Musique
Le quotidien indé qui ne sent pas des pieds!!
Login :


Mot de passe :


Se souvenir de moi


Mot de passe oublié?
Login :


Mot de passe :


Re-entrez le mot de passe :


E-mail :


Veuillez recopier le code sur l'image:
???


Erreur dans le login et/ou mot de passe

Vous n'êtes pas connecté car votre compte n'est pas activé.


Nolwenn Leroy

Membre du groupe : Nolwenn Le Magueresse

Nolwenn est une chanteuse et interprète née à Saint-Renan, près de Brest, le 28 septembre 1982.

Cacher la suite

A l'âge de quatre ans, elle quitte la Bretagne pour Paris, puis Lille, et revient finalement à Guingamp en 1990, le dernier club où jouera son père, footballeur professionnel ; c'est aussi l'année de naissance de sa petite sœur Kay. En 1992, son père abandonne sa famille. Nolwenn va alors connaître des années difficiles, d'autres déménagements relatifs aux problèmes de travail de sa mère. En décembre 1993, toute la famille emménage chez les grands-parents.

Sa mère, qui travaille à Lille, et voyage beaucoup dans le cadre de ses activités, rentre tous les week-ends à Saint-Yorre. C'est une période difficile pour Nolwenn et sa petite sœur qui, d'une certaine façon, seront soulagées quand, en 1996, leur mère perd son emploi. De cette période d'enfance, Nolwenn garde l'amour de la mer, de la Bretagne et des légendes celtiques. Elle garde aussi une grande faculté d'adaptation aux personnes et aux situations nouvelles (elle a fréquenté six écoles différentes de quatre à onze ans).

Ses débuts musicaux

C'est sa professeur de musique au collège des Célestins à Vichy qui, en classe de sixième, lui conseille d'apprendre le violon, car elle détecte en elle de grandes facilités pour la musique. Le violon que Nolwenn utilise lui a été offert par sa grand-mère, qui elle-même le tenait de son père.

Le Mali

A l'âge de treize ans, elle gagne le concours des hypermarchés Cora « les écoles du désert », et part pour dix jours au Mali pour une mission humanitaire, qui la mène de Gao à Tombouctou. En 2001, quand elle intègre la faculté de droit de Clermont (voie de sortie si le chant ne marche pas), elle pense faire une carrière diplomatique pour travailler à l'ONU ou dans une ONG, cette expérience lui ayant fait prendre très tôt conscience des problèmes du Tiers-Monde.

Aux problèmes financiers liés à la perte d'emploi de sa mère, vont s'ajouter la maladie de son grand-père. En effet, en 1994, elle va côtoyer la souffrance liée au cancer, puis le décès rapproché de ses deux arrières-grands-mères. Son côté sombre actuel n'est certainement pas sans rapport avec cette période.

Les Etats-Unis

En juillet 1998, elle est choisie par le Rotary Club de Vichy pour partir en échange un an aux Etats-Unis. Elle part en sachant qu'elle ne reverra pas son grand-père, qui décèdera en novembre 1998. Pour Nolwenn, le moment de cet au revoir, qui est en fait un adieu, reste un moment déterminant de sa vie ; elle a d'ailleurs écrit une chanson sur ce thème.

Cette année aux Etats-Unis est dure, puisque cela signifie un an sans voir sa famille, chose difficile lorsque l'on a seize ans. Ce n'est pas simple, mais Nolwenn en ressort plus forte, et totalement bilingue.
Là-bas, elle se fait de vrais amis, et deux nouvelles familles, avec lesquelles elle a toujours de très nombreux contacts. Très longtemps, Nolwenn va se sentir mal à son retour en France, car elle se sent plus américaine que française. Elle ne sait plus très bien où est sa vraie place. A cette époque, à Cincinatti (Ohio), elle fera un petit stage de deux jours dans une Performing Arts School (type « Fame »), que fréquente l'un de ses amis. Cette école lui donnera certainement l'envie de postuler plus tard à Star Academy.

Ses premiers cours de chant

C'est à son retour des Etats-Unis qu'elle décide de prendre des cours de chant classique, et délaisse un peu le violon. En fait, Nolwenn chante depuis toujours, mais elle pense qu'elle peut se perfectionner, et avoir des bases solides avec le chant lyrique. Au conservatoire de Vichy, madame Berthaut Fontanille, son professeur, la guide, puis Nolwenn intègre le conservatoire régional de Clermont Ferrand où elle ne restera pas longtemps, car elle aime toutes les musiques, et trouve cet univers trop cloisonné.

La Star Academy

La suite, vous la connaissez ; elle hésite à envoyer une cassette pour le casting de Star Academy, mais sa mère lui conseille de le faire en lui disant que ce sera l'expérience d'un casting, puisqu'elle n'en avait jamais passé. De plus, toutes deux restent convaincues que le profil classique de Nolwenn lui sera fatal. Le destin en a décidé autrement. Il est aussi important de préciser que Nolwenn n'a pas, pour le casting, été pistonnée par Armande Altaï, comme le prétendent certaines rumeurs. La vraie version est la suivante : en suivant le premier opus de Star Academy, Nolwenn est fascinée par le personnage qu'est Armande, et apprécie le haut niveau et la qualité de ses cours. Elle décide donc de s'inscrire dans sa classe de chant, et travaille le week-end comme caissière pour financer ses cours, et les allers-retours à Paris. En juin, Nolwenn envoie finalement une cassette, même si elle reste passionnée pour le chant lyrique, et a peur d'être cataloguée pour toujours dans ce milieu, où les étiquettes sont trop facilement distribuées. Nolwenn a conscience du danger ; et n'étant pas sûre d'elle, n'en parle à Armande qu'une fois sélectionnée. D'ailleurs, d'autres élèves de la classe d'Armande ont aussi tenté leur chance dans le casting, sans succès. De plus, la production et la maison de disques (Universal) ont des critères très pointus. Il faut aussi ajouter que, durant toute la phase de sélection dans les locaux de TF1, Armande n'a jamais été présente, se consacrant à sa classe de chant et à son travail personnel d'artiste.

L'album éponyme

Immédiatement après sa victoire, Nolwenn enregistre son premier album studio avec la collaboration de grands noms de la chanson française, dont Pascal Obispo, Lara Fabian, Lionel Florence, ou Laurent Voulzy qui lui offre la chanson Suivre une Etoile.

Cet album se vendra à plus de 650 000 exemplaires, et son titre phare Cassé sera classé numéro un des ventes pendant plusieurs semaines.

La tournée Suivre Une Etoile

En décembre 2003, Nolwenn part en solo sur les routes de France pour plus de trente dates en quatre mois.

En plus des succès de son album, elle reprend des titres des plus grands comme J'irai au bout de mes rêves de Jean-Jacques Goldman, Les Marquises de Jacques Brel, ou encore Crucify de Tori Amos.

Après cette tournée triomphale, Nolwenn quitte le devant de scène pendant plus d'un an pour préparer son deuxième album.

Le Québec

Nolwenn se rend plusieurs fois au Québec où elle a de nombreux fans.
Avec la maison de disque DÉjÀ Musique qui la produit là-bas, elle enregistre une chanson inédite écrite pour elle par Dany Bedar, Le dernier mot, qui figure sur la réédition canadienne de son album éponyme, et tourne un clip diffusé au Québec.
Elle enregistre également une reprise de la chanson Say It Ain't so, Joe de Murray Head pour une compilation.

Nolwenn a aussi participé aux Francofolies de Montréal lors d'une soirée animée par Daniel Lavoie en 2004, et y a donné un concert solo en août 2005.

L'album Histoires naturelles

Nolwenn revient en décembre 2005 avec un nouvel opus, Histoires naturelles, réalisé avec la complicité de son ami Laurent Voulzy.
En signant la moitié des textes, elle nous livre un peu de son intimité, et nous entraîne dans son univers fait de mystères, de chimères et de douceurs.

Cet album, très attendu par les médias, connaît un succès immédiat auprès du public, notamment avec le single Nolwenn Ohwo!, co-écrit sur mesure par Alain Souchon et Laurent Voulzy.

Avec plus de 400 000 exemplaires écoulés à ce jour, Histoires naturelles est double disque de platine.

Histoires Naturelles Tour

De septembre à décembre 2006, Nolwenn promène son cabinet de curiosité dans les théâtres et Zénith de France et Belgique.

Dans ce somptueux décor créé par sa maman, elle reprend les titres de son deuxième album, les succès de son premier opus, et nous enchante avec de magnifiques reprises allant de Kate Bush avec Running up that Hill, au blues de Leon Russel avec A Song For You, en passant par le tube de Cyndi Lauper, Time after Time.
Nolwenn nous présente également son ami, le chanteur Teitur, qui assurera ses premières parties à l'Olympia, et avec qui elle chantera en duo One And Only.

Après trois triomphes à l'Olympia, et une dernière date sur ses terres à Clermont-Ferrand, Nolwenn décide de poursuivre sa tournée pendant l'été.

Histoires Naturelles Summer Tour

Entre juin et septembre, Nolwenn sillonne de nouveau la France en se produisant sans décors, avec une équipe réduite et des arrangements plus acoustiques, dans des festivals ou des concerts gratuits.

Deux nouvelles reprises viennent compléter le répertoire hivernal : All I Wanna Do de Sheryl Crow, et Poetry And Aeroplanes de son ami Teitur.

Cette tournée lui a permis d'aller à la rencontre d'un public pas forcément conquis d'avance. Un sacré challenge brillamment relevé par Nolwenn et ses musiciens, puisque sur certaines dates, on a pu compter jusqu'à 25 000 spectateurs venus la découvrir sur scène.

CD et DVD live Histoires Naturelles Tour

Le 22 octobre 2007, sont sortis le CD et le DVD live de son concert à l'Olympia.
Un très beau cadeau pour tous ceux qui n'avaient pas pu la voir lors de sa tournée d'hiver, et pour ceux qui veulent revivre cet instant encore et encore.
Des duos, des reprises, des bonus délirants... tout est réuni pour faire le succès de ce DVD, et pour nous faire patienter jusqu'à la sortie de son troisième opus.

Les récompenses

Au cours de sa jeune carrière, Nolwenn a reçu plusieurs récompenses, notamment un « NRJ Music Award » de la révélation francophone de l'année en 2004.
Puis en 2006 et 2007, elle remporte l'« Etoile Chérie FM » de l'artiste féminine, ainsi que le « Talent France Bleu » en novembre 2007.

Les associations

Depuis toujours, Nolwenn est sensible aux causes humanitaires et caritatives. Aujourd'hui encore, elle se joint combat de plusieurs associations.

* Elle est une des marraines de la Fondation Abbé Pierre, qu'elle soutient depuis plusieurs années, et au sein de laquelle elle est très active.
Les droits à l'image du livre Nolwenn Leroy, qui relate entre autres la rencontre de Nolwenn avec l'Abbé Pierre, ont été reversés à la Fondation.

* L'association Laurette Fugain, auprès de laquelle Nolwenn milite chaque année à l'occasion des « Plaquettes en Marche ».

* Récemment, Nolwenn est devenue marraine de l'association « Cœur des Anges », qui a pour but de réaliser les rêves des enfants aux pronostics réservés, par le biais de rencontres avec des artistes, des sportifs, des concerts ou des spectacles.

* Depuis 2006, Nolwenn a rejoint la troupe des Enfoirés, et se produit tous les ans à leurs côtés à l'occasion des concerts.

A l'aube du troisième album

Nolwenn a annoncé la sortie d'un troisième album, attendu pour le printemps 2009.

« Je souhaiterais quelque chose de moins produit, de plus acoustique par rapport à "Histoires naturelles".
A Londres, j'ai rencontré Guy Chambers qui devrait m'écrire des chansons en anglais »

Notulus
Notulus
0 vote(s)
Votes
  
Veuillez patientez quelques instants...
Loading...

Merci de vous connecter pour poster un commentaire.


Login :     Mot de passe :     Se souvenir de moi


Mot de passe oublié?
   Pas encore inscrit?