Musique
Le quotidien indé qui ne sent pas des pieds!!
Login :


Mot de passe :


Se souvenir de moi


Mot de passe oublié?
Login :


Mot de passe :


Re-entrez le mot de passe :


E-mail :


Veuillez recopier le code sur l'image:
???


Erreur dans le login et/ou mot de passe

Vous n'êtes pas connecté car votre compte n'est pas activé.


Octurn

Membre du groupe : Guillaume Orti : Alto Saxophone / Laurent Blondiau : Trompette / Magic Malik : Flûte / Bo Van Der Werf : Baritone Saxophone / Jozef Dumoulin : Piano, Claviers / Fabian Fiorini : Piano / Nelson Veras : Guitare / Jean-Luc Lehr : Basse / Chander Sardjoe : Batterie / Gilbert Nouno : Electronics /Lynn Cassiers : Voix

Depuis plus de 10 ans Octurn traverse le paysage musical européen en brassant les esthétiques, s'amusant à brouiller sans cesse les pistes sans perdre son originalité de formation à tête chercheuse.

Cacher la suite

Le groupe nous a habitué à une musique ambitieuse, originale et privilégiant toujours la recherche de nouvelles pistes de réflexions. Depuis ses débuts, le collectif projette une musique puissante et singulière, protéiforme en diable (aucun cadre ne peut sérieusement prétendre la limiter puisqu'elle concentre la réflexion de musiciens apostats du classicisme) et développe un mode de fonctionnement orchestral qui la place dans la sphère la plus contemporaine du jazz: leur musique brosse à coups d'esquisses une géométrie fascinante. Une musique vertigineuse où les musiciens installent en pensée le vide de la méditation collective à titre de dispositif expérimental. Elle tient du songe éveillé, elle cloue le temps par intervalles, parvenant d'un simple zéro à métamorphoser un sourd chaos : les structures rythmiques mises en place par la rythmique sont littéralement déchirées par les solistes.
Octurn développe une musique foisonnante dans son envergure polyphonique, mais préservant constamment la lisibilité de son déploiement, s'inspirant autant des musiques de l'Asie (traduite logiquement dans certaines couleurs sonores) que des musiques électriques ou électroniques contemporaines, avec un goût certain pour les masses orchestrales qui se trament en arrière plan du jeu des solistes par imbrications, chevauchements d'éléments, décalages...

Notulus
Notulus
0 vote(s)
Votes
  
Veuillez patientez quelques instants...
Loading...

Merci de vous connecter pour poster un commentaire.


Login :     Mot de passe :     Se souvenir de moi


Mot de passe oublié?
   Pas encore inscrit?