Musique
Le quotidien indé qui ne sent pas des pieds!!
Login :


Mot de passe :


Se souvenir de moi


Mot de passe oublié?
Login :


Mot de passe :


Re-entrez le mot de passe :


E-mail :


Veuillez recopier le code sur l'image:
???


Erreur dans le login et/ou mot de passe

Vous n'êtes pas connecté car votre compte n'est pas activé.

• Inscription • Connexion

Amélie

Membre du groupe : Amélie : voices & guitar & piano & glockenspiel / Thomas Mery : guitar & melodica / Jérôme LaMontagne : drums & stylophone & lapsteel / Vincent Dupas : guitar & backing vocals / Erwan Fauchard : bass guitar

Amélie a, comme la mer, des richesses que nul ne connaît, mais que le monde soupçonne.

Cacher la suite

A la surface de cet univers discret, l'auditeur ne peut que contempler cet univers ondulant et mystérieux. Il saura reconnaître dans les plages de la demoiselle, l'innocence des pas laissés par Joanna Newsom dans le sable fin de l'islandaise Björk, ou encore la chaleur d'un Conor Oberst.
C'est à Bordeaux, ville maritime par l'histoire, que commence la sienne. Kim, vieux flibustier, apprend le savant alliage des cordages et du bois à la jeune fille, alors âgée de 22 ans. Jon Smith à la barre, et Hugo Berrouet à la batterie, embarquent alors sur cette scintillante et virevoltante vague qu'est Amélie et qui ne demande qu'à déferler.
Le concours belge puredemo.be lui permettra de franchir ce cap et de proposer ainsi en 2006, dans ce même courant, son premier 5 titres : "From the burning tree to the monster mountain" sous les cieux du bienveillant label Boxson. Il viendrait alors se baigner dans les eaux incroyablement rafraîchissantes et innocentes de ses compositions quelques amis. Thomas Mery à la réalisation, accompagné de Jérôme LaMontagne, Erwan Fauchard ou Vincent Dupas (My name is nobody) l'emmèneront en Bretagne, pays de marins par excellence, pour mieux découper les contours de son oeuvre et y dessiner de nouvelles plages : "The real nature of the fantastic ice cream car".
Si l'insouciante jeunesse préférera se rafraîchir avec des crèmes glacées, c'est bien la face cachée de la camionnette qu'Amélie nous invite à observer avec cet album, bien plus mature et grave. Car sous des airs faussement angéliques et naïfs, c'est en profondeur qu'Amélie nous propose la découverte de son monde, et qui s'y immerge n'en sort pas véritablement insensible. Etendus et détendus que nous sommes à embrasser du regard le déroulement de ces vagues éferlantes ; et simples rêveurs à humer les yeux fermés ce secret parfum auditif qui nous parvient des horizons infinis d'Amélie, nous serons tous touchés.
Par ekkert_svar

Notulus
Notulus
0 vote(s)
Votes
  
Veuillez patientez quelques instants...
Loading...

Merci de vous connecter pour poster un commentaire.


Login :     Mot de passe :     Se souvenir de moi


Mot de passe oublié?
   Pas encore inscrit?