Musique
Le quotidien indé qui ne sent pas des pieds!!
Login :


Mot de passe :


Se souvenir de moi


Mot de passe oublié?
Login :


Mot de passe :


Re-entrez le mot de passe :


E-mail :


Veuillez recopier le code sur l'image:
???


Erreur dans le login et/ou mot de passe

Vous n'êtes pas connecté car votre compte n'est pas activé.


Norah Jones

Membre du groupe : Geethali Norah Jones Shankar

Norah Jones, la talentueuse chanteuse et pianiste qui écrit ses propres chansons et a conquis le monde avec son style caractéristique, publiera un nouvel album, «Not Too Late», en janvier prochain.

Cacher la suite

Il s'agit de son troisième pour Blue Note, et il réunit treize joyaux qui, pour la première fois, sont tous signés de sa main. Ces chansons sondent les profondeurs des émotions et l'état d'esprit que procure le fait de vivre dans un monde troublé.

«Il y a trois ou quatre ans, je disais que j'aspirais à écrire de meilleures chansons» se souvient l'artiste basée à New York, qui collectionne les Grammy Awards et dont les deux albums précédents ont été certifiés platine. Elle signale également qu'elle n'avait pas prévu d'écrire toutes les chansons de ce nouvel opus, mais que durant sa dernière tournée, elle a beaucoup composé et ne s'est pas arrêtée une fois rentrée chez elle. «J'aime chanter les œuvres d'autres songwriters, dit-elle, mais je ne m'en sens pas toujours aussi proche que de mes propres chansons. Ces dernières sont plus honnêtes, plus en accord avec ce que je ressens vraiment. Ce disque est bien plus personnel.»

Produit par Lee Alexander, fidèle bassiste du groupe de Norah Jones qui cosigne également avec elle plusieurs chansons du disque, «Not Too Late» témoigne d'une indéniable maturité. Elle y conserve son style sensible tout en abordant des tempos et styles variés. Agée aujourd'hui de 27 ans, Norah reconnaît qu'elle a progressé en tant que songwriter, et fait remarquer que les chansons de ses deux albums précédents comptaient parmi les premières qu'elle a écrites. «Je les trouve un peu élémentaires, dit-elle rétrospectivement. Les nouvelles, plus complexes, reflètent mieux ma personnalité. Certaines d'entre elles sont sombres et cyniques mais incarnent également une certaine forme d'espoir. C'est la raison pour laquelle ce nouveau disque se nomme ‘Not Too Late', j'aime ce message positif.»

A la surprise générale, mêlant jazz, country, blues et folk, Norah Jones a explosé sur la scène pop mondiale avec un premier album particulièrement propice : «Come Away With Me», publié par Blue Note en 2002. Ce disque de chansons originales (signée par elles ou des amis tels que Jesse Harris) et reprises ( des titres de Hank Williams, Hoagy Carmichael et JD Moudermilk) s'est vendu à plus de vingt millions d'exemplaires dans le monde et a contribué à faire d'elle une star de la pop destinée à une longue carrière. Norah Jones est une artiste originale à la voix unique, à la fois séduisante et douce-amère.

Deux ans plus tard, Norah Jones publiait le superbe «Feels Like Home», un autre album engageant et sensible qui, comme son premier, mélangeait subtilement compositions originales signées par elle et ses musiciens, et des reprises sélectionnées avec soin. Ce disque s'est écoulé à plus de dix millions d'exemplaires dans le monde. L'enregistrement de ces deux albums a été supervisé par le légendaire producteur Arif Mardin, décédé en juin 2006.

Norah Jones précise que les séances de «Not Too Late» se sont déroulées de manière plaisante, surtout parce que l'essentiel de l'enregistrement a eu lieu dans le home-studio que Lee Alexander et elle ont monté. «Nous avons procédé de manière différente cette fois, explique-t-elle. Avant, nous réservions un studio pour une semaine et y retournions une autre semaine, quelques mois plus tard. C'était bien, mais le temps nous était toujours compté. Cette fois, nous n'avons pas ressenti ce type de pression. Blue Note ne savait même pas qu'on enregistrait. On prenait juste du plaisir en espérant qu'il en sorte quelque chose.»

Norah raconte que la plupart des séances ont été organisées de manière impromptue. «On téléphonait aux copains pour leur dire : ‘Vous êtes en ville ce soir ? Super, venez ! ' L'enregistrement a été très relax et a surtout impliqué des amis et leurs propres amis qu'ils nous ont recommandés.» En plus de son groupe (Alexander à la basse, Adam Levy à la guitare, la choriste Daru Oda et le batteur Andy Borger), Norah a convoqué M. Ward et Richard Julian aux chœurs, Jesse Harris à la guitare rythmique, Larry Goldings à l'orgue B3, Bill McHenry au saxophone ténor, et les violoncellistes Jeff Zeigler (Kronos Quartet) et Julia Kent.

Au sujet de l'absence d'Arif Mardin, Norah déclare : «Avoir cette troisième oreille, cette troisième opinion aurait été bien. Arif planait toujours au-dessus de nous de manière merveilleuse. Il était davantage un mentor qu'un producteur qui assignait des tâches : il écoutait nos idées et faisait des suggestions, en général minimales. Et il s'entendait bien avec notre équipe, c'était notre copain.»

En 2004-2005, Norah Jones a emporté une guitare avec elle en tournée, et écrit la plupart des chansons de ce disque dont «Until The End», qui a vu le jour sur une île du Pacifique Sud, alors qu'il pleuvait, et «Rosie's Lullaby», composée en Australie. «La guitare est plus pratique à transporter qu'un piano, dit Norah. Et du même coup, je m'en suis d'avantage servi pour écrire.» Après la tournée, Norah a voulu enregistrer ses chansons rapidement. Six d'entre elles se retrouvent sur «Not Too Late» et les autres ont été composées chez elle. La plupart des chansons ont été fignolées par Alexander, toujours très efficace dans ce rôle.

Au sujet du piano dans «Not Too Late», Norah Jones déclare : «Le piano est toujours fort dans le mixage mais je n'aime pas qu'il soit le principal instrument rythmique, sauf quand on joue quelque chose de funky. J'ai toujours adoré la guitare en tant qu'instrument rythmique, et j'en joue sur ce disque.» Elle joue effectivement de l'électrique sur l'incroyable «Broken», qui se caractérise également par une partie de basse, «extravagante» selon Norah, d'Alexander. Elle joue aussi de la guitare acoustique sur «Wake Up», un titre lent et émouvant dans lequel Alexander fait pleurer sa guitare lap steel. Assez singulièrement, la chanson qui ouvre l'album, «Wish I Could», ne contient pas de piano. Il s'agit d'une valse mélancolique avec Harris à la guitare et Zeigler au violoncelle.

Norah Jones, qui aime écrire et chanter des chansons d'amour, précise qu'elle adore aller au-delà : «J'aime composer des chansons qui ne sont pas trop planifiées, où tout peut arriver. Et c'est difficile de ne pas être influencé par l'actualité.» Et donc, dans «Wish I Could», elle fait allusion à un ex-amant envoyé à la guerre, et, dans «My Dear Country», au fait qu'il existe des choses bien plus effrayantes que Halloween. Dans le calme et romantique «The Sun Doesn't Like You», une chanson dont elle a démarré l'écriture lors de sa tournée au Brésil, un sentiment d'intrigue envahit les paroles.

Tout l'album n'a pas été écrit sur la route. La mélodie légère de «Not My Friend» lui est venue après avoir regardé un film de son lit. «C'était la première fois, je crois, se souvient-elle. En général, j'aime bien m'asseoir pour réfléchir au film après l'avoir vu. Mais cette fois-là, je me suis mise à écrire.» Elle tient également à préciser qu'elle a regardé le film une seconde fois pour s'assurer qu'elle n'avait pas emprunté la chanson, qui bénéficie d'une partie de guitare à l'envers d'Alexander (obtenue en retournant la bande), à la BO du film.

Une des premières chansons écrites par Norah Jones pour le nouvel album est «Be My Somebody», qui lui est venue alors qu'elle était seule chez elle, Alexander étant parti produire le premier album d'Amos Lee. «J'étais déprimée et ne parvenais pas à écrire, se souvient Norah. Une amie m'a donné quelques bons conseils et une fois ce morceau composé, le reste est sorti facilement.» La chanson, qui donne son titre à l'album, est une des dernières que Norah Jones et ses musiciens ont enregistrées. C'est une chanson d'espoir, en dépit du fait qu'aujourd'hui, on vide les cœurs de leur sang et les poumons se remplissent de fumée. Norah en a écrit la musique et l'essentiel des textes il y a deux ans, et mis la touche finale avec l'aide d'Alexander.

Alors que Norah Jones a composé l'essentiel de ce nouvel album, la très Kurt Weill «Sinkin' Soon», de loin la chanson la plus insolite du disque, a été écrite par Alexander. Norah n'est responsable que du pont. «Nous n'étions pas capables de jouer la chanson jusqu'au bout avant de l'enregistrer, alors nous sommes allés dîner et avons bu quelques bières, se souvient-elle. Je crois qu'on devait avoir besoin de sentir comme des marins en virée, parce qu'on l'a ensuite enregistrée en une seule prise.» J. Walter Hawkes, un ami un peu caractériel de Norah, a joué un solo de trombone idéal sur cette chanson.

Deux chansons de «Not Too Late» comptent parmi les premières écrites par Norah Jones. «Thinking About You», une merveille au piano Wurlitzer, a été composée avec Ilhan Ersahin des Wax Poetics, lorsqu'elle jouait avec le groupe. «J'ai toujours eu cette chanson dans la tête, précise Norah. Je pensais qu'elle était trop pop pour moi et que quelqu'un d'autre pourrait l'enregistrer. On a essayé de la mettre sur l'album précédent mais elle sonnait trop country-rock. C'est super d'avoir finalement trouvé une manière de la faire fonctionner. Quand on continue d'aimer une chanson sept ans après l'avoir écrite, c'est plutôt bon signe.»

La courte et immédiate «Little Room» est une autre chanson issue des vieux carnets de Norah Jones, écrite à l'époque où elle vivait dans un minuscule appartement à East Village, avec des barreaux à sa seule fenêtre. C'était une petite pièce mais, comme on le comprend dans les paroles, elle pouvait abriter un grand amour. Oda joue un solo de flûte sur ce titre.
«Not Too Late» marque une étape spectaculaire dans l'évolution artistique de Norah Jones. Avec cet album, elle démontre qu'à la différence de certaines de ses paires à la gloire éphémère, elle est là pour durer. Il est désormais impossible d'en douter.

Notulus
Notulus
0 vote(s)
Votes
  
Veuillez patientez quelques instants...
Loading...

Merci de vous connecter pour poster un commentaire.


Login :     Mot de passe :     Se souvenir de moi


Mot de passe oublié?
   Pas encore inscrit?