Musique
Le quotidien indé qui ne sent pas des pieds!!
Login :


Mot de passe :


Se souvenir de moi


Mot de passe oublié?
Login :


Mot de passe :


Re-entrez le mot de passe :


E-mail :


Veuillez recopier le code sur l'image:
???


Erreur dans le login et/ou mot de passe

Vous n'êtes pas connecté car votre compte n'est pas activé.


Alain Bashung

Membre du groupe : Alain Bashung

Le Rock comme onde de choc...

Cacher la suite

1947 - Né à Paris le 1er décembre 1947, ce Sagittaire passe son enfance en Alsace.
1959 - Vers l'âge de 12 ans, Alain Bashung revient à Boulogne-Billancourt. Sa mère est ouvrière dans une usine d'accessoires automobiles et son beau-père travaille dans la boulangerie.
1963 - À 16 ans, il quitte sa famille. L'été de cette même année, il part à Royan jouer avec des copains musiciens. Au programme : uniquement des reprises, toutes en acoustique. Premier contrat : trois mois nourri-logé au Regalty, une brasserie de Royan, et rencontre du rock comme une onde de choc. "J'ai découvert qu'on pouvait gagner de l'argent en faisant ce qu'on aimait." Suivent trois années de tournée, à faire du bal dans les hôtels de France et de Navarre.
1966 - 7 octobre : le matin même, il enterre un être cher. L'après-midi, il enterre sa vie d'anonymat : il entre en studio. Enregistrement de "T'es vieux, t'es moche" et de quelques autres pièces de musée. Dans le coffre de chez Philips doivent rester trois pièces à conviction inédites : "Oh Linda", "Sauf en plus petit" et "Tu dis toujours".
1972 - Il participe à La Révolution Française au Palais des Sports, un opéra rock du spécialiste Claude-Michel Schönberg. Tout un programme : les galères du show-biz, les managers véreux, les contrats léonins, les chansons ringardes sont le lot commun de cette période, vécue dans la rage et l'alcool.
1976 - Les mains enfin libres, il se lance.
Les rencontres avec Andy Scott, un bidouilleur de son génial, et Boris Bergman, un parolier encyclopédiste, donneront en 1977 Romans-photos, le premier album de Bashung.
1979 - La délivrance et le jack-pot arrivent avec sa seconde véritable production, Roulette Russe, et un an plus tard avec le mythique "Gaby oh Gaby", titre qui reste durant 54 semaines au top, et le propulse au rang de superstar.


1980 - Premier disque d'or en novembre. Bashung reçoit ses premières lettres de fans... « Je préfère celles qui se terminent par "ne répond pas, c'est pas la peine". » L'album Roulette Russe ressort avec "Gaby, oh Gaby" à la place de "Milliards de nuits dans le frigo".
1981 - La suite confirme le statut de Bashung, avec "Vertige de l'amour", sur l'album Pizza. "Vertige de l'amour" fait chavirer les médias et Bashung devient la meilleure vente devant les Clash, John Lennon, et J.J. Cale. De mai à juin, c'est la première grande tournée française avec un concert complet à l'Olympia le 3 juin. Grand Prix du rock français, émissions télévisées spéciales : le phénomène Bashung est lancé.

1982 - Avec Play blessures, on note l'arrivée du maître ès mots, Monsieur Serge Gainsbourg lui-même. Pour certains, ce disque est négatif, cynique. Le public boude. Pour Bashung, "faire un disque avec lui était un vieux rêve. J'étais fan de lui depuis longtemps".
1983 - Naissance de son fils Arthur-Victor le 6 avril.
Sortie la même année de l'album Figure imposée, un bric-à-brac sauvé en 1984 et 1985 par deux 45 tours : "SOS Amor" et "Touche pas à mon pote".
1985 - Tournée française du 14 mars au 27 avril.
Concert "Touche pas à mon pote" place de la Concorde le 15 juin, puis sortie au mois de novembre du double album live Live tour 85.
1986 - Sortie de Passé le Rio Grande, album boudé par les professionnels à sa sortie, mais qui pourtant se verra récompensé peu après par les Victoires de la Musique.
1987 - Concert au Grand Rex le 4 février, suivi d'une tournée française et canadienne.
1989 - Bashung s'installe en banlieue parisienne et y prépare un nouvel album, Novice, qui sortira la même année.
1991 - L'album Osez Joséphine, enregistré entre Bruxelles et Memphis, remporte trois Victoires de la Musique dont "artiste de l'année" et "chanson de l'année". Avec "Madame rêve", "Volutes" et "Osez Joséphine", ce disque, vendu à plus de 350 000 exemplaires, permet à Bashung de retrouver le succès commercial qui l'avait un peu lâché ces dernières années.
1993 - Sortie de la compilation Osez Bashung et d'une intégrale de 9 CD, agrémentée d'inédits. Bashung est alors prêt pour attaquer la production de Chatterton...
1994 - Chatterton, produit par Phil Délire, Bashung et Djoum (déjà producteurs d'Osez Joséphine) : 12 chansons écrites par Bashung et Jean Fauque, dont "Ma petite entreprise" et "J'passe pour une caravane". La guitare y invite quelques noms remarquables : Michael Brook (collaborateur de Daniel Lanois), Marc Ribot (Tom Waits), Ally Mac Erlaine (Texas), Sonny Landreth, Jimmy Wilsey (Chris Isaak), Link Wray (guitariste légendaire de Robert Gordon). Puis c'est la tournée française qui commence avec l'Olympia en octobre 1994, pour se terminer vers la fin 1996.
1996 - Sortie en novembre du double album live Confessions publiques, superbe trace sonore de 18 mois de tournée triomphale. Bashung nous offre alors le dernier concert de sa tournée, le 26 novembre, au Bataclan.
1998 - Sortie de l'album Fantaisie militaire, qui lui vaudra plus tard 3 Victoires de la Musique.

2000 - Sortie de Climax, un album qui réunit 38 archives immortelles en version originale ou en relecture live.


2002 - Les fans, qui en attendaient peut-être plus, savourent le dangereux disque noir qu'est L'Imprudence. Treize chansons pour hanter les nuits et réveiller les oreilles.
2004 - Titulaire d'un répertoire de scène totalement renouvelé, Bashung entame avec une escouade de complices déjà croisés sur ses disques précédents, un pharaonique tour de France. Baptisée La Tournée des grands espaces, celle-ci l'occupera jusqu'à fin 2004.

Notulus
Notulus
0 vote(s)
Votes
  
Veuillez patientez quelques instants...
Loading...

Merci de vous connecter pour poster un commentaire.


Login :     Mot de passe :     Se souvenir de moi


Mot de passe oublié?
   Pas encore inscrit?