un retour aux sources ainsi qu'une mise en lumière de ses multiples héritages culturels. Concocté en étroite collaboration avec son ami guitariste et arrangeur Claude Samard, enrichi d'instruments qu'il a conçu durant les 24 derniers mois, de likembés électro-acoustiques et d'une harpe imaginée et fabriquée avec la complicité du luthier Bernard Prunier, "Soul of Africa" est une délicieuse galette à partager entre amis, sous l'ombrage d'un massif de bougainvillées ou le feuillage d'une pergola de passiflores, été oblige !

* En fonction de son inspiration, mais également des rythmes de la mélodie et du thème qui naturellement la déterminent, il chante en kikongo, sa langue d'origine ; en lingala, la langue du Congo - Brazzaville ; en portugais, la langue nationale officielle et bien entendu en français.
** Piano à pouces en lamelles métalliques
*** A qui profite le crime ?" (2001 - une interrogation sur ce qui se passe en Angola, sur ces 27 années de guerre civile, mais aussi en Afrique et dans le monde d'une manière générale), et "Angola" (2005 - un hommage à son pays d'origine où voisinent les rythmes traditionnels des bakongos avec des sons plus européens comme celui du violon de Didier Lockwood).

Notulus
Notulus
0 vote(s)
Votes
  
Veuillez patientez quelques instants...
Loading...

Merci de vous connecter pour poster un commentaire.


Login :     Mot de passe :     Se souvenir de moi


Mot de passe oublié?
   Pas encore inscrit?



Contacter la rédaction Vignette_artiste
Site internet / Myspace / Acheter le cd

Vignette_artiste
Vignette_artiste

Live sessions
Live sessions - (2007)