Musique
Le quotidien indé qui ne sent pas des pieds!!
Login :


Mot de passe :


Se souvenir de moi


Mot de passe oublié?
Login :


Mot de passe :


Re-entrez le mot de passe :


E-mail :


Veuillez recopier le code sur l'image:
???


Erreur dans le login et/ou mot de passe

Vous n'êtes pas connecté car votre compte n'est pas activé.


Lisa Doby

Membre du groupe : Lisa Doby : chant, piano, guitare / Yannick Eichert : guitare, choeurs / Franck Bedez : basse, chœurs / Jérôme Spieldenner : batterie / choeurs

LISA DOBY nous vient de Columbia en Caroline du Sud, USA.
De son enfance, elle garde le souvenir des chants Gospel de l'église baptiste du coin de la rue. Mais ce sont Bob Marley et Jimmy Hendrix qui font trembler les murs en bois de la demeure familiale. Elle se découvre une passion pour la poésie, la musique devient son obsession.

Cacher la suite

En 1996 un vent de liberté souffle dans ses ailes, Lisa s'envole vers l'Europe, et décide s'installer en France. Alors que l'Europe se tourne vers les productions r&b d'outre-atlantique, la belle est attirée par un son moins édulcoré. Elle découvre Led Zeppelin, Genesis, mais aussi Django, Piaf, Barbara...
De 2000 à 2004, Lisa compose et autoproduits 2 albums. Elle tourne avec son « French Band « dans les clubs et sur les festivals un peu partout en Europe. Sur sa trajectoire, elle partage la scène avec Paul Young, Lucky Peterson, Véronique Sanson, Dee Dee Bridgewater, Solomon Burke, Joe Cocker… Un moment à jamais gravé dans sa mémoire reste sa rencontre avec Ray Charles et une série de concerts en 1ère partie de celui ci sur sa dernière tournée en Europe en 2003.

En 2006 sous la houlette du producteur John Burns (Genesis, Jethro Tull), elle signe un premier album sur le label indépendant Jazzhaus Records. « Free To Be » lui permet de tourner intensivement en Allemagne, Autriche, Suisse, et Portugal jusqu'en 2008. En mai 2008, Lisa Doby représente la nouvelle génération Soul dans le documentaire sur Nina Simone «The Love Sorceress» présenté au festival de Cannes 2008 dans le cadre de Cannes Cinéphile.

Fin 2008 est consacrée à l'écriture de nouvelles chansons qu'elle enregistre dans sa maison en Alsace avec ses musiciens. En mars 2009 alors qu'elle finit tout juste de mixer son nouvel album « Who We Are « un message sur le répondeur lui demande de rappeler d'urgence la Maison Blanche ... On la retrouve début avril à chanter au sommet de l'Otan en ouverture du discours que Barrack Obama adresse aux quelques 5000 étudiants européens réunis à Strasbourg pour l'occasion... L'album sort d'abord en Allemagne et Scandinavie , puis cet automne en France… La sortie de ce nouvel opus est accompagnée d'une tournée européenne d'une quarantaine de concerts …
2009 et 2010 sont consacrés aux tournées. On retrouve Lisa Doby sur scène avec son band composé de Yannick Eichert au guitares, de Jérôme Spieldenner à la batterie ou au cajon, et de Franck Bedez à la basse... Tantôt en version acoustique , le plus souvent en version électrique, après 4 années de gigs, ce groupe délivre aujourd'hui une énergie palpable. En septembre à la fin de la tournée d'été 2010, le groupe se retrouve pour un concert privé, l'occasion d'enregistrer le DVD Lisa Doby - Live @ the WYB7. 58 minutes d'exaltation musicale dans un club chauffé à blanc, sans triche, brut de décoffrage, un vrai live comme on les aime.

QUELQUES JALONS ...

Lisa Doby a joué en première partie de Ray Charles, Joe Cocker, Percy Sledge, Willy DeVille, Solomon Burke, Gary Moore... Elle a collaboré avec Dee Dee Bridgewater, Bernard Allison, Amar Sundy, Patricia Kaas, Marcel Loeffler, NAP, Beverly Jo Scott... En mai 2008, Lisa Doby représente la nouvelle génération Soul dans le documentaire sur Nina Simone «The Love Sorceress» présenté au festival de Cannes 2008 dans le cadre de Cannes Cinéphile.
TV : RFO, Arte, France 3, France 2, M6... RADIO : France Inter, Néo, Fip, France Bleu, Nova, SWR3, RTL, Classic 1... FESTIVALS - SALLES : 2007-2009 : Montreux, Jazz à Montauban, Blues sur Seine, Jazz à Carthage, Cahors Blues, Lisboa Docs, Das Fest, Olympia Paris, Tony Garnier Lyon; Cutting Room NYC, Zénith Paris, New Morning, , Ninkasi Lyon, Quasimodo Berlin, Bowery club NYC, Jazzhaus Freiburg...

SPECIAL EVENT: Lisa Doby a chanté pour Barrack Obama lors du sommet de l'Otan le 3 avril 2009 à Strasbourg, devant 5000 personnes venues écouter le discours du président américain

CONCERT REVIEW - Paris Move January 2010 (Frankie Pfeiffer)

Date involontairement choisie ou bien hasard voulu du destin? Le fait est que c'est un premier, le premier décembre 2009 que Lisa Doby donna son dernier concert parisien de l'année, au Réservoir. Mais il était dit que ce premier décembre serait une date à retenir car non seulement la belle Lisa Doby proposa un concert de grande qualité, mais elle passa franchement le cap de chanteuse pour celui de star. Et basta à tous ceux qui trouvent que le qualificatif est trop, car je connais peu de chanteuse qui savent non seulement faire tanguer leur public, l'emmener avec elles, mais aussi l'émouvoir, le faire frissonner comme le fait Lisa Doby.
Incontestablement, la panthère noire a bondi dans une autre dimension, un autre univers, et il suffisait d'entendre l'ovation du public à la fin du concert pour comprendre que le Réservoir venait de vivre une soirée comme elle en connait peu. Une soirée au cours de laquelle Lisa Doby a su conquérir le nombreux public présent au rythme de son dernier opus particulièrement électrique avec des titres comme ‘Unconditionaly' et ‘That's Love', des chansons qui vous prennent aux tripes et qui ne vous lâchent plus. Comme ces fauves de la savane africaine qui vous gardent entre leurs griffes lorsque la chasse est finie.
Panthère noire sûre de sa vivacité et de sa force, Lisa vous embarque avec elle où elle le veut, au travers de ‘Be With You', comme si jamais elle ne voulait plus vous laisser repartir, pour rester avec vous et vous chanter ces mots d'amour à vous faire dresser les poils: ‘That's Love', déjà, puis ‘Plus Fort Que Moi'. Tout un programme qui vous remue le ventre, qui vous secoue les neurones et vous serre le cœur comme un vieux torchon qui n'en peut plus.
Comme transcendée par cet unique concert au Réservoir, Lisa donne tout, et plus que tout. Elle se donne comme sans doute elle ne s'est jamais donnée, ouvrant son cœur et son âme à tous ceux qui l'écoutent, sans rien masquer de ce qu'elle ressent, et pour qui elle vibre autant. La voix est d'une intensité rare, puissante et tendre à la fois, touchante, accompagnée par ces gestes des mains qui vous attirent vers elle.
Lisa est volcan en éruption dont la lave ne coule pas encore sur les côtés et vous pensez être encore en sécurité. Lisa attire, captive, fait frissonner et reculer à la fois. Elle a l'attrait et le charisme de la panthère dont les yeux vous clouent sur place pour mieux vous bondir dessus. Elle a la voix, le regard, les mains, le sourire d'un félin qui connait les grands espaces et qui s'y plait, un félin dont le nom seul, déjà, fait rougir les cœurs.
Invité surprise, le guitariste Amar Sundy accompagna Lisa pour deux titres et le fluide passa si bien que l'on se surprenait déjà à imaginer un concert des deux ensemble, la belle Lisa ayant déjà accompagné Amar au chant lors de son passage au New Morning.
Pour ma part, je prends un billet direct, et sans vol retour, pour aller suivre cette panthère dans le désert brûlant, là où le bluesman bleu qu'est Amar m'a déjà fait vivre un superbe moment du nom de Sadaka, quelque part là où brille son étoile, une étoile proche de celle du sud. Il y a des moments, comme ça, où des artistes vous emmènent avec eux là où vous le voulez, là où la vie devient lumière, où l'âme redevient cette étincelle qui rapproche les êtres.
Contrairement à beaucoup de chanteuses actuelles, Lisa Doby, la possède, elle, cette étincelle, et pour rien au monde vous ne devez la rater en concert.

Notulus
Notulus
0 vote(s)
Votes
  
Veuillez patientez quelques instants...
Loading...

Merci de vous connecter pour poster un commentaire.


Login :     Mot de passe :     Se souvenir de moi


Mot de passe oublié?
   Pas encore inscrit?



Contacter la rédaction Vignette_artiste
Site internet / Myspace

Vignette_artiste