Musique
Le quotidien indé qui ne sent pas des pieds!!
Login :


Mot de passe :


Se souvenir de moi


Mot de passe oublié?
Login :


Mot de passe :


Re-entrez le mot de passe :


E-mail :


Veuillez recopier le code sur l'image:
???


Erreur dans le login et/ou mot de passe

Vous n'êtes pas connecté car votre compte n'est pas activé.


Florian Brinker

Membre du groupe : Florian Brinker

Depuis 15 ans Florian Brinker arpente les scènes du monde entier.

Cacher la suite

Avec les différents groupes avec lesquels il joue, Otis Wood dont il fut le leader, puis Koacha, The Chase et surtout « Rinôçérôse » (il est toujours guitariste au sein du collectif). Il effectue des centaines de concerts. En France bien sûr mais également aux quatre coins de la planète : Amérique latine, Japon, Etats-Unis, Canada, Europe de l'Est, Liban, Danemark, Allemagne, Belgique, Royaume Uni, Espagne, Italie…
Sa vie, on l'a compris, c'est avant tout la scène.
Aujourd'hui à l'occasion de la sortie prochaine de son premier album solo « Filer à l'Anglaise », c'est en duo qu'il souhaite défendre avec sa guitare, ses séquences et surtout sa voix désormais au sommet de son art, ses nouveaux titres. Parfois, quelques reprises (Nat King Cole, The Who, Gotainer…) qu'il « sent bien » sont comme un hommage dans son répertoire.

Florian est accompagné de Laurent Guillot, véritable homme orchestre qui voyage avec lui entre la batterie, les percussions et le piano... parfois acoustique, parfois électronique. De l'avis de tous ceux qui ont pu le voir sur une scène, Florian est un vrai performer. Un de ces artistes qui, une fois sur les planches, vous transcende. Car lui-même se surpasse, n'hésitant pas à lâcher toute son énergie dans chacune de ses prestations. Son charisme naturel, ses interprétations parfaitement maîtrisées, son talent tout simplement faisant le reste…

Avec ce nouveau projet, le public vit un moment unique. Ressent des émotions diverses. Une ballade à priori lancinante se transformant soudainement en une explosion des sens. Il y a chez Florian Brinker un soupçon de Jason Falkner, une dose de Joseph Arthur et une évidente parenté avec Jeff Buckley. L'utilisation de la langue française, dans ses derniers titres, le distinguant de ces prestigieuses influences. Florian Brinker, en se lançant dans un carrière solo devient tout simplement Florian Brinker. CQFD. Et déjà on en redemande….

Notulus
Notulus
0 vote(s)
Votes
  
Veuillez patientez quelques instants...
Loading...

Merci de vous connecter pour poster un commentaire.


Login :     Mot de passe :     Se souvenir de moi


Mot de passe oublié?
   Pas encore inscrit?