Musique
Le quotidien indé qui ne sent pas des pieds!!
Login :


Mot de passe :


Se souvenir de moi


Mot de passe oublié?
Login :


Mot de passe :


Re-entrez le mot de passe :


E-mail :


Veuillez recopier le code sur l'image:
???


Erreur dans le login et/ou mot de passe

Vous n'êtes pas connecté car votre compte n'est pas activé.


Alban Darche Trio

Membre du groupe : Alban Darche : tenor saxophone / Emmanuel Birault : drums / Frederic Chiffoleau : double bass

Du grand jazz d'aujourd'hui : tranchant et vif, généreux et créatif.

Cacher la suite

Leader des formations Le Cube et Le Gros Cube, Alban Darche a formé un trio cubique, où l'intensité du jeu, à la puissance 3, privilégie les reliefs rythmiques aux surfaces mélodiques. Ce groupe, imprégné du travail de Steve Coleman, reflète l'univers personnel de Darche, qui prend un malin plaisir à exprimer une musique organique, remuante et concise (1 » titres en 46 minutes !). Ce désir d'une formule que Rollins a magnifiée dans les années 1957-58, s'accompagne d'une envie de jouer du saxophone ténor et de faire une pause dans son travail d'arrangeur-chef d'orchestre. On aprrécie la complicité qui le lie à frédéricChiffoleau, remarquable contrebassiste de Médéric Collignon et de Geoffroy Tamisier. Le choix d'Emmanuel Birault (ex batteur du collectif Kaput-k) se justifie par sa parfaite connaissance des conceptions rythmiques de M'Base. On est séduit par le groove syncopé d'Avatars et le décalage surprenant de la contrebasse et de la batterie sur la ligne mélodique de Mammifère. Sur Novenus, on est fasciné par la réactivité du jeu de Birault, répliquant aux phrases jouées par Darche. Le cycle de Ziriab : Danse # 1nous fait voyager dans des ambiances arabisantes, si chères au leader de Quartethno Sabaa. Il y effectue un saissisant chorus de saxophone. Enfin le sensuel Misty, seule reprise de l'album sous forme de duo sax-contrebasse, s'enchaîne à merveille avec la mysérieuse et fascinante Conjuration des Imbéciles. Un grand trio est né comme le suggère le titre de l'album, il bouscule avec ruse et tromperie, les idées reçues et les frontières musicales bien établies.
par Lionel Eskenazi

Notulus
Notulus
0 vote(s)
Votes
  
Veuillez patientez quelques instants...
Loading...

Merci de vous connecter pour poster un commentaire.


Login :     Mot de passe :     Se souvenir de moi


Mot de passe oublié?
   Pas encore inscrit?